Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Salem BenAmar

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mer 6 Sep - 15:38

Si l’islam m’était conté
par Salem Ben Ammar

L'islam était apparu avant le Big bang..
L'islam n'a jamais aboli les 10 commandements.
L'islam n'a jamais décrété qu'il clôt la chaîne des religions révélées.
L'islam reconnaît tous les prophètes. l'islam est la religion d'Eve et d'Adam, de Moïse et d'Abraham, de Noé et de Jésus, de l'Abbé Pierre et de Mandela
L'islam est la religion du savoir et de l'excellence.
L'islam a créé le premier humanoïde.
L'islam a inventé le langage.
L'islam a inventé le feu.
L'islam respecte les gens du Livre.
L'islam est la lumière faite vie.
L'islam a mis en valeur les civilisations des peuples frappés par la grâce d'Allah.
L'islam a réajusté et corrigé le message divin.
L'islam est la seule religion agréé par Allah.
L'islam est la solution idoine pour tous les maux de l'humanité. L'islam laisse le libre-choix à ses fidèles.
L'islam n'a jamais appelé au meurtre des infidèles.
L'islam est la liberté faite religion.
L'islam a enfanté la démocratie et les droits de l'homme.
L'islam est la non-violence faite religion.
L'islam n'a jamais chassé les juifs et les Chrétiens d'Arabie.
L'islam honore la femme et la traite comme l'égale de l'homme. L'islam a fait de la création artistique, littéraire et la recherche et développement son premier pilier.
.L'islam favorise l'amour de son prochain indépendamment de sa croyance.
L'islam ne distingue pas le musulman du non-musulman.
L'islam n'a jamais placé le musulman à la première place de la hiérarchie humaine.
L'islam n'a jamais interdit le mariage d'une musulmane avec un non-musulman.
L'islam estdihadophobe et promet l'enfer aux djihadistes.
L'islam protège le droit de la petite enfance.
L'islam juge les hommes selon leurs mérites et non-pas selon leur piété.
L'islam a développé le sens critique et l'esprit du doute chez les siens.
L'islam ne bride pas les hommes, il les laisse maîtres de leur choix de vie et de leur pensée.
L'islam n'a jamais dit que ton frère est celui qui est musulman comme toi. Pour lui ton vrai frère est celui qui œuvre pour le bien commun de l'humanité et que sans lui tu serais toujours en train de végéter dans le monde des ténèbres.
L'islam n'a jamais prétendu qu'il est une science exacte.
L'islam est contre le scientisme.
L'islam n'a jamais fait de l'épée la voie pour le paradis.
L'islam réserve le paradis à tous les hommes de bonne volonté.
L'islam est amour, paix et tolérance, pour preuve tous les pays musulmans ont inscrit en lettres d'or la liberté de culte et de conscience dans leurs constitutions.
Tous les musulmans sont libres d'abjurer l'islam mais ils y restent car après lui, il n'y a plus d'espoir de survie


_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mar 12 Sep - 12:52

L’affaire de Livry-Gargan : l’antisémitisme frappe encore les Juifs chez eux par Salem Ben Ammar  


Les actes anti-musulmans, comme si les musulmans étaient un groupe national identifiable par des traits physiques particuliers, n'ont ont pas le même caractère de violence loin s'en faut, aucune victime à déplorer à ce jour, contrairement à ceux qui sont dirigés contre la communauté juive dont les membres ne sont même plus en sécurité chez eux.

Comparer ces actes entre eux c'est de la banalisation des crimes antisémites, faire passer les coupables pour des enfants de chœur et insulter la mémoire des victimes de la barbarie antijuive en France

Paradoxalement on se garde de les qualifier d'antisémites quand leurs auteurs sont de confession musulmane comme l'affaire du meurtre de Mme Halimi portant pourtant la signature d'Allah Akbar.

N'en déplaise au parquet, son meurtrier s'est rendu coupable de crime terroriste à caractère antisémite.

L'agression crapuleuse de Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis, qui a failli avoir des conséquences tragiques pour les victimes dont la plus âgée a 84 ans vient s'ajouter à la longue liste d'autres attaques qui ont endeuillé la communauté juive en France depuis 2006. L'affaire du gang Halimi, dite aussi l'affaire Halimi, l'école juive de Toulouse,  Créteil, le supermarché Cascher de Vincennes réveille les souvenirs douloureux des carnages de Toulouse et Vincennes.

Hitler tuait et spoliait les Juifs parce qu'ils sont Juifs. Aujourd'hui en France les voyous des cités de confession musulmane séquestrent, violentent, tuent et volent les Juifs parce qu'ils sont juifs.

Tout parallèle entre les deux serait fortuit n'est-ce pas ?

Un pays qui faillit dans son devoir de protection de ses minorités et qui ferme les yeux sur les dérives barbares d'une autre minorité pour ne pas soi-disant la stigmatiser est un pays en faillite morale et politique.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mar 12 Sep - 17:41

Tout pays conquis par l’islam est un champ de ruine, une morne plaine et un désert d’ignorance et d’âneries
Salem Ben Ammar 3 commentaires

Le monde découvre avec stupeur la destruction du patrimoine archéologique et intellectuel au Mali, la Syrie, l’Irak, la Tunisie et les menaces que les fondamentalistes font peser sur les pyramides comme si cela était un phénomène nouveau dans l’histoire de l’islam. Il leur aurait suffi de lire Ibn Khaldoun pour mesurer à quel point l’islam voue une haine dogmatique pour les sciences, le savoir, les livres, l’archéologie et les cultures des peuples conquis.

« Que sont devenues les sciences des Perses dont les écrits, à l’époque de la conquête, furent anéantis par ordre d’Omar ? Où sont les sciences des Chaldéens, des Assyriens, des habitants de Babylone ? […] Où sont les sciences qui, plus anciennement, ont régné chez les Coptes ? Il est une seule nation, celle des Grecs, dont nous possédons exclusivement les productions scientifiques, et cela grâce aux soins que prit El-Mamoun de faire traduire ces ouvrages.
[…] Les musulmans, lors de la conquête de la Perse, trouvèrent dans ce pays, une quantité innombrable de livres et de recueils scientifiques ; [leur général] Saad ibn Abi Oueccas demanda par écrit au khalife Omar ibn al-Khattab s’il lui serait permis de les distribuer aux vrais croyants avec le reste du butin. Omar lui répondit en ces termes : “Jette-les à l’eau ; s’ils renferment ce qui peut guider vers la vérité, nous tenons de Dieu ce qui nous y guide encore mieux ; s’ils renferment des tromperies, nous en serons débarrassés, grâce à Dieu !” En conséquence de cet ordre, on jeta les livres à l’eau et dans le feu, et dès lors les sciences des Perses disparurent. »

— Prolégomènes, 3e partie, éd. Quatremère, trad. de Slane, p. 89-90 et 125.

Ni Averroes qui fait la fierté de tous les musulmans sans pour autant qu’il soit enseigné dans leurs universités où la philosophie considérée comme une hérésie n’a pas sa place fut persécuté sur la fin de sa vie et condamné à l’exil à l’exil à Lucena, c’est à des juifs et à des chrétiens attachés à conserver et traduire ses œuvres qu’il doit son influence posthume. Et les musulmans continent à nier les évidences et proclamer que l’islam a révolutionné les sciences sans étayer leurs assertions par les moindres preuves. Pour eux, il suffit de croire pour donner du sens à leurs délires mensongers. nier malgré les évidences coraniques : lisez au seul nom de votre créateur ! Si les musulmans sont bouchés et dépourvus de discernement , ce n’est pas la faute à Allah lui-même et son porte-plume le Messager au message confus, contradictoire, abscons, tautologique, redondant, indigeste, incohérent, charlatanesque, ethnocentrique, apocryphe, et copier-coller, de leur avoir bien stipulé : ne rien lire d’autre qui ne soit pas l’expression de son œuvre, qui doit porter sa signature incréée..

L’islam n’a jamais encouragé le pluralisme intellectuel ni insufflé à ses fidèles un quelconque souffle d’éveil intellectuel afin qu’ils s’ouvrent et s’imprègnent des cultures d’autres peuples. Si l’islam était un facteur d’enrichissement culturel et humain, pourquoi a-t-il dissous la culture Amazigh par exemple pour la rendre illicite pour la population nord-africaine ? Pourquoi sans Napoléon le monde n’aurait jamais découvert la civilisation égyptienne ? Pourquoi les partisans de l’islam des sources s’attachent à détruire les symboles des mémoires historiques millénaires des peuples coulés dans son moule, telle la destruction des statues de Bouddha de Bamiyan par les Talibans qui sont musulmans littéralistes ? Pourquoi l’Arabie Saoudite, bailleur de fonds attitré du wahhabisme et artisan majeur de sa propagation s’oppose farouchement à toute fouille archéologique sur son territoire ? Est-ce la peur de la vérité qui interdit aux musulmans de rechercher la vérité sur leur propre mémoire historique dont l’archéologie, l’anthropologie et l’histoire sont les catalyseurs ? Pourquoi les pays musulmans se ferment de plus en plus à l’enseignement philosophique ? Pourquoi les pays musulmans font disparaître de plus en plus l’enseignement de la philosophie des programmes scolaires ? Craignent-ils qu’un tel enseignement puisse remettre en, cause leur théories créationnistes et farfelues et ridiculisent l’islam ? Il y a tout lieu à penser que c’est l’O.C.I., véritable gouvernement mondial des pays musulmans soumis au diktat de l’Arabie wahhabite qui veut impose aux pays musulmans l’interdiction de la philosophie et ses effets « néfastes » sur le cerveau musulman, condamnés à rester pour l’éternité dans la seule et unique pensée islamique. Seule source du savoir pour les musulmans. Au point que l’islam est la seule religion au monde d’être doté de ses propres savants, ulémas. Voilà pourquoi des hommes comme Qaradhahoui et Ghannouchi, des apprentis sorciers aussi incultes qu’obscurantistes, présidaient jusqu’à mois de juillet 2013 à la destinée de l’Union des Savants Musulmans.Comme le burlesque ne tue point, le simple fait de mémoriser le coran vaut à son auteur la reconnaissance aujourd’hui de la nouvelle république islamique de la Tunisie.

Il est permis de douter de ce que Boukhari a pu rapporter sur l’authenticité des hadiths du prophète imposteur quant à ses enseignements sur la nécessité pour les musulmans d’acquérir et de s’instruire du savoir des autres peuples. Si tel était le cas, ils n’auraient jamais commis les pires crimes culturels de l’histoire en brûlant la bibliothèque d’Alexandrie et les œuvres scientifiques et littéraires monumentales persanes. Rien ne plaide par conséquent en faveur d’une telle thèse au vu du comportement négationniste et nihiliste des fidèles musulmans qu’ils soient salafistes, wahhabites, qoutbistes ( frères musulmans) vis-à-vis des cultures non-musulmans jugées comme hérétiques.

Dans ce contexte, la secte Boko Haram, le livre est illicite, soeur idéologique de la secte tunisienne d’Ennahdha est l’archétype-même de ce que doit être le rapport du musulman fondamentaliste aux autres cultures.

Le fondamentalisme musulman qui envahit le champ social et culturel du monde musulman marque le retour en force de l’islam de Mahomet qui n’a jamais exhorté son peuple comme si un égyptien était membre de sa tribu qu’il haïssait tant, d’aller quérir le savoir même en Chine. De l’hagiographie on en a fait une vérité absolue.

L’islam est l’art de faire du mensonge une norme religieuse, une obligation pour tout musulman dans le sentier d’Allah, la takkyia. Le prophète autoproclamé n’a jamais dit : tu ne mentiras point. Bien au contraire, il autorise l’esbroufe et la manipulation de la vérité au nom des intérêts supérieurs de l’islam ou pour duper le non-musulman.
Les dogmes de l’islam sont ceux du savoir monolithique et de l’ultra sectarisme religieux. L’islam comme toute idéologie fasciste est conscient qu’il ne peut prospérer que sur le terreau de l’ignorance, il ne va pas donner à ses fidèles les moyens de s’affranchir de son pouvoir pesant et castrateur. Pour lui, l’homme n’est pas pourvu de volonté propre, il doit rester à l’écart des modèles importés de compréhension et de réflexion susceptibles de nourrir sa réflexion et de le détourner des chemins de l’islam qui sont en réalité ceux de la misère intellectuelle, de l’aridité créative, ceux-là-mêmes dans lesquels les musulmans, à l’exception des chiites regardés comme des impies par les musulmans orthodoxe, sont embourbés depuis la naissance de cette culture de la mort de la vie et de l’extinction des lumières sur la quête du savoir.

Il n’y a pas de quête de savoir et de connaissances dans l’islam de celle d’Allah et toute autre voie qui éloigne l’homme de lui est un sacrilège. Or l’islam lui-même en tant que forme la plus aboutie de l’hétérodoxie judéo-chrétienne a peur que l’on découvre sa véritable identité mystificatrice, à travers une grille de lecture critique qui met à nu son imposture.

Tous les vrais savants majoritairement non-arabes imprégnés de philosophie grecque, déjà quelque peu sectaires ignorants de la pensée romaine, byzantine, hindoue, chinoise, latine, perse, qui ont tenté de lever le voile sur l’herméneutique musulmane furent persécutés et leurs œuvres détruites.

Le wahhabisme qui est la pointe du combat de l’obscurantisme musulman a au moins l’immense mérite de révéler au monde la culture ancestrale et les mœurs et coutumes qui ont irrigué cet islam des sources devenues aujourd’hui le vrai ennemi des sciences, de l’archéologie humaine et historique, de la diversité, du multi confessionnalisme et des cultures et qui veut enchaîner les musulmans aux dogmes de l’inertie éternelle et de la mort de la pensée humaine.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par aPOTRE le Mar 12 Sep - 20:37

il n'y a pas qu'eux , en France ils s'en prennent aux voitures , tag les murs , détériorent les magasins , façades , et pissent même sur les murs des 'églises ! bref détruit l'environnement sociétale et social français !
avatar
aPOTRE
Chef
Chef

Messages : 1288
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Jeu 14 Sep - 17:48

Avec l’abrogation de la circulaire de 1973, allons-nous assister à la naissance d’une Tunisie séculaire ? par Salem Ben Ammar

L'abrogation de cette circulaire est le fruit des combats acharnés des femmes tunisiennes qui sont des milliers dont la situation matrimoniale en Tunisie étaient alambiquées.
Mariées en Italie et en France notamment mais toujours célibataires aux yeux des autorités de leur pays d'origine du fait de l'absence du certificat de conversion dans leurs dossiers de demande de transcription de leurs mariages dans les registres de l'état civil tunisien. Islamiser les conjoints contre leur gré. A moins de devenir des musulmans d'opportunité pour ceux qui consentent à cette obligation ubuesque. Comme si la réussite du couple était dépendante de leur foi commune d'une part et d'autre part on présuppose que la Tunisienne était forcément musulmane.
En tout état de cause cette circulaire allait à l'encontre de la Convention de New York du 7 novembre 1962 qui interdit les discriminations religieuses, raciales, politiques en matière de mariage et dont la Tunisie était de surcroît signataire.
Mais ce n'est qu'une étape pour pouvoir jouir un jour des mêmes droits que les hommes notamment dans l'héritage régi par le droit musulman qui ne reconnaît pas l'égalité entre les femmes et les hommes;
Je tiens à adresser mes plus chaudes félicitations aux femmes tunisiennes pour avoir ouvert une brèche dans la forteresse musulmane. Mais quelle brèche !

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mer 20 Sep - 17:41

Un jour peut-être on enseignera aux Français nos ancêtres les Arabes
par Salem Ben Ammar

Douce France je suis de moins en moins sûr mais pauvre France le doute n'est permis.

Je plains ce pays que j'aime tant d'avoir déroulé le tapis rouge à l'hydre islamique qu'elle a prise pour une bête inoffensive.

La France héritière des Lumières est en train de mourir pour laisser la place à une France cauchemardesque toute revêtue de noir comme si elle portait son propre deuil.

Ses cités peuplées des femmes et d'hommes sortis tout droit des temps des cavernes qui effrairaient Belfegor et Frankenstein. Ils font régner sur elles un vent de la mort.

A travers leur tenue vestimentaire et leur look afghan tout indique qu'ils sont des candidats à la médaille du travail.

De quoi vivent-ils ? Mais des bienfaits d'Allah pardi !

Se montrer reconnaissants envers cette République naïve et irresponsable qui leur a donné leur dignité humaine et à fait d'eux des citoyens de plein droit comme s'ils étaient ses vrais enfants serait pour eux un sacrilège, un péché mortel.

En les intégrant dans sa citoyenneté la France est en train de se désintégrer elle-même.

Qu'est-devenue cette France de la vie qui nourrit mon intellect et qui a rayonné sur le monde, séduisant artistes, peintres, poètes, chercheurs, écrivains et tous les amoureux de la liberté du monde entier ?

La République se voile plus que jamais et Marianne est au stade final de sa métastase cancéreuse.

Trop pessimiste quant à ses chances de rémission.

Je vois plutôt une population française résignée, amorphe et plus en plus vieillissante vivant dans des maisons collectives médicalisées et une population importée jeune et nombreuse qui sera la France de demain.

Le futur de la France s'écrira de droite à gauche et ses manuels d'histoire enseigneront l'histoire de nos ancêtres la tribu de Qoreish, celle qui a enfanté le pire criminel sanguinaire de tous les temps l'ignoble pédophile et incestueux Mahomet.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Sam 23 Sep - 12:20

Si l’islam n’était pas le culte de la mort, les musulmans ne se tueraient pas entre eux
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

On dit que les faits sont têtus. Qui mieux que la réalité des statistiques pour tordre le cou à cette fable de la fraternité islamique ?
Plus qu’un discours enjoliveur du style tous les musulmans sont des frères et sont victimes de la jalousie maladive des non-musulmans qui leur veulent du mal. De l’enfantillage qui résume le degré d’immaturité psychologique des musulmans et leur incapacité pathologique au dialogue héritée des temps de Mahomet qui ne connaissait du débat contradictoire que la décapitation de ses opposants. Le climat n’a jamais été apaisé entre ses propres Compagnons objet de fascination des salafistes qui contrairement aux Juges et aux Apôtres réglaient leurs différends par le sang.
L’islam est une religion d’agression comme le reconnaît à juste titre le Docteur sulfureux Dalil Boubakeur, son histoire d’origine est jalonnée de meurtres et de scissions:

OMAR 1er (Abû Hafsa ibn al-Khattâb)
Né à La Mecque vers 581 et mort à Médine en 644. Il fut le deuxième Calife des musulmans de 634 à 644. D’abord adversaire de l’Islam naissant, une fois converti, il devint son plus grand défenseur et fit la conquête de la Mésopotamie, de la Syrie, de la Palestine et de l’Egypte. Il fut assassiné par un esclave persan dans la mosquée de Médine.

OTHMâN (ibn affân )
Troisième Calife musulman qui régna de 644 à 656. Il fut le premier notable Mecquois converti qui succéda à OMAR. Il fut préféré à Ali, mais on l’accusa d’être trop matérialiste et de népotisme. En fixant de manière définitive les textes du Coran, il s’attira le mécontentement de plusieurs anciens compagnons de Mohammed et d’Aïcha. Othmân fut assassiné à l’âge de quatre-vingt-deux ans, le 18 Thilhajh, 35 A.H., après avoir régné pendant onze ans.

Ali (ibn Abû Talib) – Quatrième Calife – né à La Mecque vers 600 et mort à Kûfa en 661 –
Cousin germain de Mohammed, père de la postérité du Prophète et époux de sa fille Fâtimah. Il eut deux enfants de Fâtima h: HASSAN et HUSSAYN. Après l’assassinat de Othman (656) il fut reconnu comme le quatrième Calife par les musulmans de Médine.
Mais deux Mecquois TALHA et ZUBAYR, associés de Âyechah (AïCHA), fille d’Abû BAKR, levèrent une armée pour s’opposer à la nomination d’ALI. Celui-ci les vainquit en 656 à la bataille dite du Chameau. Mais le gouverneur de Syrie Mu’awiya ne voulut pas reconnaître le nouveau Calife et après la bataille de Siffin (658), Ali perdit le Califat.
Ali fut assassiné par un Kharijite, (membre de la secte intégriste qui voulait légitimer tout musulman comme étant digne du califat, y compris : un esclave ou un noir observant rigoureusement le Coran). Cette secte musulmane compte environ un demi million d’adeptes particulièrement en Afrique où ils s’appellent les ibadites.
Ali devint le fondateur du mouvement Chi’ite. Il eut deux fils Hassan et Hussayn

HASSAN – Cinquième Calife (625 – mort à Médine 669) –
Il fut nommé cinquième Calife à la mort de son père Ali, mais au lieu de s’opposer à Mu’awiyya, il négocia avec lui sa déposition du califat et retourna à Médine pour mener une vie luxueuse. Il est le second Imâm des chi’ites. Son frère Hussaïn ne reconnut pas le calife Yazïd (680), il répondit à l’appel de ses partisans perses, mais se fit assassiner en chemin à Karbala avec les membres de sa famille. Il est le troisième Imâm des chi’ites.
( source http://www.historel.net/biblecor/02debisl.htm)

Pour paraphraser Ibn Khaldoun « les musulmans se sont mis d’accord pour ne jamais se mettre d’accord », ils se nourrissent de polémiques, de querelles et de guerres, ils ne sont pas des victimes comme ils se plaisent à le seriner. Ni les sionistes, ni l’Occident n’y sont pour rien dans la haine viscérale qu’ils se vouent entre eux. Ils sont les pires ennemis d’eux-mêmes ( Salem Benammar http://ripostelaique.com/la-veritable-ennemi-de-lislam-est-le-musulman-lui-meme.html) et en voici le bilan au cours de ces vingt-cinq dernières années:
plus de 2 millions de morts au Soudan, 300 000 morts en Algérie, des dizaines de milliers de morts en Somalie, des millions de morts dans la guerre fratricide entre l’Irak et l’Iran, des milliers de morts en Egypte, des centaines de morts en Tunisie, des centaines de morts en Syrie et en Irak (les meurtriers sont des musulmans), des dizaines de milliers de morts en Afghanistan (là aussi ils sont musulmans), des milliers de morts au Pakistan, des centaines de morts au Bangladesh et au Bahrein, des centaines de milliers de morts au Yémen en proie à une guerre civile permanente et dans le Nord musulman du Nigéria, des centaines de morts en Arabie Saoudite avec le Qatar, bailleur de fonds du terrorisme musulman, quelques dizaines de morts au Maroc, des morts en pagaille en Indonésie et en Turquie, quelques centaines au Mali, des dizaines de milliers de morts en Libye entre la guerre civile et le terrorisme, des milliers de morts palestiniens en Jordanie dans les années 70, des centaines de morts dans le conflit larvé fratricide Hamas-Fatah.

Ce tour d’horizon concentré essentiellement sur les pays de l’O.C.I. qui est loin d’être exhaustif reflète fidèlement l’impossibilité des musulmans à vivre en bonne intelligence et l’état de santé déplorable de la fraternité islamique qui n’est pas seulement mise à nu par la violence terroriste, il l’est également par les tensions entre les Etats membres eux-mêmes. conflit larvé entre l’Arabie Saoudite sunnite et l’Iran chiite, l’agression militaire de l’Arabie contre le Yémen et ses milliers de morts, et cette guerre interminable qui ne dit pas son nom entre l’Algérie et le Maroc et qui pourrait enrichir de quelques centaines de milliers le bilan des victimes du mythe de la fraternité islamique, sans tenir compte de ses dommages collatéraux sur les pays voisins.

Rien que pour les 9 premiers de l’année 2014, selon James Claper, le directeur du renseignement national américain dans un rapport provisoire, il a été dénombré plus 13 000 attaques terroristes pour plus de 31 000 victimes dont la moitié en Irak, le Pakistan et l’Afghanistan (source le Figaro 27/02/2015.

Il est superflu de brandir l’argument usuel, c’est la faute à l’Occident pour dédouaner le Coran de toute responsabilité en la matière, les auteurs des crimes terroristes sont absolument tous des musulmans de bonne facture qui ne font qu’appliquer cette infâme feuille de route mahométane. Le musulman nourri au biberon du nihilisme, du suprémacisme et de l’égoïsme, cultive le bellicisme comme d’autres cultivent leurs champs pour se nourrir.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Dim 24 Sep - 17:28

Les vrais musulmans sont en pays conquis partout où ils sont

Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Afficher l'image d'origine

Je viens chez toi et tu m’accueilles bien souvent les bras ouverts et tu te bats pour que j’aie les mêmes droits que toi et tu vas jusqu’à m’offrir ta nationalité sur un plateau. Ainsi plus personne ne peut m’expulser. Je fais venir les miens de là-bas et je peux revêtir mes habits de djihadistes en toute impunité pour propager l’islam chez toi grâce à ton système social et familial très avantageux.

Quant à tes gouvernants qui n’en ont que faire de tes droits, ils pour mission de défendre et renforcer mes droits, comme l’a dit ton Premier Ministre il faut « aider l’islam à grandir et à le consolider ». Tes gouvernants sont des laquais de l’honorable Oumma, ils doivent veiller à son enracinement chez eux pour ne pas nuire aux intérêts du grand capital qui pourrait demain provoquer un Tsunami social et économique chez eux en délocalisant ses activités ailleurs.

Mais pauvre crédule tu es cuit et tu es tu ne sais pas que je suis musulman appartenant à une race supérieure à la tienne, et quoi que tu fasses pour moi je suis hermétique et insensible à tes gestes de coeur et tes salamalecs car tu es un mécréant« Et jamais Allah ne donnera une voie aux mécréants contre les croyants. » (Coran, 4 :141). Hors de ma vue être impur, malsain et malfaisant dont je ne dois jamais m’approcher ni compatir à son égard ni lui témoigner de l’amitié « Tu n’ en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s’ opposent à Allah et à Son Messager, fussent- ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L’ agréent. Ceux-là sont le parti d’ Allah. Le parti d’ Allah est celui de ceux qui réussissent. » (Coran, 58 :27).

Afficher l'image d'origine

Tu as beau me lécher les babouches mais ne pense pas que je vais me cramer en enfer pour t’avoir fait l’honneur de te prendre pour allié en enfreignant les injonctions de mon Saint Coran« Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’ entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.» (Coran, 5 : 51).

Mon noble et vénéré Prophète qu’Allah a élevé au-dessus de toute l’humanité m’interdit toute relation d’assistance et de de conseil avec l’idolâtre de ton espèce adepte des fausses croyances. et dans le monde éphémère comme tu ne le seras pas non plus dans la vie éternelle.

Je n’ai pas besoin de ton cirque de courtisan , je mets la main sur tout ce que tu as et je t’expulse de chez toi sauf si tu deviens comme moi, car ton chez toi n’a jamais été ton chez toi il est à mon Dieu à moi qui est propriétaire de tout ce qui est sur terre et je ne fais que rétablir mes droits sur ce qui n’a jamais été à toi. Tu n’es pas musulman pour faire valoir ta qualité d’ayant droit. Je suis maître de tes biens et de ta vie si tu ne le sais pas Allah seul le sait et c’est lui qui me l’as prescrit. Il ordonne et j’exécute. Même si je te tue je ne suis pas puni. Il est permis de tuer les mécréants de ton espèce.

Un argument imparable et d’une logique machiavélique. Et c’est exactement ce qui guette demain l’Occident.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1317
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum