Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Salem BenAmar

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par El seductor le Mar 21 Nov - 14:54

Il n'y a pas en Islam de "liberté, d'égalité, de fraternité" sauf si on est Musulman fondamentaliste. Malheur aux apostats et aux mécréants !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2490
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mar 21 Nov - 16:07

El seductor a écrit:Il n'y a pas en Islam de "liberté, d'égalité, de fraternité" sauf si on est Musulman fondamentaliste. Malheur aux apostats et aux mécréants !

Le musulman n'est frère que du musulman et encore. Il y a un proverbe mahométan qui dit
Moi contre mon frère
Mon frère et moi contre mon cousin
Mon frère, mon cousin et moi contre l'étranger

avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mar 21 Nov - 16:23

Pourquoi la Charia, la loi de l’islam, est mortelle pour l’humanité
24/10/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
La charia pour la femme est bien pire que les lois nazies pour les non-aryens

Dr Salem Benammar
Peut-on au nom de la démocratie et des lois de la République octroyer un statut à des mouvements sectaires islamistes qui prônent la charia, cette porte ouverte aux abus de droit et aux injustices, voire de légitimation de crimes contre l’humanité ?
Sait-on que toute mansuétude et bienveillance à l’égard des mouvements totalitaires et génocidaires équivaut à la reconnaître implicitement et contribuer progressivement à l’instauration de la loi canonique de la charia mortifère pour les libertés humaines les plus élémentaires tels que le choix de ses habits ou la liberté de circuler au volant de sa voiture punie de dix coups de fouet chez les wahhabites et ordonnateur et grand argentier de l’islamisme polymorphe qu il soit jihadiste, salafiste ou qoutbiste ?
Comment nos sociétés démocratiques peuvent-elles se résoudre au nom des libertés de culte et de conscience à donner un droit de cité à des mouvements ancrés dans leur identité religieuse dont le seul objectif est d’utiliser les lois de la république pour mieux l’achever et substituer à des lois humaines, fruits des assemblées démocratiques, une loi synonyme de désordre moral, d’injustice, d’arbitraire, de racisme, d’antisémitisme, de lapidation, de mutilation, d’amputation, de viol, de pédophilie, d’inquisition, de décapitation, de brimades, de sexisme érigé en dogme religieux, d’inégalités, d’avalissement et asservissement de la femme et de la négation de ses droits.
Une loi qui donnerait aux lois raciales de Nüremberg des relents humains. Un véritable poison pour les droits de l’homme et des libertés publiques.
Comme si on oublie ou feint d’oublier que la charia qui fait du musulman juge, partie et bourreau, est un instrument d’aliénation juridique de la femme et des minorités sexuelles, ethniques et religieuses.
C’est la consécration du pouvoir sans limite de l’homme sur la femme sous couvert de la religion, brimades, harcèlement, violence, exaction, sévices sexuels, voire meurtre, autant de crimes et délits qui échapperont au couperet de la justice républicaine, au nom de l’exception des lois de l’islam et par conséquent de leur suprématie sur les lois républicaines confortant ainsi les musulmans dans leur mépris et rejet des lois non-musulmanes.
Avec la Charia, du monde des lumières l’humanité plongera dans le monde des ténèbres.
De l’ordre juridique de droit positif, elle passe au désordre juridique et au règne de la loi du plus fort. Scellant le sort de la femme, de de l’autoritarisme et la légalisation de la violence et des traitements inhumains.
Admettre l’usage de la charia dans les cités, c’est lui reconnaître un statut de plein droit en sa qualité d’ennemie viscérale de la femme en lui accordant de la sorte un droit de veto sur nos lois puisqu’elle se considère au dessus des lois de la République, c’est se faire soi même complice de la mise à mort du système juridique protecteur de ses droits et les vôtres aussi.
A moins d être maso, cupide, veule, inconscient ou irresponsable, cela équivaut à se tirer une balle dans le pied.
Nul ne saurait affirmer que cette loi prétendue divine a toutes les caractéristiques d’une loi.
N’importe quel croyant en l’absence de clergé peut s ériger en législateur et l’ exécuteur selon l’interprétation qu’il peut en faire tel que décréter une Fatwa, simple avis juridique de portée civile ou pénale.
Mais plus souvent pénal pour motiver la sentence capitale ou des pogroms. Le danger avec la loi canon de la Charia est qu’elle est l’objet de toutes les spéculations interprétatives et imprécises des règles susceptibles de l’encadrer et la formuler.
Le fait qu’elle ne soit pas codifiée dans un quelconque corpus juridique ne peut que la rendre incertaine, floue, ambiguë, sujette à caution et inapplicable.
En effet, comme le souligne Souheib Bencheikh: » c’est un concept spirituel, donc synonyme d un cheminement personnel mais qui, à travers l histoire, couvre le travail des écoles juridiques, malékites au Maghreb, hanbalites en Turquie, hanbalites en Arabie Saoudite, si bien que le droit musulman est varié et il n’a aucune sacralité et souffre de ne pas avoir été mis à jour. » Comment peut-on aussi conférer un caractère juridique à une norme spirituelle censée fixer la voie à suivre pour les musulmans (sourate 45; verset 18) ?
Assimilée comme étant la source du droit musulman qui se décline pourtant en 4 écoles juridiques (madhahb) ne peut que susciter de sérieux doutes sur sa rationalité juridique.
Tout indique que la charia n est pas un système juridique fruit de la raison humaine et encore moins de caractère canon immuable et intemporel puisqu’elle est à géométrie variable dans le sens de son interprétativité propre à chaque école.
Contrairement à ce que ses partisans prétendent, on ne peut faire d’un système juridique non écrit ou codifié une vérité divine absolue ayant force de loi qui ne tolère aucune contestation ni dérogation.
Les tentatives de réforme de la Charia et de sa véritable définition juridique auxquelles on assiste depuis les écoles de pensée théologique tels que Mu’atazalites et les Asharites, au VIII ème et IX ème siècles, ne peuvent que le lever le voile sur l’ impossibilité de sa reformulation et de sa clarification.
Ce qui va de soi dans la mesure ou’ le peut rationaliser l’ irrationnel. On ne peut pas non plus donner une cohérence à une loi abscons, hyper subjective et apocryphe en lui accordant le statut d un code juridique soi-disant d d’essence divine supposée régir tous les aspects de la vie des musulmans, publique et privé ainsi que les interactions avec les croyants, ce qui suppose que les non-croyants sont exclus du champ de la charia et politique.
Alors que dans notre système juridique non seulement nul n est au dessus des lois, mais surtout que nul n est exclu du champ de la loi.
L’absence de cohérence juridique et le flou théologique qui la caractérisent sont la cause première des abus et dérives rattachés à la charia. Elle est davantage apparentée à une loi naturelle, appelée communément la loi de la jungle, où l’on se doit de laisser la nature accomplir son oeuvre sans l intervention humaine pour la réguler ou la codifier.
Elle est cette loi qui lie le prédateur, dans le contexte musulman c’est l’homme, à sa proie, sa victime consentie sous couvert de la Loi sacrée du Coran qui est la femme. Et accessoirement les non-musulmans et tous ceux qui ne rentrent pas dans les normes sexuelles telle que la définit Dieu.
Il est permis de qualifier la charia de loi scélérate semblable aux lois raciales nazies de 1935 où l on cherche à instaurer un ordre social, humain politique sur la base des critères subjectifs, inégalitaires et partiaux de caractère ethnique, sexuel et religieux. Une loi où seule l’interdit devient la norme et le permis devient l’exception.
Dans les sociétés appliquant la charia, la déraison humaine détermine le mode d organisation sociale, familiale et interindividuelle comme si son fonctionnement échappe à la mécanique de l’intelligence et de la conscience humaine.
L’homme qui est par définition un animal politique est dépourvu de pensée propre et toute son action doit s s’inscrire dans la voie que groupe d’appartenance lui indique.
Ce code de bonne conduite en société que peut être la Charia a des effets négateurs et liberticides sur les libertés humaines les plus élémentaires qui doivent se fondre dans le collectif et jamais s exprimer en dehors.
On dit même que la liberté n existe pas si elle n’est pas l’oeuvre du collectif. En aucun cas la Charia ne peut pas s inscrire dans un cadre républicain juste, ouvert et tolérant. respectueux des droits individuels.
Elle est incompatible avec les lois de la république et les valeurs de citoyenneté, elle vise à avilir à instrumentaliser le sacré à des fins d’exacerbation et d’institutionnalisation de la violence morale, inhumaine et de traitement dégradant et humiliant infligé aux femmes et aux minorités.
En totale violation de l’article 5 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen et de l’article 3 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme.
Une loi qui est un vrai simulacre juridique et pas seulement ne devrait pas avoir droit de cité au vu de son caractère incitatif à la torture et aux atteintes caractérisées et avérées aux droits humains.
La charia qui fait de la femme une quasi-esclave, un objet dépourvu d’existence propre, dépossédée de tous ses droits les plus élémentaires au profit de son tuteur de mari devra être éradiquée de la même façon que les lois nazies.
Avec elle, c’est le retour assuré de la barbarie humaine dans toutes ses formes les plus cruelles : justice expéditive, lapidation, châtiment corporel, meurtre, autodafés, appels au meurtre au nom du sacré, flagellations, bannissement, excommunication, le délit du blasphème, l’ apostasie, lesclavagisme, les rapts, les razzias, l’inquisition, la pédophilie dans le sens des mariages pré pubères, le viol conjugal, l’ homophobie, le racisme et l’antisémitisme érigé en mode de gouvernement voire en religion, les actes de brigandage, la répudiation etc. Son caractère machiste, ségrégationniste, ostraciste, discriminatoire, relégationniste et misogyne condamne la femme au statut de l’éternelle recluse juridique, non dotée de personnalité juridique et incapable de discernement qui lui permet d’ester en justice.
Ainsi une femme victime d’abus sexuel ou de viol ne peut porter plainte sous peine de se retrouver sur le banc des accusées comme le rapporte une franco marocaine victime d un viol à Dubaï et qui s est retrouvée en prison au motif qu’elle est responsable de son propre viol ( Touria Tiouli: en prison à Dubaï pour avoir été violée éd. Michel Lafon2004).
Aux termes de cette loi canonique la femme a surtout des devoirs. Ses droits sont ceux que lui fixent son mari ou le membre mâle de sa famille ou sa belle famille en cas d’absence de son époux. Elle est tenue à suivre la voie que Dieu lui recommande et qu’elle ne peut y déroger pour quelle que raison que ce soit sous peine de se voir condamner à la double peine. Celle que son conjoint est susceptible de lui infliger en cas d insoumission et le châtiment final (la sourate de la femme est fort édifiante à ce sujet).
La femme sert de variable d’ajustement pour lutter contre le chômage des hommes.
Elle est le bouc-émissaire de tous les maux de la société. Elle réduit la femme à l’état d objet sexuel dont la seule fonction sociale est d assouvir les pulsions sexuelles de son maître auxquelles elle ne peut s y soustraire au risque de se faire maudire une nuit entière par les Anges(sourate de la femme).
Le corps de la femme n’est il pas assimilé dans le Coran à un champ de labour propriété de l’homme qu’il pourra labourer qu il pourra labourer à volonté ?
Le mariage dans le droit musulman qu’il soit codifié ou non, régi par le Coran ou la Charia, n’est pas facteur de sécurité et surtout synonyme de vie commune fondée sur le respect mutuel et de l’intégrité physique de la femme, il est un acte d’appropriation et de colonisation du corps de la femme et de son assujettissement à l’homme comme le stipulent les sourates ci-après : Sourate 4 : « 38. Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant l’absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous avez à craindre l’inobéissance; vous les relèguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu’elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand. »
– (II, 223) : « Les femmes sont votre champ [labeur]. Cultivez-le de la manière que vous l’entendrez, ayant fait auparavant quelque acte de piété. »
Net et sans équivoque.
La Charia qui fait de la polygamie son mode d’ expression majeure et donc de la femme un bien marchand de caractère sexuel et éphémère attribue à l’homme un véritable droit absolu , l’immunisant contre toutes tentatives de résilience de la part de sa concubine à cause du fait qu’il dispose de ce droit inique, exorbitant mais combien redoutable : le droit à la répudiation sans s’embarrasser de la moindre procédure laissée à sa libre-appréciation.
Seul l’homme est maître du jeu dont il fixe lui-même les règles qui sont autant de contraintes qui pèsent sur la femme. Il est procureur, juge, partie et bourreau au sens du droit musulman.
Le prophète lui-même disait que la place de la femme est enfer. Jugée comme une éternelle pêcheresse, elle est coupable avant même d’avoir été jugée. Et comme souvent dans le droit musulman on juge à charge, il ne peut avoir de respect de droit de la défense, et pire encore quand c’est une femme qui est mise en cause.
Etre femme dans l’islam est un quasi crime, même quand elle est victime de viol, elle clouée au pilori et mise sur le banc des accusés, et son violeur se trouve doublement innocenté aussi bien par l’opinion publique que par les tribunaux appliquant la charia.
Au mieux, on l’offre comme un butin de guerre à son violeur comme au Maroc pour laver l’honneur de sa famille.
Même quand elle est victime de meurtre, sa famille est rarement dédommagée par le meurtrier.
Dans les sociétés où la charia a force de loi, la femme est réduite à une portion congrue, dépourvue de droits, contrairement à ceux dont jouissent l’homme, exerçant un pouvoir total et exorbitant qui contraste avec l’état d’asservissement juridique dans lequel est maintenu la femme.
A titre d’exemple, la femme n’est pas en droit d’initier le divorce, d’exercer l’autorité parentale conjointe, de prétendre à la garde d’enfants en cas de séparation, ni de bénéficier du maintien dans le domocile conjugal.
Des millions de femmes sont jetées à la rue souvent avec leurs enfants dans les sociétés musulmanes.
De même que la charia fait interdiction absolue à la femme musulmane de se marier à un non-musulman, à la différence de l’homme musulman qui est en droit de contracter ce type d’union à la condition exprésse d’élever ses enfants dans la religion musulmane. Dans l’islam, c’est l’homme qui transmet sa foi.
Ainsi l’enfant dans le cadre de ce type d’union est toujours considéré comme musulman indépendamment de la religion de sa mère.


En conclusion, cette loi canon n’est rien d’autre que l’expression majeure d’un système idéologique dont la finalité est de coloniser le corps et l’esprit de la femme au profit de son maître-esclavagiste sous couvert du sacré

.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par El seductor le Mar 21 Nov - 17:11

Pourquoi il y a incompatibilité entre Islam et Démocratie ?
Tout simplement que dans l'Islam tout ce qui régit la vie humaine est d'ordre divin ! Tous les règlements et les Lois viennent d'Allah et le Musulman est obligé de s'y soumettre (Islam = Soumission), alors qu'en démocratie, le pouvoir est populaire comme les lois qui sont décidées par les représentants du peuple souverain.
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2490
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mer 22 Nov - 14:20

Boko Haram ne fait pas de différence entre un chrétien et un musulman.
Aujourd'hui, il a massacré 50 musulmans dans une mosquée.
Aux musulmans victimes de l'islamisme de prendre leurs responsabilités et de choisir enfin leur camp.
Que cela leur en déplaise le vrai islam est celui qui est incarné par la mouvance fondamentaliste sunnite.
Elle applique scrupuleusement la feuille de route tracée par Mahomet à ses fidèles


avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Jeu 23 Nov - 14:59

N’en déplaise au Front National, le harcèlement est une plaie sociétale
21/11/2017 Salem Ben Ammar Un commentaire

Que le Front National soit dans le déni du harcèlement sexuel n’a rien d’étonnant de sa part.

Que peut-on attendre d’un parti pour qui la femme citoyenne et patriote n’a pas sa place dans le monde du travail, elle est un ventre porteur et une bobonne ?

Le machisme est dans son ADN idéologique. Il n’est en rien différent des mouvements islamistes. Pour lui en substance si la femme est victime d’avances sexuelles récurrentes, elle l’a forcément cherchée. Elle n’avait qu’à rester dans son foyer pour lui épargner des situations inconvenantes.

Sa morale politique consiste essentiellement à user et abuser de toutes les stratagèmes les plus odieux, pervers et insidieux pour arriver ses fins et qui se victimise quand il se fait prendre la main dans le pot ?

On ne peut imaginer le FN qui  se nourrit du l’intox et de la propagation de la mauvaise rumeur se faire l’avocat des Français en butte au harcèlement dans leur quotidien. Sa tentative de placardiser Florian Philippot n’est pas sans rappeler les méthodes déloyales courantes chez les employeurs qui plutôt que de trouver une issue juste et équitable dans les conflits de travail  qui les oppose s’acharnent sur les salariés dont ils veulent se débarrasser à bon compte les déstabilisent en les marginalisant dans l’ent hstcek ne peut pas condamner une pratique sournoise où l’auteur ne s’avance pas à visage découvert qui s’arrange toujours à ce qu’il n’y ait jamais de preuves et de témoins.

Il semble ignorer que le harcèlement quelle que soit sa forme est un acte délictuel et très dangereux pour l’état de santé mentale des victimes qui peut les pousser jusqu’au suicide indépendamment de son coût financier pour l’assurance maladie quand il a lieu dans le milieu du travail  en termes de prise en charge des arrêts de maladie.

Les ravages sociaux, personnels et professionnels du harcèlement moral ou sexuel sont incommensurables.

Le FN serait peut-être avisé de se renseigner sur le nombre des salariés ont vu leur carrière professionnelle anéantie et leur vie brisée pour ne pas avoir cédé aux pressions récurrentes de leurs chefs hiérarchique ?

Que connaît-il du monde du travail pour pouvoir occulter ce fléau mortel pour les salariés en proie au chantage de leur hiérarchie et qui préférent exercer leur droit de retrait en démissionnant de leur poste de travail pour préserver leur santé ?

Des questions qui dépassent le logiciel politique et intellectuel de ce parti qui en voulant banaliser le harcèlement fait délibérément le choix du harceleur aux dépens du harcelé.

Le FN a mis des œillères pour ne pas regarder la réalité du harcèlement en face de peur qu’il compatisse pour ses victimes. Politiquement et médiatiquement c’est moins porteur que ses chevaux de bataille habituels alors que le fléau touche une bonne partie des salariés en France et pas seulement eux. Dans les couples, dans la rue, dans le quartier, dans le voisinage, aucun secteur ni aucune couche sociale ne sont épargnés.

J’ai appris à mes dépens les effets néfastes du harcèlement moral en milieu du travail.

Je m’en étais sorti difficilement  contrairement à un ami et collègue qui y avait laissé sa vie.

avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par El seductor le Jeu 23 Nov - 16:12

Qu'est-ce qu'il raconte là le Salem Ben Amar ? Il n'a qu'à compter le nombre de femmes élues ou présentes dans les élections, étiquetées FN, pour avoir une autre opinion sur ce FN "machiste" qu'il décrit !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2490
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Ven 24 Nov - 15:57

Pour le maître à penser du terrorisme islamique Rached Ghannouchi : »Daech est l’image de l’islam en colère »
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire



L’islam en colère est un pléonasme. Une vue de l’esprit. Il est tout le temps de mauvais poil, incapable de se contrôler. Impulsif, hystérique congénital, tyrannique, écorché vif  et sanguin. Rongé par une crise de nerfs chronique depuis sa naissance il n’a jamais pu canaliser ses pulsions violentes et mortifères. Son mal est incurable. En aucun moment de sa vie il n’a fait preuve de maîtrise de soi et d’apaisement. Toujours le sabre au vent pour décapiter ses opposants. Ruminant sa haine et sa rancoeur pour l’humanité qui n’est pas la sienne.

Intolérant à la frustration il ne supporte pas qu’on ne cède pas à ses caprices. Un dément de la pire espèce.
Atteint de la folie de grandeur et s’enrage pour ne pas avoir le monde à ses sales pattes.

Le jour où il ne sera plus en rogne  et calmera ses ardeurs bellicistes et velléitaires ce sera sa fin.

1437 ans qu’il ne cesse de déverser son venin sur l’humanité, réduisant en cendres des empires glorieux. Pire qu’une meute de fauves  blessés il est grand temps de le faire taire pour que l’humanité puisse enfin  trouver la paix.

C’est un volcan en éruption permanente  laissant échapper de ses cratères des gaz hautement toxiques provoquant près de 300 millions de morts et des dégâts incommensurables sur l’écosystème.  Autour de lui c’est la mort de la vie.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par El seductor le Ven 24 Nov - 18:51

En fait Mahomet, chef de tribu bédouin inculte n'a rien trouvé de mieux que de se faire passer pour l'envoyé de Dieu (Allah) pour rameuter autour de lui des troupes importantes pour éliminer de son horizon, les Juifs et les Chrétiens dont il avait pillé les dires et étendre son emprise sur les peuples voisins.
Ses successeurs, les Califes, se sont servi du Coran et des haddiths pour conquérir le monde d'alors, par la force du sabre (bes'sif), quitte à s'éliminer les uns après les autres.
Voilà la réalité de l'Islam !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2490
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par Merl1 le Ven 24 Nov - 23:04

24 novembre 2017
Saintes Flora et Marie
Martyres à Cordoue (✝️ 854)


Sainte Flora ou Flore et sainte Marie qui, durant la persécution des Maures, furent jetées en prison en même temps que saint Euloge et périrent décapitées à Cordoue pour avoir refusé de devenir musulmanes.




http://nominis.cef.fr/

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 12186
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.
Francs: 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Sam 25 Nov - 15:45

Pourquoi les fans sont nocifs en politique
24/11/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Les militants ont des convictions, fidèles à leur engagement politique et cherchent à préserver l’image de leur parti.

Les sympathisants ne sont pas convaincus de leur choix mais éprouvent un penchant pour tel parti plutôt qu’un autre selon l’humeur du moment

Les pires sont les fans qui pensent trouver leur bonheur en idolâtrant une personnalité politique plus que son parti en lui faisant endosser un uniforme trop large pour ses épaules. Et ce sont les moins fiables, les plus fanatiques, fermés comme une huître et les plus hystériques pourvus un petit pois dans le cerveau car ils se font une montagne de leur idole dans l’espoir qu’il les sauve de leur calvaire. C’est des vauriens, ddes girouettes qui tournent leurs vestes à la moindre désillusion et au gré de leur humeur.
Si demain leur idole trébuche ils sont les premiers à lui tourner le dos et vont chercher ailleurs une nouvelle figure tutélaire.

avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Dim 26 Nov - 12:40

Intolérance, fanatisme et djihad, les 3 mamelles de la Tunisie par Salem Ben Ammar

Indépendamment des dessous de cette "Révolution de l'hiver pourri arabe" conçue et mise en scène par les stratèges de la géopolitique de la Maison Blanche, on ne peut nier qu'elle a eu moins le mérite d'avoir révélé au monde le vrai visage de la Tunisie.

Un visage méconnu et occulté mais que cette mascarade révolutionnaire, véritable usine à gaz, a permis de faire découvrir ses stigmates des plus cauchemardesques et repoussantes.

Plus personne ne peut dire aujourd'hui que la Tunisie est un pays à part dans le marécage nauséabond des pays musulmans. Son ADN n'est en rien différent de celui de l'Afghanistan ou de la Somalie.

Pour l'islam on tue père et mère pour ne pas s'exposer au châtiment divin. Pour lui on trahit la patrie pour la cause de l'Oumma de malheur.
On croyait que les Tunisiens étaient un peuple de bon sens, éclairé et ouvert sur le monde et plus ou moins immunisés contre le fanatisme, l'intolérance, la haine de l'autre, le racisme, la violence, le djihad dans la voie d'Allah, l'antisémitisme et l'obscurantisme, mais ce n'était en réalité qu'une illusion car ils ne pouvaient donner libre-cours de leur nature profondément belliqueuse et velléitaire à cause de Bourguiba et Ben Ali qui avaient le souci de l'image de la Tunisie pour séduire les touristes et les investisseurs internationaux.

Derrière le rideau de fer créé par ses anciens despotes se cachait une autre Tunisie autrement plus effrayante et hideuse, celle dont le Coran et la Sunna ont dessiné les contours et les composantes et auxquelles elle a échappé en apparence.

Les masques sont tombés au lendemain du 17 janvier 2011, et la Charia reprend ses droits et impose la rigueur inhumaine de ses lois. Il est permis de tuer ceux qui se détournent de la voie de l'islam ou osent formuler la moindre critique à son égard.

Dans mon cas, je ne saurais prendre le moindre risque à me rendre dans un pays où un terroriste est honoré et un libre-penseur qui trouble les musulmans dans leurs convictions est jugé comme impie et un apostat et dont il permis de châtier au nom de la cette loi criminelle et scélérate de la Charia.

Ma mère est partie sans que je lui dise adieu ni pouvoir faire mon deuil d'elle en allant se recueillir sur sa tombe parce que la mère-patrie devenue hostile à ses enfants qui l'aiment depuis ce jour maudit où sa lie politique l'avait trahie sous l'égide de l'I. S.I.E.

Attristé et affligé par cette descente aux enfers d'un pays qui m'a vu naître et témoin de mes premiers sourires et larmes,mais je préfère continuer à faire vivre en moi jusqu'à la fin de mes jours le souvenir des miens plutôt que de finir sous la lame d'un couteau de boucher d'un illuminé qui aspire à l'érection éternelle et à l'éthylisme chronique.

Autant subir la double peine de la perte de ma patrie et de ma mère et de continuer à dénoncer avec ma plume les ravages destructeurs de l'islam sur les sociétés humaines.

En Tunisie, il n'y a désormais de place que pour les manipulateurs enturbannés qui embrigadent le peuple pour le détourner de la voie du progrès humain et qui nourrissent son cœur de la haine de l'Occident, et ses enfants fidèles et loyaux sont voués aux gémonies.

On a inversé l'échelle des valeurs et c'est ma tragédie personnelle. Il m'est intolérable de voir les terroristes la gouverner et souiller son sol chargé d'histoire tandis que les patriotes sont jetés de la Roche Tarpéienne.

Comme si aimer cette terre sacrée qui vient d'accueillir en son sein le noble corps de ma mère héritière d'une lignée de ces hommes et femmes qui ont marqué l'histoire de la Tunisie et dont le sang des deux de ses petits-fils ont irrigué sa Révolution est un crime et un pêché mortel.

Ne peut vivre en Tunisie que celui qui la trahit. Un pédophile, un terroriste, un imposteur, un prédicateur, un vitrioleur, un violeur, un assassin, un incendiaire, un fornicateur, un escroc, un raciste, un antisémite, un exciseur, un vendu ont tous les privilèges tant qu'ils sont musulmans et des humains de mon espèce sont comme des pestiférés qu'il faut éradiquer, l'ennemi à abattre parce qu'ils ne croient pas aux vertus humanistes de l'islam et qui préfèrent leur patrie à leur religion.

Il n'y a de modèle matriciel pour l'homme que l'humain qu’il est , la mère qui lui a insufflé l'amour donné et la patrie qui lui enseigné la liberté.

Autant de valeurs inconnues à la religion. Une mère et une patrie sont irremplaçables, les perdre c'est perdre son âme mais perdre une religion, ce n'est pas une âme qu'on perd c'est la liberté retrouvée.

avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Dim 26 Nov - 14:55

Salem Benammar
1 h ·

Je ne cesse de le répéter inlassablement que les Nord-Africains ne sont pas plus arabes que ceux qui les assimilent à des Arabes. Je conseille même à ceux qui font l'amalgame entre Arabes et Nord-Africains de comparer leur ADN avec ces derniers. Ils parlent arabe, ils se disent eux-mêmes arabes mais ils ne le sont pas. Et ceux qui voient en eux les Arabes qu'ils ne sont pas qu'ils apportent la preuve biologique et historique de leurs assertions. De leur ignorance ils font un postulat. Il n'y a pas de honte d'être arabes, car personne ne choisit son milieu de naissance mais la honte ce sont les préjugés cultivés sur des supposées origines pour légitimer leur haine des Arabes qui ne sont pas ceux qu'ils croient. Ces Arabes sont les propriétaires des grands palaces parisiens, du PSG et du Printemps.
Ceux qui peuplent leurs cités sont issus de l'immigration nord-africaine qu'on a fait venir en France non pas pour apporter une plus-value au pays mais pas pour enrichir le grand capital et accomplir les tâches que les enfants du pays ne veulent pas réaliser.
Il y a un réel problème de greffe mais on aurait dû anticiper le phénomène plutôt que de pleurer sa peine.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par aPOTRE le Dim 26 Nov - 15:12

une fois j'avait eu une altercation    avec  un algérien et m'a dit tu ne peut pas voir les Arabes , pour ce défendre et chercher à faire des représailles à mon encontre avec une dizaine  de sa génération , je lui avait répondu , tu n'es pas arabe , mais berbère , et là il est resté comme un con avec un sourire de benêt (aussi les autres ) !!!!
avatar
aPOTRE
Sage
Sage

Messages : 3512
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 55
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par El seductor le Dim 26 Nov - 15:19

Il est un fait c'est qu'il y a eu une conquête du Maghreb par les "Cavaliers d'Allah" venus... d'Arabie. Ils  étaient donc Arabes et Islamistes. Ils ont propagé la charia dans le Maghreb et comme il est dit dans le Coran, tout Musulman peut épouser une non-musulmane, mais pas le contraire. Donc il est tout à fait probable que les Arabes aient eu une descendance... arabe !
Au moment de la conquête, les Français rencontrèrent des Berbères, certainement mais aussi des tribus arabes !
Donc il y a bien des Arabes en AFN ...
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2490
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par aPOTRE le Dim 26 Nov - 15:27

possible aussi Romain et germanique  !!
si tel est le cas , il ne pourront plus dire tout comme les Chrétien(ne)s que l'on est des racistes , et doivent nous respecter encore plus et non pas nous dénigrer  ,  car leur racine ce trouve dans cette ADN  là  ! lol!
avatar
aPOTRE
Sage
Sage

Messages : 3512
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 55
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mer 29 Nov - 10:49

C’est la faute aux musulmans eux-mêmes si l’islam suscite peurs et rejets
par Salem Ben Ammar

Peut-on avoir du respect pour des gens qui voient en nous des pestiférés parce que nous sommes dans le refus de leur dogme ? En toute évidence, c'est non et mille fois non. Un non ferme et définitif. Pas de respect pour ceux qui prennent notre respect pour un du.

Quelle empathie peut-on avoir à leur égard alors qu’ils n’éprouvent aucune compassion pour les victimes des attentats terroristes perpétrés par les leurs, qui suivent à la lettre les préceptes coraniques et la Sunna mahométane ?

Comme si, croire ce en quoi ils croient était une chance pour nous. Quand bien ce serait le cas, libre à nous de ne pas le croire.
Si le salut des hommes était dans leur soumission, ils ne seraient pas les derniers de la classe humaine.

S’ils en sont là aujourd’hui, c’est à cause des freins religieux qui mutilent leurs énergies créatrices et paralysent leurs actions.

Ils sont comme un toxicomane qui vante les bienfaits de sa drogue, inconscient de ses effets néfastes sur son propre état.

Ils sont tellement sous l’emprise de l’islam, à force de le consommer à forte dose du lever au coucher, voire pendant leur sommeil, depuis leur stade fœtal jusqu’à la tombe, qu’ils ont perdu tout contrôle de leurs pensées et n’ont plus de volonté propre.

Allah est à la manœuvre de leur vie et eux agissent comme des O.S. au temps des roulements à billes, répétant inlassablement les mêmes gestes.

Programmés mentalement et conditionnés idéologiquement à ne faire que ce qu’Allah leur ordonne.

Aucun recul intellectuel pour évaluer les conséquences de leurs actes.

Dépourvus de tout sens critique, fermés à la voix de la raison et murés dans leurs certitudes comme un fou convaincu qu'il est le Christ en personne.

Un musulman qui raisonne et réfléchit sur le vrai sens de l’islam cesse d’être musulman.

Totalement déconnectés de leur propre vie, ils ne peuvent imaginer le monde autrement que par et pour l’islam. C’est devenu pour eux un véritable organe vital.

En le perdant, ils perdent l’espoir de toucher leur Graal paradisiaque – qui est la pire des choses qui puisse leur arriver.
Pris dans le tourbillon de la peur de l’enfer, ils font de leur vie un enfer sur terre.

Ils se plaignent de l’hostilité grandissante à l’égard de leur religion (qui s’apparente à la famille du bolchevisme et du nazisme), mais à supposer qu’elle subisse cette hostilité, pourquoi se montre-t-elle si agressive, arrogante, exhibitionniste, violente, terrifiante, envahissante, expansionniste ? Pourquoi ses membres s’illustrent-ils par les transgressions des lois de leurs pays d’accueil ?

On juge un arbre à ses fruits. Or, l’arbre musulman est bien loin de donner des fruits propres à la consommation humaine. Comme si on avait planté un arbre fruitier sur un site contaminé.

Le mot islam est devenu une source de peur irrationnelle à cause des images cauchemardesques et angoissantes qu’il envoie de lui-même quotidiennement. Son nom est évocateur de crimes terroristes.

Que les musulmans apprennent à regarder la réalité en face et cessent de crier au complot contre l’islam – le seul complot est celui orchestré par l’islam depuis son avènement. Des rivières de sang et des centaines de millions de vies humaines fauchées sur son chemin.

Ne laissant aucune trace de vie à chacun de ses passages. Pire que le Napalm.
L’islam ne dominera pas le monde : il sera son fossoyeur si rien n’est fait pour l’arrêter dans ses avancées dévastatrices.

Il n’a pas plus de vertus morales que les sectes sataniques, n’est certainement pas un rempart contre la dépravation et la luxure, ni un antidote aux maux de l’humanité.

Est-ce la faute aux détracteurs de l’islam ou la leur si l’islam a le visage de la barbarie humaine ?

Que font les musulmans pour l’humaniser et le pacifier ? Rien! En revanche, ils préfèrent nous saouler avec leur sempiternel refrain « ce n’est pas ça l’islam », alors que l’islam est à la paix ce que le nazisme est à l’humanisme.
L’islam est bien pire qu’ils ne puissent l’imaginer eux-mêmes. On ne peut modifier son ADN.

Ce n’est pas de l’islamophobie – qui est une pathologie psychique qui ne relève guère du Code pénal – que de dénoncer le caractère mortifère de leur dogme qui porte en lui tous les germes destructeurs de la vie sur terre.
Quel vivre ensemble peut-on envisager avec les partisans d’une idéologie suprémaciste, liberticide, hégémonique et intolérante ?

Comment œuvrer pour le bien commun de l’humanité avec des gens qui se prennent pour son nombril et son essence, pour qui il n’y a de vérité que dans l’islam, où toute autre vérité en dehors de la sienne doit être combattue à mort ?

Ils se disent à l’origine de tout sans avoir jamais rien apporté de concret et de positif au reste du monde. Ils sont les premiers à bénéficier des bienfaits apportés par les autres.

Ils n’ont qu’un but, faire tomber le monde dans l’escarcelle de l’islam, pour lui imposer la loi scélérate et criminelle de la Charia.

Leur curseur mental est bloqué en l’an 622, ils ne rêvent que d’une chose : y retourner en empruntant la route humaine à contre-sens, et qu’importent les dégâts provoqués.

En quoi est-ce un délit que de faire tomber le masque d’une idéologie qui instrumentalise le sacré à des fins politiques pour dominer le monde ?
Je ne suis pas un benêt ni atteint de je ne sais quel syndrome, pour éprouver une quelconque sympathie à leur égard.

Je ne combats pas la haine avec la haine, ce serait nourrir leur fonds de commerce de victimisation pathétique. Il est de mon devoir de faire tomber le masque de l’ange de la mort dont ils affublent leur culte.

Si ces gens avaient la culture de l’amour, ils ne se tueraient pas entre eux et ne feraient pas de la mort du non-musulman un idéal pour gagner leur funeste bordel dans l’au-delà.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : ©️ Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Jeu 30 Nov - 13:57

Salem Benammar
5 h ·



Ils fêtent la naissance de leur prophète, une question à 2 sourates est-ce qu'il y avait un service de l'état civil en son temps et dans ce cas-là pourquoi à une époque pas si lointaine on mentionnait juste l'année de naissance en Arabie quand on ce n'etait pas approximativement en Afrique du Nord ? Ce qui est sûr, nous leur sommes redevables de tout. Il m'a semblé que ce grand Monsieur, un spécimen unique, était resté 4 ans bien au chaud dans le ventre de sa mère. Bonne fête à ceux qui ne le fêtent pas. Les islamistes ne sont pas cons ils ne sont pas tombés dans le piège de la célébration d'un événement qui n'a jamais existé.




Salem Benammar
21 h ·
Pour les musulmans je suis musulman contre mon plein gré, pour les autres je suis musulman à l'insu de mon plein gré, mon nom est musulman et je suis donc comptabilisé comme tel. Des parents dits musulmans tu es que cela ne t'en déplaise musulman et si tu n'as pas un nom gaulois tu es aussi musulman. On n'est simplement soi-même et ça les cons ne peuvent jamais le comprendre. On est ce qu'on est mais on est surtout pas ce qu'ils se supposent ce qu'on est. Les clichés sont comme un os donné à ronger à un édenté
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Ven 1 Déc - 12:44


L’humanité n’en a pas fini avec l’utopie génocidaire et hégémonique du Califat musulman
Salem Ben Ammar Un commentaire

En se livrant à une véritable guerre de purification religieuse et ethnique en Irak et en Syrie et à degré moindre en Egypte, les islamistes n’ont pas trahi l’enseignement musulman. Ils ne font que s’inscrire dans la continuité de Mahomet qui avait ouvert la voie en la matière, en massacrant avec ses sbires les Juifs et les Chrétiens d’Arabie. Ne s’est-il pas défini lui-même comme  le prophète du carnage et le rieur sanguinaire ?

Aussi, contrairement aux dénégations mensongères des musulmans qui n’ont de modéré que le masque de l’hypocrisie, tous les crimes contre l’humanité  commis sous couvert de l’islam aux Pays du Levant et au Nord du Nigéria par Boko Haram qui a fait allégeance à Daech sont consubstantiels à l’islam et en aucun cas la résultante d’un quelconque complot pour nuire à son pseudo message de paix..

L’islam est la paix au fil de l’épée.

Les islamistes ne sont pas sont pas un virus inoculé par des forces occultes pour miner le corps musulman, ils sont les bras armés de l’islam pour imposer sa loi aux quatre coins de la terre et installer afin d’instaurer un Califat mondial.

Le événements du Levant sont le prélude de ce fameux

Califat.https://fr.wikipedia.org/wiki/Califat

Si Daech arrive à ses fins en créant un Califat régional, il pourra provoquer une onde de choc dans le monde musulman qui sonnera le réveil du mythe du Califat condition sine-qua-non à la renaissance islamique.

Le Califat moteur de la résurrection de la splendeur de l’islam conquérant et dominateur.

Même si tous les musulmans ne sont pas islamistes mais tous croient dur comme fer que seule une oumma musulmane guidée par un souverain qui allie le pouvoir temporel et spirituel peut redonner à l’islam son lustre d’antan.

Le danger avec la réussite d’un Califat régional est l’essaimage qu’il risque d’entraîner et de voir ainsi Daech servir de  locomotive à la création de nouveaux califats jusqu’au jour où ils finissent par s’unir tous entre eux et partir à l’assaut du monde non-musulman où les islamistes  disposent déjà de cellules dormantes qui tôt ou tard se mettront en action pour lui mener une guerre intérieure.

L’utopie du Califat islamique nouurit les fantasmes de tous les musulmans, c’est pourquoi on les imagine mal se boucher les oreilles aux chants de sirène entonnés par Daech  en Syrie et eb Irak et qui expliquent en partie les complicités dont il a bénéficiées chez les Sunnites.

Si la fin du dernier Califat en 1922 pour laisser la place à la première République turque à été écrite avec le sang des Arméniens, des Assyriens et des Grecs, celui qui se dessine au Levant est en train de s’écrire avec celui des minorités religieuses et ethniques de la région avec le  soutien actif des pays de l’OTAN et surtout de la Turquie islamiste et des deux têtes du serpent wahhabite l’Arabie Saoudite et le Qatar et dans l’indifférence de la communauté internationale à l’exception de la Russie de Poutine et de l’Iran qui sont loin d’être mus par des considérations humanitaires.

avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Ven 1 Déc - 14:18

Salem Benammar
13 h ·

Dans la société arabe pré-islamique, on connaît sa mère mais pas son père. La femme était libre de son corps et pouvait avoir autant d'amants qu'elle voulait. Quand elle tombait enceinte elle faisait venir chez elle tous ses amants parmi lesquels elle choisisait d'office le père de l'enfant à naître. Le patriarchat musulman a porté un coup mortel à la liberté sexuelle des femmes. Pour ce qui est de Mahomet né dans un milieu matriarcal, je m'en remets au seul Allah qui saura mieux vous éclairer que moi à son sujet.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Sam 2 Déc - 10:58

Non le zéro n’a jamais été arabe ! par Salem Ben Ammar

Les Arabes n'ont jamais inventé le concept zéro en tant que chiffre et nombre. Il vient du sanskrit sunya, vide, dessiné sous forme de cercle.

Les mathématiciens arabophones qui sont pour la plupart perses l'ont traduit en sifr, zéro et l'ont transmis a l'Occident alors qu'ils continuent eux-mêmes à l'écrire sous forme d'un point, nokta.

Le zéro était aussi d'usage chez les Babyloniens où ils le plaçaient au milieu d'une série de chiffres et chez les Mayas.

Les Arabes ne peuvent pas revendiquer la paternité de ce qu'ils avaient piqué aux autres. Ils se sont toujours gardés de citer l'influence incommensurable  de l'Inde sur la science dite arabe.

Si les Abbassides se sont illustrés, c'est grâce entre autres aux penseurs, aux astronomes, géographes,  médecins et scientifiques hindous qui traduisaient du sanskrit en arabe.

Plutôt que d'aller s'instruire du savoir hindou en Inde les Califes abbassides faisaient venir la matière grise hindoue à Bagdad jusqu'à en faire hommes d'Etat comme c'était le cas de Barameki, originaire de l'Inde, devenu le Grand Vizir de Haroun al-Rachid (763-809).

On leur attribue à tort aussi les Contes des Mille qui sont de sources persanes et indiennes. Sindbad le marin est du pays du Sind le Pakistan actuel.

Sans ce Calife éclairé d'origine perse l'islam n'aurait pas ne serait jamais sorti du monde des ténèbres dans lequel il est retourné au 10 e siècle.

C'est lui qui a su le mieux capter les richesses intellectuelles et culturelles de la Grèce, de la Perse et de l'Inde parce qu'il ne se prenait pas pour le nombril du monde. Plutôt que de de suivre son exemple les musulmans ont préféré se renfermer sur eux-mêmes et laisser le train de l'humanité filer à toute vitesse sous leur nez. Restés sur le quai et passant leur temps à jeter l'opprobre sur le monde non-musulman qui a compris que le vrai progrès humain est dans les échanges et la coopération entre les peuples et les cultures.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mar 5 Déc - 15:04

Salem Benammar

...
Quel crime ai-je commis pour ne pas être un soumis ?
Quel crime ai-je fait pour ne pas vous ressembler ?
Quel crime ai-je perpétré pour ne pas nourrir comme vous haine et rancœur envers mes semblables humains qui ont choisi une autre voie que la vôtre ?
Pourquoi suis-je voué aux feux de l'enfer qui brûleront mes entrailles ?
Est-ce votre conception de la justice ?
Un homme qui a irrigué de ses bienfaits l'humanité mais qui ne croient pas ce à quoi vous croyez en quoi a-t-il trahi votre dogme pour être traité d'infidèle ?
La tolérance n'est-elle pas d'accepter l'autre tel qu'il est et non pas qu'il soit ce que nous sommes ?
Pour vous n'est digne de respect et du droit à la vie que celui qui fait allégeance à votre loi ?
Vous ne pouvez pas regarder l'humanité autrement qu'à travers vote prisme islamique et vous jugez les hommes selon qu'ils sont ou non musulmans comme vous.
Pourquoi la différence vous est à ce point insupportable, de peur d'entendre certainement une autre vérité que la vôtre qui vous fera toucher des dix doigts l'inconsistance de vos convictions ?
Quand on ne veut pas se regarder dans un autre miroir que le sien pour y voir réfléchir notre véritable image, la meilleure façon de ne pas prendre conscience de ce qu'on est est de le briser.
Vous n'êtes en rien supérieurs aux autres, la valeur d'un homme est dans ses actes et la noblesse de sa pensée.
Votre destin changera le jour où vous apprendrez que les vraies valeurs humaines à portée universelle sont à des années lumière de vos préceptes coraniques.
Les vrais égarés sont ceux qui projettent leurs égarements moraux et croyances sur ceux qui ont choisi de servir l'humain plutôt que de défendre soi-disant un dieu qui n'a nul besoin de quiconque pour se fsire son avocat.
Il n'y pas de libéré dans l'aliénation aux dogmes.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Mer 6 Déc - 15:20

Les musulmans ne se radicalisent pas, ils renouent avec l’islam originel Publié le 3 décembre 2017 - par Salem Benammar

- 27 commentaires - 1 484 vues

Encore un néologisme créé sur mesure pour l’islam et engraisser Dounia Bouzar et les siens afin de faire croire que l’islam est aussi vierge que les filles des cités qui s’adonnent au djihad du nikab en Syrie. Pourquoi un jeune qui n’était pas familier aux préceptes de l’islam se mue en monstre quand il se plonge dans la lecture du Coran ?
Le même jeune aurait lu le Capital ou la Bible ne serait pas devenu terroriste.
La vraie cause est le Coran et par conséquent l’islam.
Pour les immuniser contre ce fléau neuropsychologie il faut les éloigner de l’islam.
On ne lutte pas contre les effets de la drogue en ménageant les dealers et en les laissant la proliférer.
Ce n’est pas avec une méthode placebo que l’on peut endiguer le péril musulman.
Pendant que l’on déradicalise à grands frais pour un résultat nul un jeune, 100 autres jeunes sont déjà prêts à passer à l’acte.
L’islam est la plus grosse manufacture de terroristes au monde.
Plus les musulmans découvrent l’islam plus ils versent dans l’ultra-violence car ils ont compris qu’on ne transige pas avec l’enseignement coranique si l’on est un vrai musulman.
Un musulman ne se radicalise pas, il met sa pendule musulmane à l’heure après avoir appris à la manipuler.
Ces jeunes ne dérivent pas, ils sont dans la logique de leurs dogmes. Une idéologie belliciste et très agressive ne peut engendrer des amis de l’abbé Pierre.
Salem Benammar
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Jeu 7 Déc - 15:36

Les versets 89 et 90 de la Sourate 4 devraient valoir à l’islam d’être déclarés hors-la-loi
06/03/2017 Salem Ben Ammar 2 commentaires

·

Les versets 89 ET 90 de la sourate 4 des femmes, An-Nissa, suffiraient pour déclarer l’islam comme un danger mortel pour l’humanité au titre de l’article 7 du Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale dans ses articles 6 et 7 sur le génocide et sur les crimes contre l’humanité.

En effet, lesdits versets sont des véritables commandements de tuer tous ceux qui sont différents de soi et qui refusent de faire de se soumettre à la loi de l’islam. Compte-tenu de l’immuabilité et de l’intemporalité des textes coraniques, il n’y a pas lieu de les contextualiser. Ils sont toujours de mise autrement les doctes de l’islam les auraient déclarés obsolètes et caduques.

Point de débat autour des versets des plus éloquents quant à la nature ultra-violente et génocidaire de l’islam qui a fait de la haine de l’autre un dogme religieux qui devrait choisir entre l’islam ou la mort:
4.89 : « Ils voudraient qu’à leur instar vous sombriez dans la mécréance afin que vous en soyez au même point (sawâ’) qu’eux. Ne les prenez pas pour alliés tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu et s’ils se détournent, emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. Et ne les prenez ni pour alliés ni pour partisans ! »

4.90 : « [tuez-les où que vous les trouviez] à l’exception de ceux qui visitent une tribu (qawn) à laquelle vous êtes liés par un traité ou de ceux qui viennent vous trouver le cœur serré à l’idée de vous combattre ou de combattre leur tribu ; si Dieu l’avait voulu, Il les aurait rendus maîtres de vous et ils vous auraient combattus. Aussi, s’ils vous évitent, ne vous combattent pas et vous offrent leur soumission, Dieu ne vous permet pas de leur témoigner de l’hostilité. »

C’est la vérité que nous devons tous retenir du Coran n’en déplaise aux musulmans et leurs idiots utiles.

La justice humaine ne doit pas se perdre dans les conjectures théologiques. Ils sont toujours d’actualité et censés guider les mains des musulmans.

De tels versets ont au moins le mérite prendre les musulmans dans le piège de leurs allégations mensongères. Qui mieux que les préceptes coraniques pour tordre le cou à l’image idyllique véhiculée par ces fabulateurs-nés ?

Au fond d’eux-mêmes ils savent que l’islam est très loin de cette image idyllique qu’ils se font de lui mais continuent à vivre dans le déni des réalités et se comportent comme un mari qui n veut pas admettre les infidélités maladives de sa femme.

Ils plaident pour une cause dont ils ignorent ou feignent d’ignorer son essence nocive pour eux-mêmes et l’humanité tout entière.

Si l’islam était amour le Coran n’appellerait pas au meurtre des « mécréants » et promettrait le paradis aux siens qui répandent la mort dans la voie d’Allah et élèverait les combattants au-dessus de tous leurs coreligionnaires.

Les musulmans doivent apprendre que les menaces de mort tombent sous la coupe de la loi.Le Coran ne peut pas être au-dessus des lois.

avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par ganem le Ven 8 Déc - 12:17

Musulmans, votre vraie patrie est celle qui a fait de vous des citoyens de plein droit par Salem Ben Ammar

Vous. enfants de l'islam quel mal la France vous a-t-elle fait pour que vous soyez dans son rejet et oeuvrez à sa destruction en s'en prenant à son mode de vie comme en cette nuit d'effroi du 13 novembre 2015 ?

Ce pays a beau vous traiter avec dignité et humanité mais vous révérez l'islam qui quand vous êtes malades, ce n'est pas lui qui vous prodigue des soins. Quand vous êtes démunis ce n'est pas lui non plus qui vous verse le RSA. Quand vous n'avez pas de toi ce n'est pas lui qui vous loge et vous verse l'APL.

Si les pays d'origine de vos parents que vous idéalisez tant n'étaient pas musulmans ils n'auraient pas été un enfer sur terre que tout le lobdet veut quitter pour des milieux moins hostiles et plus vivables.

Si vos parents les ont fuis souvent au péril de leur vie et en profitant des lois trop généreuses et laxistes de ce pays que vous honnissez comme s'il était votre souffre-douleur, c'est bien justement parce que leurs conditions de vie misérables étaient insoutenables.

Vous ne pouvez jamais comprendre que là où sévit l'islam c'est un désert de désolation et une morne plaine. Sans perspectives pour la jeunesse que le djihad ou la mort dans la traversée de la Méditerranée à bord des barques de fortune.

La France n'est pas votre ennemie et ne vous demande pas non plus de l'aimer mais vous avez l'obligation simplement de la respecter.

Vous ruminez de la rancœur envers elle comme si vous aviez des griefs contre elle.

N'a-t-elle pas fait de vous des citoyens de plein droit contrairement à vos parents dans leurs pays d'origine où ils étaient privés des droits les plus élémentaires.

Vous brûlez son drapeau et vous huez son hymne national.

Vous ne l'aimez pas c'est votre droit mais autant la quitter si vous éprouvez un mal-être chez elle.

Qu'ont-ils fait pour vous en revanche ces pays dont vous arborez les couleurs dans les rues de France qui ne dépensent pas un cent pour vous et qui ont jeté vos patents sur le chemin de l'exil auxquels la France leur a donnés des droits fondamentaux ?

Pourquoi vous ne retournerez pas dans les pays de Cocagne imaginaire de vos parents ? Mais vous le savez bien que tous ceux qui sont là bas rêvent d'être ici et vous envient cette chance que vous avez de vivre votre humanité en toute liberté.

Si vous-mêmes étiez nés de l'autre côté de la Méditerranée vous n'auriez rêvé que d'elle.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1745
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem BenAmar

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum