Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

France

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

France

Message par ganem le 2016-04-28, 7:45 pm

Abdeslam sifflé par des détenus de la prison de Fleury-Mérogis

28/04/2016 à 11h10 Mis à jour le 28/04/2016 à 15h35



Salah Abdeslam a-t-il refusé de se faire exploser dans le XVIIIe arrondissement. - Capture BFMTV



Des détenus radicalisés auraient hué le terroriste présumé lui reprochant de ne pas s'être fait exploser le soir du 13 novembre.
Salah Abdeslam a passé sa première nuit au centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis. Alors que de nombreuses précautions de sécurité ont été prises le concernant, jeudi matin, c'est l'attitude d'autres prisonniers qui inquiète. Le terroriste présumé des attentats du 13 novembre a été sifflé par les autres détenus, a indiqué un syndicaliste de la prison à BFMTV.
Selon lui, il s'agirait de détenus radicalisés qui reprocheraient à Salah Abdeslam de ne pas avoir été jusqu'au bout, de ne pas s'être fait exploser, le soir des attaques de Paris. Le terroriste présumé, arrivé mercredi en France, a été placé à l'isolement à Fleury-Mérogis, plus grand centre pénitentiaire d'Europe. Une mesure de sécurité à la fois pour éviter tout contact avec les autres détenus, mais aussi pour le protéger d'éventuelles représailles.
Une attaque abandonnée dans le XVIIIe arrondissement
La justice française le soupçonne d'avoir au moins participé à la préparation logistique des attentats du 13 novembre. Il a loué plusieurs appartements conspiratifs mais aussi les véhicules utilisés par les terroristes. C'est surtout lui qui aurait déposé les kamikazes au Stade de France. Sa voiture a ensuite été abandonnée dans le XVIIIe arrondissement à Paris. Le terroriste présumé a lui laissé la ceinture d'explosifs qu'il portait à Montrouge. Dans son communiqué de revendications, Daesh parlait justement d'une attaque dans le XVIIIe arrondissement.
Mis en examen pour, notamment, "assassinats et tentatives d'assassinats en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste", Salah Abdeslam doit être entendu, une prochaine fois, par les juges d'instruction du pôle antiterroriste du tribunal de Paris le 20 mai. Tout le temps de l'enquête, il restera en détention provisoire, détention qui ne peut excéder quatre ans et huit mois.

ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-04-29, 12:00 pm

Islam : une image dégradée en France et en Allemagne


Selon un sondage Ifop pour Le Figaro, la défiance vis-à-vis de l'islam s'installe des deux côtés du Rhin. Un sentiment qui progresse fortement chez l'électorat de gauche.

La défiance face à la place de l'islam en France, jusque-là perçue comme l'apanage de l'extrême droite et d'une partie de la droite, ou plus récemment comme un marqueur «réactionnaire» dans le débat culturel, est désormais largement et profondément partagée... à gauche. C'est le principal enseignement du sondage Figaro-Ifop qui vient d'être réalisé du 14 au 18 avril 2016. Ainsi, en 2010, 39 % des électeurs du Parti socialiste pensaient que la place de l'islam était «trop importante». Ils sont désormais 52 %.

Lire notre article sur le Figaro Premium: une image dégradée de l'islam en France et en Allemagne

Ce sondage confirme, après la violente et dramatique année 2015, un rejet global de cette religion en France. Mais cette vague vient de loin car elle apparaissait déjà dans les précédentes enquêtes du même institut qui remontent à 1989. Cette année-là, 33 % des Français étaient par exemple «favorables» à la construction des mosquées, ils sont 13 % aujourd'hui. De même 31 % étaient opposés au port du voile en général, ils sont 63 % en 2016...

Moins puissant en Allemagne, ce phénomène de rejet apparaît toutefois marqué dans un pays traumatisé par les événements du 31 décembre à Cologne. «Alors que ces deux pays ont des histoires de l'immigration très différentes, analyse Jerôme Fourquet, le Directeur du Département Opinion de l'Ifop, cette convergence montre que les défis de ces questions majeures sont posés de manière similaire à toute la société occidentale.»

Lire notre article sur le Figaro Premium: en Allemagne, l'AfD, la nouvelle extrême droite, veut interdire les minarets

Pour Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), «ce sondage conforte le sentiment que l'image de l'islam représente un défi majeur pour les citoyens français de confession musulmane.» «Nos concitoyens doivent considérer les Français de confession musulmane comme des citoyens à part entière et non comme des citoyens entièrement à part!, déclare-t-il. Il fut un temps où les musulmans réclamaient peut-être un droit à «la différence». Désormais, les musulmans de France ne réclament qu'un droit à «l'indifférence»!

Lire son interview complète sur Le Figaro Premium

ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-07-11, 2:10 pm


ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-07-15, 2:37 pm

L’islam fait un nouveau massacre à Nice : au moins 80 morts Publié le 15 juillet 2016 - par Francis Gruzelle - 31 commentaires

Après que Daech ait perpétré un nouveau massacre à Nice, la promenade des anglais a été bouclée par de très nombreux policiers.

Le camion utilisé par les terroristes pour perpétrer le carnage de Nice et tuer près d’une centaine de citoyens innocents le jour du 14 juillet.
Malheureusement, le pire est arrivé, suite à la désorganisation actuelle de nos services de renseignements, suite à l’inefficacité de la direction centrale du renseignement intérieur. L’attentat sanglant de Nice montre que les citoyens Français ne peuvent plus mettre les pieds dans des endroits où il y a beaucoup de monde, type concerts, spectacles en plein air, feu d’artifice. Sinon, ils risquent de tomber sous le feu nourri des kalachnikovs des tueurs de l’état islamique présents sur le sol Français, ou sous les roues d’un camion fou piloté par des barbus extrémistes.
Ainsi, à Nice, considérée comme une des villes les plus sécurisées de France, un camion a foncé jeudi soir dans la foule sur la Promenade des Anglais pendant le feu d’artifice du 14 juillet, faisant plusieurs dizaines de victimes (probablement plus de 60) selon la mairie et des témoins sur place. La préfecture de Nice jouait l’intox jeudi vers minuit (sur instruction du Ministre de l’Intérieur ?) en tentant de « minorer » les chiffres à «une trentaine de morts».
Selon des témoins, le véhicule, un van blanc, a foncé à pleine vitesse sur les gens, suscitant un mouvement de panique et jetant des débris tout autour.
De nombreuses ambulances et des membres des forces de l’ordre et des militaires se sont ensuite déployés en nombre, notamment autour de la place Masséna, la proximité du site étant totalement bouclée vers 23h30, selon l’AFP.
Des témoins ont relaté des échanges de coups de feu, sans que cela n’ait été confirmé par les autorités.
Cet «acte criminel a fait «plusieurs dizaines de morts», indiquait, dans la nuit le sous-préfet des Alpes-Maritimes Sébastien Humbert. Il y aurait « peut-être une centaine de blessés mais le bilan est encore très incertain » ajoutait le représentant de R2 D2 Bernard Cazeneuve.
Présent sur les lieux lors du feu d’artifice, un journaliste de l’AFP a vu le gros camion blanc foncer à pleine vitesse dans la foule, suscitant un mouvement de panique et jetant des débris tout autour. «C’était le chaos absolu» dans ces lieux situés au coeur touristique de la grande ville de la Côte d’Azur, devait relater notre confrère.
Selon des témoins joints par téléphone, « le camion a foncé sur la foule sur une longue distance, le long de la Promenade des Anglais, ce qui explique ce bilan extrêmement lourd. Il y a eu des coups de feu et le chauffeur a été abattu ».
Moins d’une heure après les faits, la préfecture des Alpes-Maritimes a évoqué un attentat et demandé à la population de rester cloîtrée chez elle. Un important dispositif de sécurité a été délimité dans le centre de Nice, où des dizaines d’ambulances, des membres des forces de l’ordre et des militaires se sont déployés.
Aucune prise d’otage n’a suivi l’attaque, a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur, infirmant de nombreuses rumeurs qui ont suivi l’attentat.
« A proximité de la Promenade des Anglais totalement bouclée, la place Masséna, en plein centre de la ville, était elle aussi complètement inaccessible jeudi peu avant minuit », selon un autre correspondant de l’AFP sur place.
Ce nouvel attentat intervient dans un contexte de menace terroriste très élevée, en particulier dans les grandes villes de pays, comme la France, intervenant en Syrie contre le groupe jihadiste Etat islamique. Il a été perpétré lors d’une date symbolique – le 14 juillet – et survient moins de deux semaines avant la fin programmée – le 26 juillet – de l’état d’urgence.
Il est a priori le plus important commis en Europe depuis les attentats qui ont fait 130 morts le 13 novembre 2015 au Bataclan à Paris et 32 morts le 22 mars 2016 à Bruxelles, commis par le même réseau du groupe Etat islamique, dont une quinzaine de jihadistes sont morts, la plupart en kamikazes. Une vingtaine de membres ou complices présumés sont derrière les barreaux en France et surtout en Belgique. Mais plusieurs centaines seraient toujours en liberté sur le territoire Français.
La France avait été victime des violences jihadistes les 7, 8 et 9 janvier 2015 lors des attentats contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et un supermarché casher à Paris, qui avaient fait 17 morts et qui ont été suivis de plusieurs autres attaques ou tentatives.
Le député Eric Ciotti évoquait une centaine de morts
Au fil de la nuit, le nombre de Français tués grimpait. Plusieurs centaines de blessés ! Au milieu de la nuit, le député Eric Ciotti évoquait une centaine de morts.
Des images terribles ont été lancées sur internet, avec des dizaines de corps inertes, sans vie, jonchant la promenade des Anglais.

Ces pauvres Français étaient sans défense et ne disposaient pas da la voiture blindée qui permet au Ministre de l’Intérieur R2D2 Cazeneuve de se déplacer sans risque, avec quatre voitures d’escorte bourrées de gardes du corps, à travers la France.
Francis GRUZELLE

ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Corto Maltese le 2016-07-17, 9:14 am

Nous connaissons maintenant le triste bilan de cet attentat, commis par un musulman radicalisé depuis peu, mais radicalisé aux ordres de l'Islam. Car c'est de cela qu'il s'agit, et les islamistes intégristes n'ont aucun mal à démontrer que c'est la volonté d'Allah de tuer les "mécréants", puisque c'est écrit dans le Coran !
Car c'est bien dans ce livre maudit que sont les racines de Daesch et autres organisations fondamentalistes !
Rappelons nous ! Hier, Adolf Hitler écrivait Mein Kampf. Il y disait strictement tout ce qu'il ferait s'il parvenait au pouvoir... Et il y est parvenu... En 1933 ! Qu'ont fait nos dirigeants politiques de l'époque pour nous protéger ? Rien ! Et nous avons eu 1939/1940, puis le cauchemar jusqu'en 1945 !
Nous faisons exactement pareil aujourd'hui !

Corto Maltese
Habitué
Habitué

Messages : 160
Date d'inscription : 05/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Kristale le 2016-07-17, 4:01 pm

Non, dsl ! Le gars n'est pas un musulman, il n'a pas été radicalisé.
Les pouvoirs en place (presse et exécutif) mettent en œuvre un rattrapage de ce qui a été dit en expliquant la rapidité de sa radicalisation, mais il n'en est rien.
Ce gars était un pauvre type qui était sur le point de tout perdre (femme, enfant, titre de séjour, travail, etc ...) Il a perdu pied et s'est lancé dans un délire de chasse à la gloire.
En aucun cas ce la doit être compris comme un attentat islamiste.

Kristale
Habitué
Habitué

Messages : 80
Date d'inscription : 31/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Corto Maltese le 2016-07-17, 6:47 pm

Je ne pense pas. Ce type avait prémédité son acte. Il a probablement été "conseillé" par des individus, islamisés eux mais manquant probablement du courage de passer à l'acte.
Il était musulman, non pratiquant peut-être, mais musulman. Ses "conseils" lui ont certainement dit que pour se racheter aux yeux d'Allah, il devrait mourir en tuant des "kafir" ou si tu veux des "mécréants"...c'est ce qu'il a fait ! Tout cela est écrit dans la Coran ! Et c'est ce qui explique la rapidité de sa radicalisation...
On le sait, l'islamisme recrute dans la petite et la moyenne délinquance d'origine maghrébine ou africaine, musulmane essentiellement.
Les réseaux islamistes existent sur notre territoire. Ils sont constitués par la mouvance salafiste qui gère de nombreuses mosquées, officielles ou non. Des imams salafistes étrangers circulent dans nos banlieues, "inconnus des services de polices", qui n'ont aucun moyen de les contrôler. L'action du ministère de la "Justice" a été dans ce domaine parfaitement négative, les policiers ne pouvant plus avoir recours à leurs habituels "indics", découragés et il faut bien le dire terrorisés par les voyous...
Mais les informations circulent!

Corto Maltese
Habitué
Habitué

Messages : 160
Date d'inscription : 05/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-07-17, 9:11 pm

Corto Maltese a écrit:Je ne pense pas. Ce type avait prémédité son acte. Il a probablement été "conseillé" par des individus, islamisés eux mais manquant probablement du courage de passer à l'acte.
Il était musulman, non pratiquant peut-être, mais musulman. Ses "conseils" lui ont certainement dit que pour se racheter aux yeux d'Allah, il devrait mourir en tuant des "kafir" ou si tu veux des "mécréants"...c'est ce qu'il a fait ! Tout cela est écrit dans la Coran ! Et c'est ce qui explique la rapidité de sa radicalisation...
On le sait, l'islamisme recrute dans la petite et la moyenne délinquance d'origine maghrébine ou africaine, musulmane essentiellement.
Les réseaux islamistes existent sur notre territoire. Ils sont constitués par la mouvance salafiste qui gère de nombreuses mosquées, officielles ou non. Des imams salafistes étrangers circulent dans nos banlieues, "inconnus des services de polices", qui n'ont aucun moyen de les contrôler. L'action du ministère de la "Justice" a été dans ce domaine parfaitement négative, les policiers ne pouvant plus avoir recours à leurs habituels "indics", découragés et il faut bien le dire terrorisés par les voyous...
Mais les informations circulent!
C'était un tunisien résidant en France légalement,il a fait cet acte en conscience.



ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Corto Maltese le 2016-07-18, 10:32 am

Son père en Tunisie est un islamiste radical, élu d'un parti islamiste !
Il a reçu, quelques jours avant l'attentat, une somme de 80.000 euros venant de... son fils à Nice !
Pourquoi cet individu, condamné, même avec sursis (!!!) pour violences avec arme en mai 2016, n'a pas été expulsé immédiatement vers la Tunisie ?
Combien d'individus de ce type sont encore en liberté sur le sol français ? 100 ? 1.000 ? 5.000 ? 10.000 ?

Corto Maltese
Habitué
Habitué

Messages : 160
Date d'inscription : 05/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Kristale le 2016-07-19, 12:15 am

Après vérification, ces info sont un hoax. DSL, tu t'es fais berné.
Tu rentres dans google: hoax attentat de Nice, et tu vas arriver sur la liste de fausses pages web dont celle qui dit que le père est un élu extrémiste et qu'il aurait reçu 80 000 euros.
C'est du fake pour attraper le gogo ... dont tu fais partie à l'évidence.

Kristale
Habitué
Habitué

Messages : 80
Date d'inscription : 31/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Saint-Ombre le 2016-07-21, 2:03 am

Salut ganem. Pour la vidéo j'adore Sami Aldeeb mais je ne comprends pas l'arabe. Peux tu me résumer ce qu'il y dit ?
Sinon petite blague tu en es à tes 622 messages date de l'Hégire xD

Saint-Ombre
Habitué
Habitué

Messages : 163
Date d'inscription : 27/07/2014

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Corto Maltese le 2016-07-21, 10:17 am

Un hoax ? Non, je ne le pense pas. Selon des journaux tunisiens, repris d'ailleurs par Al Watan, le père de l'assassin de Nice est bien membre d'un parti islamiste. La somme de 80.000 euros proviendrait du compte bancaire de son fils à Nice qu'il aurait vidé peu de temps avant de commettre son crime...
Je suis particulièrement sensible à toutes les informations venant d'Algérie et sur le sujet de l'islamisme que j'ai la prétention de connaître un peu mieux que tous les participants à ce forum... Et gogo, je le suis peut-être, mais pas sur ces questions !

Corto Maltese
Habitué
Habitué

Messages : 160
Date d'inscription : 05/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-07-21, 11:17 am

Saint-Ombre a écrit:Salut ganem. Pour la vidéo j'adore Sami Aldeeb mais je ne comprends pas l'arabe. Peux tu me résumer ce qu'il y dit ?
Sinon petite blague tu en es à tes 622 messages date de l'Hégire xD



Il propose de coloniser l'Arabie Saoudite et d'affecter la moitié à l'accueil des migrants, après tout ce pays et DAESH c'est kif-kif bourricot.

ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-07-22, 12:27 pm

Marion Maréchal-Le Pen : “Il faut dissoudre l’UOIF”

Marion Maréchal-Le Pen. "Nos gouvernants ne sont pas prêts à faire face à la réalité".

Marion Maréchal-LePen. La députée FN du Vaucluse appelle à “une révolution intellectuelle” pour se réarmer face à l’islamisme.

Sommes-nous armés pour mener cette guerre ?

Pour soigner le mal, il faut déjà accepter de poser le bon diagnostic. Si tous les musulmans ne sont évidemment pas djihadistes, tous les djihadistes sont musulmans. Nous sommes face à un retour mondial d’un islam intégriste et violent que nous avons parfois soutenu et même armé à l’étranger. Je pense notamment à la Libye. Pour éviter l’amalgame, il faut analyser correctement le réel. Manifestement, nos gouvernants ne sont pas prêts à cela.

Notre arsenal juridique est-il suffisant ?

L’essentiel y est. Nous pouvons déjà lutter contre l’expansion de l’islamisme en fermant les mosquées et associations radicales, en expulsant les imams intégristes, en engageant la dissolution de l’UOIF, en bloquant les financements étrangers de pays dont on sait qu’ils soutiennent le terrorisme islamiste. Nous pouvons aussi déchoir de leur nationalité les soldats revenus de Syrie, incarcérer les Français entretenant des liens avec l’État islamique au nom de l’article 411-4, désarmer les banlieues.

Qu’auriez-vous fait pour éviter les attentats que notre pays connaît depuis dix-huit mois ?

Dans notre programme, il est prévu l’expulsion automatique de tout étranger condamné. Autrement dit, le terroriste tunisien multirécidiviste n’aurait pu se maintenir sur le sol français. Par ailleurs, nous aurions quitté l’espace Schengen, empêchant ainsi l’arrivée continue de clandestins parmi lesquels se sont glissés les terroristes du Bataclan. Le droit d’asile aurait été réformé pour une lecture plus restrictive, limitant ainsi cet appel d’air à l’immigration clandestine. Enfin, une nouvelle politique pénale plus répressive, supprimant notamment les remises automatiques de peine, aurait permis, dans certains cas, d’éviter le pire.

Par où commencer ?

Commencer par accepter de voir l’évidence. L’immigration de masse a entraîné le communautarisme, provoqué la sécession culturelle de certains territoires et importé l’islam radical. Notre code de la nationalité et les naturalisations à tout va ont favorisé la fabrication de Français de papier, dont certains sont devenus des ennemis de l’intérieur. La repentance permanente et le mépris de soi véhiculés par nos élites ont enfermé les Français issus de l’immigration dans le ressentiment à l’égard de la France. La politique pénale de l’excuse a même encouragé à piétiner ses lois. C’est cela qu’il faut remettre en cause. Une révolution intellectuelle s’impose.

ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Corto Maltese le 2016-07-22, 6:26 pm

Déclaration pleine de bon sens ! C'est ce que nous attendons de nos dirigeants politiques !

Corto Maltese
Habitué
Habitué

Messages : 160
Date d'inscription : 05/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-07-25, 2:52 pm

Kersaudy - Quand arrachera-t-on les racines du terrorisme en France ?
Kersaudy - Quand arrachera-t-on les racines du terrorisme en France ?
Les gouvernements de gauche et de droite ont eu leur lot d'attentats. Aucun n'a pris à temps les mesures adaptées à la situation, relève François Kersaudy.
Par François Kersaudy

La foule niçoise a sifflé le Premier ministre Manuel Valls pour exprimer sa rage impuissante devant le crime d’un ennemi insaisissable.

Comment diable rendre ce gouvernement responsable de l'attentat de Nice – et de tous ceux qui l'ont précédé ? Au siècle dernier, le célèbre philosophe géorgien Joseph Vissarionovitch Djougachvili[1] Alias Staline avait formulé le problème en ces termes :
« Lorsqu'il se produit quelque chose de soudain et d'inattendu, vous pouvez être sûr que, dès le lendemain, cinquante imbéciles feront la queue devant votre bureau pour vous annoncer qu'ils l'avaient prévu ! » En l'occurrence, il s'agissait pour les politiciens d'opposition de récupérer l'événement à des fins électoralistes, avec les habituelles aberrations accompagnant ce genre d'exercice.

Pour le ministère de l'Intérieur, par contre, il fallait minimiser a posteriori les carences inévitables dans la protection d'une des 516 villes de France les plus vulnérables un soir de 14 Juillet. Quant à la foule niçoise qui sifflait le Premier ministre, elle exprimait simplement une rage impuissante devant le crime d'un ennemi insaisissable, exactement comme la foule irakienne qui lançait des pierres contre la voiture du Premier ministre al-Abadi sur les lieux du sanglant attentat de Bagdad. En fait, la vérité simple et triste, c'est que lorsque des fanatiques sont prêts à mourir pour faire un maximum de victimes innocentes, certains finiront toujours par réussir. Que ce soit sous des gouvernements de gauche ou de droite ne fait rien à l'affaire : tous ont eu leur lot d'attentats destinés à semer l'épouvante, et aucun n'a pu prendre à temps les mesures adaptées à la situation.
Un étonnant quinquennat

On ne verra pas là un soudain accès d'affection à l'égard de l'actuel gouvernement. Comme la plupart des Français, je constate que François Hollande était fait pour être président comme DSK pour être archevêque ; que le Premier ministre contrôle mal ses nerfs, ses ministres, sa majorité, sa politique, son ambition et sa communication ; que la ministre de l'Éducation est aussi fâchée avec l'enseignement qu'avec les accords du participe ; que le ministre des Affaires étrangères est très mal à l'aise dans ses nouvelles fonctions, au point de confondre Bachar el-Assad et Saddam Hussein ; que la ministre du Travail connaît bien mal un Code du travail qu'elle va pourtant enrichir de 400 pages supplémentaires ; que le ministre de l'Intérieur, piqué au vif, se met à porter plainte contre une policière placée sous ses ordres ; que le ministre de l'Économie joue sa propre partition en dénigrant la politique économique qu'il est chargé de mettre en œuvre ; que l'ancienne compagne du chef de l'État n'a pu devenir ministre de l'Écologie qu'à la faveur du remplacement de la deuxième maîtresse du souverain par une troisième maîtresse en titre ; que le ministre délégué au Budget cachait son propre budget à l'étranger ; que la ministre de la Justice avait autant d'antipathie pour les prisons que de sympathie pour les prisonniers ; qu'une partie des députés socialistes étant idéologiquement hostile à l'autre partie, la majorité parlementaire s'est montrée hors d'état de légiférer rationnellement sur les questions essentielles de sécurité, du travail, de l'immigration et de l'incontinence budgétaire. À l'évidence, il faudra aux futurs exégètes une habileté peu commune pour défendre un quinquennat aussi déjanté…
Contexte délétère

Il reste pourtant que le gouvernement ne peut agir que dans le cadre des institutions, des structures, des lois et des contraintes existantes, et que c'est sous cet éclairage qu'il faut considérer les événements de Nice. Voici par exemple un citoyen tunisien bénéficiant d'un titre de séjour temporaire, défavorablement connu des services de police pour menaces, dégradations, vols, violences conjugales et agression ayant entraîné une condamnation judiciaire à six mois d'emprisonnement avec sursis. Dans plus de 130 pays au monde, de tels exploits auraient justifié une incarcération plus ou moins longue, suivie d'une expulsion immédiate vers le pays d'origine.

En France, c'est impossible : le maquis des lois, la pusillanimité ou la compassion des juges, le formalisme et l'engorgement des tribunaux, le foisonnement d'associations de défense du délinquant étranger, la culpabilité post-coloniale, l'antiracisme agressif et sélectif, le droit-de-l'hommisme idéologique, l'absence de contrôles aux frontières, l'hostilité à l'égard des forces de l'ordre, la suppression de la double peine à l'initiative du président Sarkozy, les directives européennes hors-sol, l'omniprésence de médias obnubilés par la quête du sensationnel, le tabou de l'amalgame et le culte de la bien-pensance – autant d'éléments qui se conjuguent de longue date pour assurer la pérennité et la prospérité en France de la délinquance comme de la criminalité crapuleuse et pseudo-religieuse.
Vue rétrospective

Cette délinquance et cette criminalité, ce n'est pas depuis quatre ans, mais bien depuis quarante ans qu'elles prospèrent et se multiplient dans quelque 700 zones de non-droit, laissées en marge de la République par l'angélisme, l'électoralisme, la démagogie, l'assistanat, l'immigration massive, les petites concessions, les grandes lâchetés, les petits trafics et les grandes émeutes. C'est également depuis quarante ans que des juges, des professeurs, des syndicalistes, des éducateurs et autres idéologues d'extrême gauche se sont crus habilités à contester et à affronter l'État, afin de promouvoir une société utopique à leur convenance.

Ce n'est donc pas non plus d'hier, ni même d'avant-hier, que datent les prêches de haine dans les mosquées salafistes, les exactions commises par des enfants d'immigrés déracinés, les agressions de policiers et de pompiers aux abords des « zones sensibles », les effarantes lacunes de la politique pénale, les errements et les immixtions d'une justice capable de condamner l'administration du fait de la survenue d'actes de terrorisme, le vote de lois sécuritaires inapplicables ou inappliquées au sein d'une Assemblée nationale rongée par l'absentéisme, le clientélisme et les discordes partisanes, la gouvernance conçue comme une navigation à vue ponctuée de coups de communication en prévision des prochaines échéances électorales, ainsi que l'utilisation de l'armée de terre comme variable d'ajustement budgétaire et comme instrument de dissuasion illusoire à usage de propagande interne.

Tout ceci devrait suggérer en creux les éléments d'une politique efficace contre les racines du terrorisme en France. La droite, dont les chefs sont actuellement obnubilés par la perspective de la primaire à venir, ne pourra concevoir un agenda sérieux en la matière qu'une fois cet obstacle surmonté. Dans l'intervalle, le tout récent rapport Fenech-Pietrasanta sur la lutte contre le terrorisme mériterait une tout autre attention de la part du président et du Premier ministre.

ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-07-26, 5:56 pm

Saint-Etienne-du-Rouvray. Un foyer islamiste bien connu depuis 2014


26/07/2016 – 15H45 Rouen  (Breizh-info.com) –  Les médias subventionnés semblaient s’étonner ce matin qu’un attentat puisse frapper Saint-Etienne-du-Rouvray, ville de 28 000 habitants, « un petit village » selon les journalistes parisiens de BFMTV. Pourtant, pour qui a suivi la progression de l’islamisme en France ces dernières années, Saint-Etienne-du-Rouvray n’est pas une cité inconnue. Loin de là.

Ainsi Maxime Hauchard, un « Gaulois » converti à l’Islam et fréquentant la mosquée salafiste de Saint-Etienne-du-Rouvray, avait été identifié sur  une vidéo de Daech en 2014. Hauchard, 22 ans, originaire du village du Bosc-Roger-en-Roumois (Eure), avait été identifié comme l’un des bourreaux de 18 otages syriens égorgés, une scène atroce diffusée sur Internet.

La mosquée de Saint-Etienne-du-Rouvray a été inaugurée en 2000 sur une parcelle de terrain offerte par la paroisse catholique de la ville.

Dans le groupe également, Frantz, 23 ans, sa compagne Laëtitia ainsi que sa belle-sœur. Début novembre 2015, ces trois personnes avaient été arrêtées à Saint-Pierre-lès-Elbeuf par les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Un autre jeune Normand, Jordan, 22 ans, originaire de Vernon (Eure), avait semble-t-il déjà rejoint les rangs du groupe État islamique. Il fréquentait la même mosquée salafiste de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Le Parisien s’en était fait l’écho en titrant « Un « foyer de dérive radicale » en Normandie ». Trois autres jeunes convertis – dont l’assassin du prêtre Jacques Hamel – avaient également déjà été identifiés et pistés.
« Nous sommes face à des jeunes gens d’âge mûr qui se fréquentent par Internet au début. C’est l’occasion pour eux d’entrer en contact, de se rencontrer, de recruter de nouveaux membres et surtout de se repérer les uns les autres. Est-ce une base arrière ? Sont-ils des recruteurs ? Tout cela nécessite des investigations supplémentaires de services spécialisés », expliquait alors le procureur de Rouen, Jean-François Bohnert.

En Normandie, les individus suivis par les services de renseignements sont de plus en plus nombreux depuis 2015. De juin à décembre dernier, le Calvados est passé de 44 à 96, la Manche de 14 à 29, l’Orne de 16 à 41, l’Eure de 11 à 45 et la Seine-Maritime de 46 à 74.

Cette affaire ne va pas améliorer l’effroyable bilan de Bernard Cazeneuve en tant que Ministre de l’Intérieur.

«Cet attentat balaie la thèse défendue par une partie du monde politique comme quoi il faudrait simplement empêcher les jeunes candidats au djihad de partir en terre d’islam. » nous explique une source qui suit depuis des années la progression de l’islamisme en France. « En effet, y compris avec un bracelet électronique – comme portait manifestement l’un des terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray – le maintien sur le territoire français ne semble fabriquer qu’une frustration énorme et potentiellement très dangereuse chez ces jeunes hommes qui sont décidés à faire la guerre sainte, et non pas de partir à la chasse aux Pokemon…

Ces jeunes – qui n’ont pas forcément tous les réseaux ni l’argent pour acquérir kalachnikovs ou armes à feu – prennent alors les premières armes (blanches ou par destination) qui leur viennent sous la main pour, eux aussi, ‘faire la guerre’ à leur manière. Pour la sécurité des Français, il faudrait donc soit les mettre préventivement hors d’état de nuire en tant que terroristes potentiels, soit  les laisser partir pour qu’ils ne reviennent jamais».
A réécouter : ce que disait le criminologue Xavier Raufer après les attentats islamistes de Charlie Hebdo


ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Corto Maltese le 2016-07-27, 8:54 am

On pourrait mettre un terme à ce fond sonore à la con, pour permettre d'entendre Xavier Raufer !

Corto Maltese
Habitué
Habitué

Messages : 160
Date d'inscription : 05/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-07-27, 4:31 pm

Bernard Cazeneuve réfléchirait à un concordat avec l'islam



Selon Le Canard Enchaîné, le ministre de l'Intérieur réfléchirait depuis quelques temps à une association entre l'Etat et l'islam en France. Le but pour Bernard Cazeneuve serait de mieux organiser l'islam dans le pays, et de permettre un contrôle amélioré de l'Etat sur le culte musulman.
Comme en Alsace-Moselle

Selon Bernard Cazeneuve, cité par l'hebdomadaire, "il faut arrêter de se faire instrumentaliser par la droite sur la question de l'islam" et reprendre la main. Pour preuve de son implication sur le dossier, le ministre aurait évoqué au séminaire gouvernemental du 23 juillet les "dix lieux de culte fermés" par son gouvernement, et sa volonté d'en faire plus.

   "Tout en gardant mes principes républicains, je m'interroge sur l'usage vis-à-vis de l'islam d'un concordat tel que celui qui est en vigueur en Alsace-Moselle" aurait déclaré le ministre.

Comme le rappelle Le Canard, un tel concordat impliquerait la rémunération par l'Etat des ministres des Cultes, et la validation de leur nomination. Une mesure qui va à l'encontre d'un rapport sénatorial publié au début du mois de juillet et qui préconisait, au contraire, le retrait de l'Etat des affaires du culte musulman.

ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Corto Maltese le 2016-07-27, 4:39 pm

Tant qu'il y aura cette musique à la con en fond sonore de l'interview de Xavier Raufer, il sera inaudible. C'est ce que recherche l'Administration ?

Corto Maltese
Habitué
Habitué

Messages : 160
Date d'inscription : 05/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-09-19, 2:55 pm

Une jeune gendarme voulait partir faire le jihad

https://m6info.yahoo.com/une-jeune-gend ... 98678.html

Une jeune gendarme voulait partir faire le jihad

Le gendarme adjointe volontaire utilisait ses fonctions pour renseigner ses amis islamistes.
Pendant plusieurs mois, une jeune femme radicalisée a renseigné ses amis islamistes tout en préparant son départ pour la Syrie

La taupe

La gendarmette était une “taupe” au sein des forces de l’ordre, raconte Le Point. Le 22 octobre 2013, Elodie appelle l’une de ses collègues gendarme pour lui demander de “passer des personnes au fichier”, elle fait allusion au fichier des personnes recherchées comprenant plus de 400 000 fiches, dont les fameuses fiches S. C’est lors de cet appel que la DCRI la repère pour la première fois.

Ainsi, disposant de l’accès aux informations intérieures, Elodie pouvait rencarder régulièrement ses proches sur le risque qu’ils couraient à venir en France.

La mise sur écoute téléphonique d’Elodie, a permis aux autorités de comprendre qu’elle était en train d’organiser un départ pour la Syrie avec ses amis.

Elle voulait se marier et partir en Syrie

Sur l’un de ses comptes Facebook, Élodie publie des vidéos et des messages de gloire aux martyrs de Daesh. Au travail, en revanche, elle s’applique à ne montrer aucun signe religieux tout en veillant à ce que personne dans son entourage ne sache qu’elle est gendarme. Même son fiancé, avec qui elle avait prévu de partir en Syrie n’était pas au courant.

Élodie et son fiancé ont réussi à réunir la somme de 30 000 euros en présentant des feuilles de paie trafiquées à des organismes de crédit. L’argent était destiné à financer le voyage, payer le passeur et l’hôtel en Turquie.

Le 18 novembre, elle démissionne de son poste à la gendarmerie et se marie le 13 décembre. Trois jours plus tard, elle était interpellée.

ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par bertolt brecht le 2016-09-19, 4:12 pm

[quote="Corto Maltese"]Nous connaissons maintenant le triste bilan de cet attentat, commis par un musulman radicalisé depuis peu, mais radicalisé aux ordres de l'Islam. Car c'est de cela qu'il s'agit, et les islamistes intégristes n'ont aucun mal à démontrer que c'est la volonté d'Allah de tuer les "mécréants", puisque c'est écrit dans le Coran !
Car c'est bien dans ce livre maudit que sont les racines de Daesch et autres organisations fondamentalistes !
Rappelons nous ! Hier, Adolf Hitler écrivait Mein Kampf. Il y disait strictement tout ce qu'il ferait s'il parvenait au pouvoir... Et il y est parvenu... En 1933 ! Qu'ont fait nos dirigeants politiques de l'époque pour nous protéger ? Rien ! Et nous avons eu 1939/1940, puis le cauchemar jusqu'en 1945 !
Nous faisons exactement pareil aujourd'hui ![/quote]

Pas tout à fait mon cher Corto Maltese ... il faut tout bêtement t'informer avant de dénoncer et critiquer ! c'est aussi simple que ça !

bertolt brecht
Disciple
Disciple

Messages : 27
Date d'inscription : 07/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par bertolt brecht le 2016-09-19, 4:13 pm

Corto Maltese a écrit:Déclaration pleine de bon sens ! C'est ce que nous attendons de nos dirigeants politiques !

Le clan " LE PEN" est en marche .............

bertolt brecht
Disciple
Disciple

Messages : 27
Date d'inscription : 07/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Corto Maltese le 2016-09-19, 7:13 pm

Oh mais je suis très bien informé ! Qu'on été foutre à Munich, Daladier et Chamberlain ? Serrer la paluche de Monsieur Hitler, pour avoir la Paix... Tiens donc ! Ils n'avaient pas lu Mein Kampf ?
Tu sais, sur la France des années 30, je peux t'en dire ! C'est pour cela que je peux affirmer sans crainte que nos irresponsables politiques ont la même attitude !
Quand à "Le Pen", si Le Pen dit que Janvier est en Hiver, il faut le démentir ? Pour ne pas faire partie du "Clan Le Pen" ?

Corto Maltese
Habitué
Habitué

Messages : 160
Date d'inscription : 05/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par ganem le 2016-09-19, 8:27 pm


ganem
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 712
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: France

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:12 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum