Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

La chasse à «l’ours» ou l'inadmissibilité d'affaiblissement des sanctions contre l'agresseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La chasse à «l’ours» ou l'inadmissibilité d'affaiblissement des sanctions contre l'agresseur

Message par Michel_Morel le 2016-06-08, 7:54 am


Les Indiens de l'Amérique du Nord ont un moyen original de la chasse à l'ours. Ils suspendent un gros caillou à une branche d’un arbre, enduisent ce caillou du miel, et puis attendent quand l'odeur des friandises attire l'ours et il sort et commence à lécher le miel du caillou. Cette pierre commence à se balancer. L'ours irrité doit faire tous ses efforts et finalement il arrive le moment, quand la pierre, ayant pris l'amplitude considérable, expédie l'ours au knock-out profond. C’est à ce moment que les Indiens approchent et écorchent vite le corps chaud.

Si on essaye de transférer cette situation sur ce que le dictateur du Kremlin Poutine fait quelques dernières années et les actions actuelles de certain personnes en Europe qui ont de la symppathie pour lui, la situation sera suivante.

l’Ukraine est un caillou avec le miel pour Poutine. «L'ours de taïga» a déjà «léché» la Crimée, et maintenant tente de «mordre» à l'Ukraine encore un morceau - Donbass, après celà il engloutira toute l'Ukraine «doucereuse». Et puis ce sera le tour de l’Europe, «appétissante, sentante bon» l'Europe. Mais, la pierre se balance et frappe la physionomie de «l'animal cupide» de plus en plus fort par les sanctions politiques et économiques, le prix du pétrole, la stagnation économique.

Pour ces leaders des États européens, qui voient dans «le caillou ébréché russe», soit à cause de l’incompréhension, soit à cause des intérêts spécialement personnels, «le gâteau de miel» pour le business et appellent à lever des sanctions, la pierre représente le piège sucré, après lequel se trouve l'agression et l’asservissement. Et ces leaders de l'Italie, la Hongrie, la Chypre, la Grèce, la République Tchèque, les députés du Parlement de la France ou les représentants des grandes entreprises de l'Allemagne, qui disent déjà ouvertement à propos de la nécessité de la révision des sanctions pendant la réunion prochaine de l'Union européenne en juin 2016, doivent considerer des conséquences de la pacification de l'agresseur, prenant en compte des leçons de l'histoire.

Ainsi, qui deviendra la sible de la «la pierre sucrée»? En toute logique ce sera «l'ours de taïga». Cela est expliquée par des raisons suivants. L'élite de n'importe quel État doit penser rationnellement et prendre les décisions appropriées s'appuyant sur les balances calculées des intérêts. Mais peut-elle prendre telles décisions? C’est une question. Les autorités russes actuelles ne sont pas capable de prendre les décisions rationnelles élaborées, par exemple, au cours des négociations avec les partenaires européens, américains et ukrainiens, parce qu’ils ne peuvent pas les expliquer en public. Les Russes sont les zombis pour la raison que la situation dans le monde extérieur est trop primitivisée par l'idéologie décrivant ce monde comme la lutte des forces du Bien, personnifiés dans l'image de «la Russie Éternelle», et les forces du Mal, personnifiés dans le reste du monde. C'est pourquoi Poutine suivra la politique de l'opposition conceptuelle de la Russie à l'Ouest pour que se maintienne au pouvoir.

Donc, on ne doit ni diminuer ni supprimer les sanctions. Au contraire, s'ils ne travaillent pas, il est nécessaire de les intensifier jusqu'à ce que «la pierre sucrée» soit remettra les idées en place à «l'ours de taïga» et l'obligera respecter le droit international, soit l'enverra au knock-out profond.

Eh bien, vous, Messieurs, qui préconise la réduction des sanctions, montrez-vous le réalisme et la raison, ne léchez pas «la pierre» enduite des promesses sucrées de Poutine et ses oligarques. Autrement il peut prendre une telle amplitude que mettra en briques l'unité européenne, et notamment la prospérité de vos peuples.

Michel_Morel
Touriste
Touriste

Messages : 3
Date d'inscription : 04/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum