Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Allemagne

Aller en bas

Allemagne

Message par ganem le Lun 25 Juil - 15:13

Allemagne : un réfugié syrien se fait exploser devant un restaurant
Le jeune homme de 27 ans est mort dans l'explosion de sa bombe. Ce nouvel attentat a blessé douze personnes, dont trois grièvement.


La demande d'asile de l'auteur de cet attentat devant un restaurant de Bavière avait été rejetée.  
La demande d'asile de l'auteur de cet attentat devant un restaurant de Bavière avait été rejetée.   © AFP PHOTO / dpa AND DPA / Daniel Karmann / Germany OUT/ DANIEL KARMANN


Semaine noire. L'Allemagne est de nouveau frappée par un attentat. Dimanche 24 juillet, dans la soirée, un réfugié syrien de 27 ans, souffrant de troubles psychiatriques, a péri dans l'explosion qu'il a provoquée près d'un festival de musique dans le sud de l'Allemagne. « Il s'agit malheureusement d'un nouvel attentat terrible, qui à coup sûr accroît l'inquiétude des gens », a déclaré à la presse le ministre de l'Intérieur du Land de Bavière, Joachim Herrmann, venu sur les lieux de l'explosion, la ville d'Ansbach (sud). Le demandeur d'asile est mort dans l'explosion de sa bombe, qui a aussi blessé douze personnes, dont trois grièvement. Les secours ont tenté en vain de le ranimer. Le ministre a expliqué que les autorités cherchaient à vérifier s'il s'agissait d'un attentat islamiste. « On ne peut pas exclure que ce soit le cas », a-t-il dit. Le fait qu'il ait voulu attenter à la vie d'autrui plaide en faveur de cette hypothèse, a-t-il ajouté. Le directeur adjoint de la police d'Ansbach, Roman Fertinger, a parlé d'« indices » selon lesquels des pièces de métal ont été ajoutées à l'explosif.

L'auteur de l'attentat, dont la demande d'asile avait été rejetée il y a un an, avait l'intention d'« empêcher » la tenue du festival de musique pop en plein air auquel participaient plus de 2 500 personnes dans la ville, selon Joachim Hermann. Il a essayé d'entrer sur les lieux mais a dû faire demi-tour dans la soirée faute de ticket d'entrée. La bombe a détonné peu après, vers 22 heures (20 heures GMT), devant un restaurant du centre-ville, à proximité immédiate du festival. Le Syrien, qui résidait à Ansbach, avait tenté par deux fois dans le passé de mettre fin à ses jours et séjourné dans une clinique psychiatrique, selon le ministre, qui a précisé ne pas savoir si l'homme était aussi animé d'intentions suicidaires.
Troisième attentat en Bavière

Cet attentat survient à un moment où le pays est sous haute tension après une série de tragédies, dont celle de Munich (sud) qui a fait neuf morts et onze blessés vendredi soir. Par ailleurs, il touche l'Allemagne, qui, comme le reste de l'Europe, connaît actuellement un contexte de crainte d'attentats djihadistes. L'Europe a été frappée à plusieurs reprises cette année (à Nice en France le 14 juillet, à Bruxelles en Belgique le 22 mars) par des attaques meurtrières revendiquées par le groupe État islamique. C'est aussi la troisième fois en une semaine que l'État régional de Bavière est frappé par un drame. Vendredi soir, un jeune homme de 18 ans souffrant également de troubles psychiatriques, obsédé par les tueries de masse mais a priori sans lien avec le djihadisme, avait tué neuf personnes à Munich et en avait blessé grièvement onze autres lors d'une fusillade. Le 18 juillet, un demandeur d'asile se disant de nationalité afghane avait déjà blessé à la hache cinq personnes dans un train à Wurtzbourg, lors d'une attaque revendiquée par le groupe djihadiste EI. Enfin, non loin de la Bavière, un demandeur d'asile syrien de 21 ans a tué dimanche à la machette une femme avec qui il venait de se disputer et a blessé trois autres personnes, dans une crise de rage a priori passionnelle, à Reutlingen, localité de 100 000 habitants proche de Stuttgart (sud-ouest).

Même si le gouvernement insiste pour éviter tout amalgame, cette accumulation est de nature à redonner de l'ardeur aux opposants à la politique d'ouverture généreuse de la chancelière Angela Merkel à l'égard des réfugiés en 2015. Le ministre bavarois Joachim Hermann s'est dit inquiet que le droit d'asile soit « discrédité » par les événements d'Ansbach. La Bavière, où se sont déroulées les tragédies de Wurtzbourg et Ansbach, est à la fois la porte d'entrée en Allemagne des migrants et une région dirigée par les plus farouches détracteurs de l'ouverture aux réfugiés, le parti conservateur » CSU. Ce dernier a de nouveau réclamé la semaine dernière un plafonnement de leur nombre en Allemagne.


Dernière édition par ganem le Lun 25 Juil - 15:36, édité 1 fois
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1754
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne

Message par ganem le Mar 26 Juil - 9:52

L'enfer est pavé de bonnes intentions
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1754
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne

Message par ganem le Sam 21 Juil - 11:15

Allemagne: Plusieurs blessés dans l’attaque d’un bus

AGRESSION L’assaillant a été maîtrisé par les passagers puis arrêté par la police…

20 Minutes avec AFP


Aucun mort n'est pour le moment à déplorer. — MARKUS SCHOLZ / DPA / AFP

Plusieurs personnes ont été blessées mais aucun mort n’est à déplorer après qu’un assaillant a attaqué des passagers d’un bus dans le nord de l’Allemagne, a annoncé ce vendredi la police locale qui a arrêté le suspect.

« Il y a eu un incident dans un bus à Lübeck-Kücknitz. Des personnes ont été blessées. Personne n’a été tué. L’assaillant a été maîtrisé et se trouve en détention », a déclaré la police sur Twitter.

   Wir bitten um Verständnis, dass wir derzeit zur Person des Tatverdächtigen keine Angaben machen. Es ist uns wichtig, nur gesicherte Erkenntnisse bekanntzugeben, um Spekulationen nicht zu befeuern und die Ermittlungen nicht zu behindern. #lübeck #kücknitz
   — Polizei SH (@SH_Polizei) July 20, 2018

« Les motifs du crime restent à éclaircir, et sont l’objet des investigations en cours », poursuit la police. « On ne peut rien exclure, y compris un motif terroriste », a déclaré la procureure de Kiel, Ulla Hingst, citée par le journal local Lübecker Nachrichten. Celle-ci a également indiqué à la télévision allemande Ntv ne rien pouvoir dire sur l’agresseur, « sinon qu’il s’agit d’un homme dont l’identité n’a pas encore été établie ». Selon elle, des démineurs sont sur place afin d’examiner un sac suspect dans le bus.
Ce sont les passagers qui ont maîtrisé l’assaillant

D’après des témoins cités par les Lübecker Nachrichten, un assaillant a fait tomber son sac au sol dans le bus, puis en a tiré une arme blanche avec laquelle il a attaqué au hasard les autres passagers. Le chauffeur a alors stoppé le bus et a lui-même été attaqué, selon le témoignage. Il a ouvert les portes afin de laisser sortir les passagers, a ajouté la même source.

Selon Ulla Hingst, ce sont les passagers du bus qui ont maîtrisé l’attaquant. Des policiers arrivés sur place ont ensuite interpellé l’assaillant, d’après un témoignage. Selon Lothar H., un témoin âgé de 87 ans cité par le Lübecker Nachrichten, « les passagers ont sauté du bus et criaient. C’était effrayant. Après, les blessés ont été évacués. L’agresseur avait un couteau de cuisine », a expliqué l’octogénaire.
Plusieurs autres attaques ces dernières années

Si le mobile du crime n’a pas encore été établi, les faits interviennent dans un contexte tendu en Allemagne où plusieurs attentats ou tentatives d’attentats islamistes ont été recensés ces dernières années, notamment à l’arme blanche. Dernier dossier en date, en juin 2018 la police a annoncé avoir déjoué une attaque à la « bombe biologique », à la suite de l’arrestation d’un Tunisien soupçonné d’être lié à l’organisation Etat islamique (EI). L’homme de 29 ans arrivé en Allemagne en 2015 est soupçonné d’avoir voulu remplir l’engin de ricine, un poison.

L’attaque la plus grave reste celle au camion-bélier du marché de Noël de Berlin en décembre 2016, revendiqué par le groupe Etat islamique et qui avait fait 12 morts. A la fin du mois de juillet 2017, un demandeur d’asile en passe d’être débouté a tué une personne à coups de couteau dans un supermarché et en a blessé six autres, un acte motivé selon la justice par « l’islamisme radical ».

Outre l’attentat au camion-bélier, Daesh a aussi revendiqué en 2016 un meurtre à Hambourg (nord), un attentat à la bombe à Ansbach (sud) qui avait fait 15 blessés et provoqué la mort de l’assaillant, ainsi qu’une attaque à la hache dans un train en Bavière (cinq blessés).
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1754
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum