Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Moeurs et coutumes islamiques

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Lun 27 Fév - 15:53

Excision, parlons-en

#AlerteExcision J-4 !!

Plus que 4 jours pour vous inscrire à l'événement de lancement de la campagne de prévention Alerte Excision, à destination des adolescent-e-s.

Témoignages, musique, artistes et outils de la campagne dévoilés !

Rendez-vous vendredi 3 mars à 10h15 au Studio Raspail (Paris 14ème).
inscriptions : https://goo.gl/1StKGx

https://www.facebook.com/events/1839229276364585/

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Mar 28 Fév - 14:35

L’islam interdit-il de se lier d’amitié aux non-musulmans ?

Question

Est-il interdit d’avoir des amis non-musulmans ? Quel est le sens du verset « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes » [1] ? Si tel est le cas, comment se fait-il que l’islam autorise les musulmans à épouser des femmes scripturaires (juives ou chrétiennes) tout en leur reconnaissant le droit de conserver leur religion ?
Réponse du Docteur Muzammil Siddîqî

Le Coran ne dit pas que les non-musulmans ne peuvent être les amis des musulmans, pas plus qu’il n’interdit aux musulmans d’avoir des amis non-musulmans. Il y a de nombreux non-musulmans qui sont de très bons amis de personnalités islamiques et de la communauté musulmane. Il y a aussi de nombreux musulmans qui pratiquent vraiment et sincèrement leur foi et qui, en même temps, sont amis avec de nombreux non-musulmans.

L’islam nous enseigne qu’il faut être amical avec tout le monde. Il nous apprend à traiter tout le monde avec justice et bonté, même nos ennemis. Allâh — Exalté soit-Il — dit dans le Coran, au début de la sourate 5 : « Ô les croyants ! Soyez stricts dans vos devoirs envers Allâh et soyez des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l’équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Allâh. Car Allâh est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. » [2]

Ailleurs, dans le Coran, Allâh — Exalté soit-Il — dit : « Allâh ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allâh aime les équitables. Allâh vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, vous ont chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes. » [3]

De plus, Allâh — Exalté soit-Il — a décrit le Prophète Muhammad — paix et bénédictions sur lui — comme étant une miséricorde pour l’univers. Il était une manifestation de la Miséricorde d’Allâh envers tous les hommes, musulmans et non-musulmans. Dans sa gentillesse et sa bonté, il ne faisait pas de différence entre les croyants et les mécréants. Il était doux avec les païens de la Mecque et ne les a combattus que lorsqu’ils l’ont combattu. Il a établi un traité avec les Juifs de Médine et l’a honoré jusqu’à ce qu’ils le rompent.

On rapporte qu’il a reçu les Chrétiens de Najrân avec courtoisie dans sa Mosquée à Médine. Ils ont débattu avec lui au sujet de l’islam, mais il leur a toujours répondu avec honneur et respect. Il y a de nombreux exemples qui montrent qu’il était une personne amicale envers tout le monde durant sa vie.

Dans le verset cité dans la question, le terme employé est « awliyâ’ ». Il s’agit de la forme plurielle du mot « walî ». La traduction correcte de ce terme dans ce verset n’est pas « ami ». Le mot désigne une personne très proche et intime. Il veut aussi dire « gardien, allié, protecteur, défenseur, seigneur et maître ».

Dans le Coran, ce terme est utilisé pour designer Allâh, comme dans le verset : « Allâh est le Walî, Protecteur et Seigneur de ceux qui ont la foi : Il les fait sortir des ténèbres vers la lumière. » [4]

Il y a beaucoup d’autres références coraniques correspondant à cette signification. Ce terme est aussi employé dans le Coran pour désigner des êtres humains, comme dans le verset : « Et, sauf en droit, ne tuez point la vie qu’Allâh a rendu sacrée. Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son walî, proche parent. Que celui-ci ne commette pas d’excès dans le meurtre, car il est déjà assisté par la loi. » [5]

La traduction correcte de ce terme dans la sourate 5 est : « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés devient un des leurs. Allâh ne guide certes pas les gens injustes. » [1]

Il est évident que les Juifs sont alliés les uns des autres et que les Chrétiens sont alliés les uns des autres. Alors pourquoi les Musulmans n’en feraient pas de même en se soutenant les uns les autres ?

Dans son Tafsîr, l’Imâm Ibn Kathîr a mentionné l’opinion de certains savants selon qui ce verset a été révélé après la bataille de Uhud, lorsque les musulmans ont dû battre en retraite. Un musulman de Médine avait dit alors : « Je vais aller vivre avec les Juifs. Ainsi, je serai en sécurité si Médine se fait encore attaquer. » Et une autre personne dit : « Je vais aller vivre avec les Chrétiens. Ainsi, je serai en sécurité si Médine est encore attaquée. » Allâh révéla alors ce verset rappelant aux croyants qu’ils ne doivent pas quémander la protection des autres, mais se protéger eux-mêmes les uns les autres [6].

Les musulmans sont autorisés à avoir des amis non-musulmans du moment qu’ils gardent leur foi et que leurs engagements envers l’Islam demeurent purs et forts. Vous avez raison de souligner qu’un Musulman est autorisé à épouser une Juive ou une Chrétienne. Il est évident que l’on se marie dans un esprit d’amitié et d’amour. Si l’amitié entre les Musulmans et les Juifs ou les Chrétiens était interdite, alors pourquoi l’Islam autoriserait un Musulman à épouser une Juive ou une Chrétienne ? Il est du devoir des Musulmans de s’allier aux Musulmans. Ils ne doivent s’allier à quiconque s’oppose à leur foi ou la combat, même s’il s’agit de leurs propres parents et frères. Allâh dit : « Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas pour alliés vos pères et vos frères s’ils préfèrent la dénégation à la foi. Et quiconque parmi vous les prend pour alliés, ceux-là sont les injustes. » [7]

Le Coran défend par ailleurs aux Musulmans de s’allier à des non-musulmans contre d’autres musulmans. Cependant, si des musulmans causent du tort à des non-musulmans, il est du devoir du musulman d’aider les non-musulmans et de les sauver de l’oppression. Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — dit qu’il prendrait lui-même la défense de tout dhimmi vivant parmi les musulmans si un musulman venait à l’opprimer. Mais l’Islam enseigne aussi que les musulmans ne doivent pas rechercher le soutien des non-musulmans contre d’autres musulmans. Ils doivent régler leurs problèmes entre eux. Allâh Tout Puisssant dit : « Que les croyants ne prennent pas pour alliés des infidèles au lieu des croyants. » [8]

Il dit aussi : « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allâh un argument évident contre vous ? » [9]

Puisse Allâh vous guider vers le droit chemin, et vers ce qu’Il agrée. Amen.
P.-S.

Traduit de l’anglais du site Islamonline.net. La version originale est consultable sur archive.org.
Notes

[1] Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51.

[2] Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 8.

[3] Sourate 60, Al-Mumtahanah, L’Éprouvée, versets 8 et 9.

[4] Sourate 2, Al-Baqarah, La Génisse, verset 257.

[5] Sourate 17, Al-Isrâ’, Le Voyage nocturne, verset 33.

[6] Conférer le Tafsîr d’Ibn Kathir, vol. 2, p. 68.

[7] Sourate 9, At-Tawbah, Le Repentir, verset 23.

[8] Sourate 3, Âl `Imrân, La Famille d’Amram, verset 28.

[9] Sourate 4, An-Nisâ’, Les Femmes, verset 144

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Mer 1 Mar - 14:44

« Si c’était un péché, Allah ne nous aurait pas donné de clitoris ! »

La Maison des femmes, à Saint-Denis, accueille et aide les femmes victimes d'excision. Nous avons rencontré certaines d'entre elles en février 2017, en compagnie du docteur Ghana Hatem. Crédit photo : Roxanne D'Arco
La Maison des femmes, à Saint-Denis, accueille et aide les femmes victimes d'excision. Nous avons rencontré certaines d'entre elles en février 2017. Crédit photo : Roxanne D'Arco


L’excision fait encore des ravages. En France, peu de femmes osent en parler ouvertement, pourtant le tabou doit cesser pour une meilleure prévention. Respect mag a rencontré des femmes excisées, aux profils bien différents.

C’est un vendredi après-midi en février, à la Maison des femmes à Saint-Denis, au Nord de Paris. Ouvert en juillet 2016, avec la chanteuse Inna Modja pour marraine, ce lieu se veut être un véritable lien entre la ville, les associations et le milieu médical. D’ailleurs, il est situé juste à côté de l’hôpital mais on est bien loin de l’atmosphère hospitalière. C’est plus humain, chaleureux et vivant.
Qu’est-ce que l’excision ?

C’est ici que le docteur Ghada Hatem nous reçoit. Médecin-chef de la structure, elle reçoit un grand nombre de patientes excisées. Au cours de cet après-midi de consultation, nous en rencontrons trois à ses côtés. Le docteur Hatem est ce qu’on pourrait appeler un petit bout de femme qui en impose ! Petite aux cheveux frisés, elle est directe et ne perd pas de temps pour entrer dans le vif du sujet auquel elle s’intéresse depuis une quinzaine d’années : l’excision.

Appelée aussi mutilations sexuelles féminines (MSF) ou mutilations génitales féminines (MGF), cette pratique « recouvre toutes les interventions incluant l’ablation partielle ou totale des organes sexuels externes de la femme ou autre lésion des organes sexuels féminins », explique le site de l’association Excision, Parlons-en !.
Inauguration de la Maison des femmes, en juillet 2016, en compagnie de sa marraine, la chanteur Inna Modja. Sur sa gauche, on peut voir le docteur Hatem. Parmi les soins apportés, on y aide les femmes excisées. Crédit photo : La Maison des femmes.
Inauguration de la Maison des femmes, en juillet 2016, en compagnie de sa marraine, la chanteur Inna Modja. Sur sa gauche, on peut voir le docteur Hatem. Crédit photo : La Maison des femmes.
Un handicap secret

« Je veux bien témoigner, mais c’est la toute première fois que j’en parle », explique Sira*, 36 ans, la première patiente de l’après-midi. Née en France, sa famille est originaire du Mali. Un peu nerveuse, elle raconte : « Je pense que ça m’est arrivé vers trois ans, mais je n’en ai aucun souvenir. Je m’en suis rendue compte vers 20 ans, lorsque j’ai eu mes premiers rapports. Pour moi, c’est un handicap. J’ai réalisé que je n’avais pas la totalité de mon corps. » Dans sa famille, difficile d’en parler. Il a fallu du temps avant de briser la glace et d’aborder la question avec une de ses sœurs, elle aussi excisée.

Ghana Hatem se veut rassurante et compréhensive. Entre quelques questions, elle en profite pour lui donner des informations. « Vous savez, 92% des Égyptiennes sont excisées, c’est un secret encore plus secret qu’au Mali ! » Pratique culturelle relativement connue en Afrique, c’est aussi le cas en Indonésie et dans d’autres pays situés entre la Malaisie et le Moyen-Orient, bien que les chiffres soient indisponibles.

Pourtant, le sujet reste tabou, comme la question de la « réparation » de ces femmes. Il s’agit d’une chirurgie réparatrice permettant de leur redonner le pouvoir sur leur corps. C’est justement pour se renseigner qu’elles viennent consulter le docteur Hatem. « Ça m’a fait du bien, c’est vraiment bien ce que vous faites », lui dit Sira, en partant.
Contre la volonté des jeunes filles

Les parcours de ces femmes sont très différents. Si Sira a été excisée très jeune, certaines en gardent encore quelques souvenirs, ailleurs que sur leur corps. Mabinty* vient de Guinée. Elle est petite avec un visage plus fermé. Impossible de deviner son âge. La jeune femme raconte qu’elle a été excisée à 12 ans, et ne le voulait pas. On a prétexté qu’il fallait aller chercher de l’eau, c’est à ce moment-là qu’ils lui ont fait. « On devait me faire ça avant de me donner à un mari », raconte-t-elle. En France depuis un an, elle n’a pas eu le statut de réfugiée et doit quitter le pays pour l’Italie d’ici 12 mois. Une situation compliquée.

Katien, 47 ans, est originaire de Côte d’Ivoire. Rencontrée quelques jours plus tard, à Paris, elle garde peu de souvenirs de son excision. Elle avait 10 ans quand c’est arrivé. « On saigne, ils font la fête ! Tous les matins, il faut soigner la plaie, ce n’est même pas désinfecté. On vous donne une poudre noire, soi-disant pour que ça arrête le sang. » Depuis qu’elle a fait de la chirurgie réparatrice, il y a un an, cette femme d’une énergie incroyable s’est muée en véritable militante contre l’excision. Elle n’hésite pas à en parler à des inconnues, en France ou ailleurs.
Partager et arriver à parler de l'excision est très important. C'est d'ailleurs un des moyens d'accompagnement de la structure. Crédit photo : La Maison des femmes.
Partager et arriver à parler de l’excision est très important. Crédit photo : La Maison des femmes.
La question de la sexualité

« C’est un handicap et ça le reste à vie. Au début, ça dérangeait mon mari, il ne comprenait pas. C’est un Français. Mais le père de mes enfants est un Africain. Lui connait, c’était normal, mais il voyait la différence puisqu’il a eu des copines qui ne sont pas coupées. C’est ça en plus le truc des hommes de chez nous, c’est qu’ils aiment les femmes qui ne sont pas excisées. C’est dingue ! », rage Katien. Depuis qu’elle a compris, à 15 ans, qu’elle était excisée, la honte ne l’a pas quittée, même après avoir eu ses enfants. Même chose, voire pire, avec les hommes ici : « J’ai une copine en France qui s’est faite quitter par un Français parce qu’il ne « voulait pas une femme plate » ! Maintenant, elle a fait l’opération, elle le rappellera dès que ce sera guéri », dit-elle en riant.

Cette gêne des femmes vis-à-vis de leur mari et du plaisir, Sira et Mabinty la ressentent également. S’il est possible de les stimuler, le plaisir est plus long à venir. « Il me parlait tout le temps de ça, et d’avoir un enfant » raconte cette dernière en référence à son ex-compagnon, avant d’ajouter d’une voix basse : « Je ne sentais rien ». Selon la manière dont le clitoris a été coupé, certaines femmes sont moins touchées.

Teenemba * vient aussi du Mali. Elle a moins de 30 ans et est mère de sept enfants. Très souriante, bien apprêtée, elle explique éprouver parfois du plaisir, et l’envie de faire l’amour. « Des fois, je me dis que c’est dans la tête tout ça », dit-elle au docteur. Pour ce genre de cas, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir recours à l’opération.

Hormis avec sa mère (« elle ne comprendra pas »), Katien en parle désormais ouvertement avec ses proches : « Ma tante me disait que nos grands-parents partaient en guerre, et pour garder leur femme pendant ce temps, ils les castraient et se mariaient avec des plus jeunes à leur retour ! Ma tante est intellectuelle, elle comprend ce qu’est l’excision et que c’est mauvais. Elle aussi est passée par là. Je lui ai dit qu’étant donné qu’elle ne sent rien, son mari la trompe avec d’autres ! Et puis, si t’as ton clito et que ton mari est fatigué, tu te fais plaisir seule ! Il faut avoir le contrôle de son corps ! Si c’était un péché, Dieu ne nous aurait pas donné de clitoris ! »
Entre deux identités ?

Vous imaginez bien que Katien ne regrette absolument pas son opération : « c’est une renaissance pour moi ! » Mais même parmi ses connaissances en France, certaines ne comprennent pas : « J’ai déjà entendu les  »t’as 47 ans ! Qu’est-ce que tu cherches ?! » ou  »t’es devenue Française », même en Afrique et si j’avais 60 ans, je l’aurais fait », lance-t-elle sur un petit air de défi.

« Eux [les grands-parents au pays] se disent qu’ils font quelque chose de bien pour ces filles », se désole Sira. D’après la tradition, la mère n’a souvent pas son mot à dire, ce sont les grands-mères (surtout paternelles) qui prennent l’initiative. Le but : éviter qu’elles soient « des salopes ». D’ailleurs, les filles de Teenemba nées au Mali sont aussi excisées. « Chez nous, ce n’était pas très grave. Ici, on a compris que ce n’était pas bien donc j’ai cherché à en savoir plus. Là-bas, c’est obligatoire. On ne savait pas », répète-t-elle plusieurs fois au docteur Hatem. Cette dernière essaie de la rassurer et lui conseille d’en parler avec ses filles.

De très nets progrès sont faits dans les grandes villes, mais l’excision reste la règle dans les campagnes. Pendant les vacances scolaires, de nombreuses jeunes filles françaises vont voir leur famille et risquent d’être excisées à leur tour, sans que les parents le sachent pour certaines. Pour Katien, la situation reste délicate : « On peut en parler dans les médias, en parler à ces femmes… Même ici en France, ça continue. Quand il y a de grandes fêtes maliennes, allez voir ce qu’il se passe ! Maintenant, ils disent que c’est un baptême pour masquer, mais c’est inadmissible. L’État français devrait contrôler le retour des familles, que les médecins puissent examiner ses jeunes filles. Si les parents savent qu’il y a un contrôle, ils arrêteront. »

*Certains prénoms ont été modifiés

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Sam 4 Mar - 14:28

Depuis l'origine l'islam a toujours confondu le personnel et le collectif. Il était inconcevable d'être musulman sans vivre au sein d'une société elle-même régie par les règles de l'islam, et cela depuis les tout premiers temps : quand Mahomet et sa poignée de compagnons se contentaient d'être minoritaires dans une Mecque qui n'était pas musulmane, il n'y avait pas vraiment d'islam. Tout commence vraiment l'année où Mahomet fuit la Mecque et prend le pouvoir à Médine : pour les musulmans le point de départ du calendrier ce n'est pas la création du monde comme pour les juifs, ce n'est pas la naissance de celui qui va tout changer comme pour les chrétiens, bi même la première Révélation fait à leur prophète, c'est 622, l'année où l'islam s'impose pour la première fois comme loi civile, à Médine. Tant que l'islam n'est pas au pouvoir, il n'y a pas vraiment d'islam.

Et depuis, les musulmans ont toujours vécu dans des pays, des sociétés, où l'islam était la loi du pouvoir imposée à tous. Cette religion n'a jamais cherché comme le bouddhisme, le christianisme, le manichéisme, à s'étendre en envoyant des apôtres, des missionnaires, armés de leur seule parole pour gagner les âmes : elle a toujours envoyé des armées pour s'emparer du pouvoir. Il fallait soumettre les autres par la force, les contraindre à obéir à la loi musulmane, quoi qu'ils croient et pensent, et à payer tribut. Les conversions viendraient par la suite, ce n'était pas là l'essentiel.

Jusqu'au XXe siècle on ne trouvait de musulmans que dans les pays musulmans. Aujourd'hui, depuis les années 50, c'est une vraie révolution : on trouve des communautés musulmanes minoritaires en Europe, en Amérique, en Inde, en Chine. Des musulmans qui doivent vivre sous des lois qui ne viennent pas de la charia, et qui même la contredisent.

Pour les chrétiens comme pour les juifs être minoritaires n'a jamais posé de problème, le christianisme est né et a grandi comme religion minoritaire pendant des siècles. Mais pour les musulmans le fait d'être minoritaires paraît contraire à l'esprit même de l'islam. Et pourtant ils s'adaptent. Ils s'inspirent des chrétiens. De plus en plus de musulmans en Europe et ailleurs disent que leur foi est affaire privée, et que ça ne les empêche pas d'être de bons citoyens disciplinés de la République Française laïque à traditions catholiques, des États-Unis régis par le maçonnisme et le protestantisme, de la Chine encore communiste quelque part... Il y a même des Arabes Israéliens qui sont musulmans sous les lois juives, et qui s'en accommodent très bien.

Mais cette révolution qui n'a que 60 ans, et n'avait aucun précédent même au temps du Prophète... ne dénature-t-elle pas l'esprit même de l'islam? Certains le craignent. C'est pour ça qu'ils veulent construire en Europe des mosquées voyantes avec minarets, qu'ils veulent prier en groupe au milieu de la rue afin de prendre symboliquement possession de la voie publique et en exclure symboliquement ceux qui ne sont pas musulmans, qu'ils voudraient imposer aux autres leurs règles dans les piscines ou les cantines, et voiler les femmes dans la rue, à l'école, partout, pour imposer une présence concrète de l'islam à toute la société. Pour eux un foi discrète, individuelle, comme ce que préconisait Jésus quand il recommandait de prier, jeûner et faire l'aumône sans le montrer à d'autres qu'à Dieu, ça ne vaut pas : Mahomet préconisait tout le contraire.

Accepter d'être musulman dans son cœur sans chercher à imposer ses règles aux autres, est-ce encore du vrai islam?
François Paganel

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Sam 4 Mar - 16:22










_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Sam 5 Aoû - 14:29

Une musulmane qui épouse un non-musulman est considérée comme apostate de l'islam.

Dans les pays de charia dure si elle y met ses pieds, elle sera condamnée à la peine capitale suivant le Noble Hadith "Celui ou celle qui quitte l'islam, tuez le ou la".

Dans les pays de charia molle, on fera semblant de croire que son mari s'est converti à la RATP.

http://www.libertyvox.com/files/RocKIK_AnneMarieDelcambre_060224.mp3

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Ven 8 Sep - 16:01


_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Sam 9 Sep - 10:50

50 000 dollars à qui prouvera que PBSL est un Saint Homme

Zeyd était esclave d'Abou Bakr puis PBSL l'a affranchi et en a fait son fils adoptif.

Un jour Zeyd demanda à son père adoptif PBSL de le marier, celui ci lui demanda s'il avait une femme en vue, Zeyd a répondu qu'il était amoureux de Zeyneb bint Djaeche,
celui ci alla la voir pour la demander en mariage pour son fils mais elle refusa et son frère approuva ce refus et c'est alors que l'ange Gabriel est arrivé avec une Sourate qui dit "une fois que le prophète a décidé d'une chose, il faut obéir", Zeyneb donc s'exécuta mais au lit, elle était froide comme du marbre et Zeyd s'en plaignit à son père qui alla voir Zeyneb pour la raisonner. Il l'a surpris à demi-nue et s'amouracha d'elle, l'ange Gabriel est arrivé avec la permission d’Allah pour le divorce de Zeyneb et son mariage avec PBSL.
Dans la même Sourate, l'adoption a été rendue haram

Zeyneb a été très flattée de voir que c'est Allah Puissant et Sage lui même qui l'a marié et s'en vantait auprès des autres co-épouses de PBSL

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Jeu 14 Sep - 15:23

PBSL parle aux morts et couche avec des mortes

Lorsque la bataille s’acheva, les corps des polythéistes tués furent enterrés dans une fosse commune. Le Prophète se présenta devant eux et leur parla : « Tribu ingrate envers votre Prophète ! Vous me traitiez d’imposteur alors que d’autres gens croyaient en moi. Vous m’avez abandonné alors que d’autres gens m’ont porté secours. Vous m’avez chassé alors que d’autre gens m’ont accueilli chez eux. Ô `Utbah Ibn Rabî`ah ! Ô Shaybah Ibn Rabî`ah ! Reconnaissez-vous désormais que la Promesse de votre Seigneur est véridique ? Car moi, je reconnais que la Promesse de mon Seigneur est véridique. »

`Umar Ibn Al-Khattâb demanda alors au Prophète : « Ô Messager d'Allah, pourquoi parles-tu à des hommes morts ?
— Par Celui Qui détient mon âme dans Sa Main, déclara le Prophète, vous ne m’entendez pas mieux qu’eux, bien qu’ils soient incapables de répondre. »

Trois jours plus tard, l’armée musulmane leva le camp et se prépara à rentrer à Médine, couronnée de succès.
Sur le chemin du retour, le Prophète partagea le butin entre les soldats et fit exécuter An-Nadr Ibn Al-Hârith et `Uqbah Ibn Abî Mu`ayt qui s’étaient rendus coupables du meurtre et de la persécution de plusieurs Musulmans avant l’Hégire.

Ainsi s’achevait la première et la plus grande bataille de l’histoire de l’Islam.

Son importance réside dans le fait qu’elle fut l’expression la plus aboutie du combat éternel que se livrent le bien et le mal : le bien et toutes les valeurs nobles qui s’y rattachent, défendus par le Prophète et ses fidèles croyants contre un mal organisé autour de la vanité, de l’orgueil et de l’égoïsme, défendu par les suppôts de l’idolâtrie et de l’absurdité humaine.

Par ailleurs, cette bataille fit prendre conscience à tous, Musulmans et païens, que l’Islam était devenu une force qui compte dans l’Arabie du VIIe siècle.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par aPOTRE le Jeu 14 Sep - 17:32

ganem a écrit:PBSL parle aux morts et couche avec des mortes

Lorsque la bataille s’acheva, les corps des polythéistes tués furent enterrés dans une fosse commune. Le Prophète se présenta devant eux et leur parla : « Tribu ingrate envers votre Prophète ! Vous me traitiez d’imposteur alors que d’autres gens croyaient en moi. Vous m’avez abandonné alors que d’autres gens m’ont porté secours. Vous m’avez chassé alors que d’autre gens m’ont accueilli chez eux. Ô `Utbah Ibn Rabî`ah ! Ô Shaybah Ibn Rabî`ah ! Reconnaissez-vous désormais que la Promesse de votre Seigneur est véridique ? Car moi, je reconnais que la Promesse de mon Seigneur est véridique. »

`Umar Ibn Al-Khattâb demanda alors au Prophète : « Ô Messager d'Allah, pourquoi parles-tu à des hommes morts ?
— Par Celui Qui détient mon âme dans Sa Main, déclara le Prophète, vous ne m’entendez pas mieux qu’eux, bien qu’ils soient incapables de répondre. »

Trois jours plus tard, l’armée musulmane leva le camp et se prépara à rentrer à Médine, couronnée de succès.
Sur le chemin du retour, le Prophète partagea le butin entre les soldats et fit exécuter An-Nadr Ibn Al-Hârith et `Uqbah Ibn Abî Mu`ayt qui s’étaient rendus coupables du meurtre et de la persécution de plusieurs Musulmans avant l’Hégire.

Ainsi s’achevait la première et la plus grande bataille de l’histoire de l’Islam.

Son importance réside dans le fait qu’elle fut l’expression la plus aboutie du combat éternel que se livrent le bien et le mal : le bien et toutes les valeurs nobles qui s’y rattachent, défendus par le Prophète et ses fidèles croyants contre un mal organisé autour de la vanité, de l’orgueil et de l’égoïsme, défendu par les suppôts de l’idolâtrie et de l’absurdité humaine.

Par ailleurs, cette bataille fit prendre conscience à tous, Musulmans et païens, que l’Islam était devenu une force qui compte dans l’Arabie du VIIe siècle.


— Par Celui Qui détient mon âme dans Sa Main, déclara le Prophète, vous ne m’entendez pas mieux qu’eux, bien qu’ils soient incapables de répondre.

DONC  aicha avait dans sa main l'ame de Mahomet  , qu'elle n'avait pas compris qu'il était mort  , et  lui ne sait pas entendu avec Dieu pour mourir dans le lit de aicha  , que même aicha ne l'avait pas compris après la fellation qu'elle la faite sur Mahomet ??? que ce soit cela , ou 14 jours de souffrance d'agonie  physique et de santé ,plus la mort de son unique héritier ( son fils)  , Dieu l'a sanctionné lourdement , ce sont des signes qui  ne trompe pas , Dieu ne veut  pas de lui que ce soit sur Terre ni  au Paradis , ni au Royaumes des Cieux ,ni collaborer avec Jésus Fils de Dieu  pour les résurrections , vue que ni Mahomet , ni peut être  son fils sont ressuscité au Paradis , ni à côté de Dieu !
tel Sont Les Signes De Allah a l'Egard De Mahomet !!!


Dernière édition par aPOTRE le Jeu 14 Sep - 21:41, édité 2 fois
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Jeu 14 Sep - 18:04

La fellation et le cunnilingus sont harams en islam car le sperme est qualifié d'eau vile dans le Saint Coran, la Parole d'Allah. Le liquide secrété par le vagin est considéré lui aussi comme sperme.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par aPOTRE le Jeu 14 Sep - 18:10

ganem a écrit:La fellation et le cunnilingus sont harams en islam car le sperme est qualifié d'eau vile dans le Saint Coran, la Parole d'Allah. Le liquide secrété par le vagin est considéré lui aussi comme sperme.

donc le sperme rend impur chez eux et elles???
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par aPOTRE le Jeu 14 Sep - 18:12

aPOTRE a écrit:

donc le sperme rend impur chez eux et elles????
faudrait qu'ils se mettent tous aux préservatif ,PTDMRD  , Durex devrait les solliciter, les fabriquer à base de boyaux hallal !
ils et elles auraient du comprendre que Allah  ne veut pas d'héritier A DOTER A MAHOMET, vue que Dieu à retiré  la vie de son unique fils(en mars 632 et celui de son père   Mahomet en juin 632 ) ! bref ils n'écoutent toujours pas les paroles de  leur prophète et La Volonté de Hallah !!!!


Dernière édition par aPOTRE le Jeu 14 Sep - 21:09, édité 1 fois
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par aPOTRE le Jeu 14 Sep - 19:28

De sa deuxième femme Maria El Coptia, il eut Ibrahim. Tous ces fils sont morts en bas âge. mahomet a été très affecté par la mort de son dernier fils Ibrahim.eh oui Dieu et Abraham on laissé Mahomet dans les ténèbres !!!

bref j'espère que les musulman(e)s et islamistes ont comprit que Dieu n'a jamais été avec Mahomet !
et que Dieu A Bénit La Lignée avec Isaac  et non pas d'Ismaël , ni la ligné de Mahomet  Dans la Ligné Voulu De Dieu !
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Ven 15 Sep - 13:25

Personnellement, je ne crois pas à l'existence historique d'Abraham. C'est un mythe hébraïque sans aucune consistance historique. Je t'invite à écouter ce poète syrien qui a pris le pseudo Adonis, il critique l'islam et s'est réfugié en France à qui il a demandé la nationalité.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Moeurs et coutumes islamiques

Message par aPOTRE le Ven 15 Sep - 13:55

peut on dire comportes toi comme un vrai musulman , comme on dit comportes toi en Chrétien(ne) ???


Dernière édition par aPOTRE le Ven 15 Sep - 16:08, édité 1 fois
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par Kirov le Ven 15 Sep - 14:12

Okyyyyyyyyy....
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par aPOTRE le Ven 15 Sep - 14:43

Kirov a écrit:Okyyyyyyyyy....

alors tu es devenu d'accord avec moi???
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par Kirov le Ven 15 Sep - 18:11

En fait je sais pas quoi dire tellement je suis choqué.
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par aPOTRE le Ven 15 Sep - 18:15

Kirov a écrit:En fait je sais pas quoi dire tellement je suis choqué.

tu bug????
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par Kirov le Ven 15 Sep - 18:19

Ouais un peu j'avoue. La dernière fois que cela m'est arrivé c'est lorsque je tentais d'expliquer le fonctionnement de la démocratie parlementaire à Seductor.
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par aPOTRE le Ven 15 Sep - 20:36

Kirov a écrit:Ouais un peu j'avoue. La dernière fois que cela m'est arrivé c'est lorsque je tentais d'expliquer le fonctionnement de la démocratie parlementaire à Seductor.
mais ma question n'a rien à voir avec l'explication que tu as donné à El séductor !!!
alors sinon tu me l'explique , ta réponse qui devrait m'éclairer ou tu pratique la taqiya pour m'exquiver ???
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par Kirov le Ven 15 Sep - 21:54

Disons que votre discussion anti islam est outrageante.

Tiens lorsque je serais citoyens je vais créer un parti pour le respect et l'égalité entre les peuples !
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par aPOTRE le Ven 15 Sep - 22:10

Kirov a écrit:Disons que votre discussion anti islam est outrageante.

Tiens lorsque je serais citoyens je vais créer un parti pour le respect et l'égalité entre les peuples !
désolé ça n'a rien à voir avec les peuples, si tu va dans certains pays africains , les croyant(e)s en Mahomet agressent les croyant(e)s en Jésus , et sont du même peuple et même couleur de peau !
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par ganem le Dim 17 Sep - 16:58

Les états musulmans ne peuvent être laïques, la Turquie a fait des grands pas en avant vers la laïcité mais Erdogan est en train de détricoter la laïcité

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moeurs et coutumes islamiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum