Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Un peu de musique classique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu de musique classique...

Message par Napoléon III le Sam 4 Mar - 20:00

Pour se détendre un peu, voilà la symphonie 7 de Dvorak.



Anton Dvorak (1841-1904), est considéré comme l'un des plus grands compositeurs du XIXe siècle (et donc de la période romantique). Il est aussi le plus grand maitre tchèque dans le domaine, avec Smetana et Janacek.
J'ai toujours énormément apprécié sa musique: il est par ailleurs particulièrement connu pour sa 9e et dernière symphonie, la symphonie dites du "Nouveau Monde" (il a vécu plusieurs années aux Etats-Unis). Mais malheureusement, l'immense célébrité de ce chef d'oeuvre à quelque peu masqué le reste de son œuvre: il a pourtant écrit les danses slaves, le quatuor "américain", des poèmes symphoniques comme "l'Ondin" (à écouter absolument celui là), le trio "Dumky"... des pièces d'une grande créativité.
On entend beaucoup des airs de musique slave ou tchèque dans sa musique: le compositeur était très attaché à sa terre natale et il y a d'ailleurs vécu ses dernières années.
C'est le cas dans la superbe symphonie numéro 7, plus méconnue que le 9e, et qui forme avec cette dernière et la 8e symphonie, la trilogie symphonique la plus magistrale du compositeur.

-L'atmosphère de la symphonie est sombre et tourmentée, particulièrement dans le premier mouvement  (00:11 à 10:31), qui peut faire penser à la symphonie "pathétique" de Tchaïkovski. Le mouvement est très impressionnant et puissant, grâce à l'utilisation importante des cuivres et des timbales. Entre temps, on peut y entendre la superbe mélodie d'une berceuse, jouée à la clarinette, puis l'orchestre s'embrase de nouveau. La fin est comme un long murmure qui offre une sorte de soulagement après la tension accumulée.

-Le deuxième mouvement (10:47 à 19:58), beaucoup plus lent et plus doux, est très lyrique (notamment grâce à l'utilisation des instruments à vent, à remarquer l'extraordinaire chant des cors à 13:14). Il est composé comme une sorte de chant de douleur, dans lequel une menace sourde n'est jamais loin (on y entend aussi une sorte funèbre et héroïque). Je trouve personnellement ce 2e mouvement très émouvant, profond et d'un grand raffinement.

-Le scherzo (20:19 à 27:27) est selon moi le mouvement le plus extraordinaire de la symphonie. On y retrouve clairement l'influence de la musique traditionnelle tchèque: c'est comme une sorte de danse populaire très nerveuse, élégante mais féroce, au rythme obsédant et à l'atmosphère sombre. Certains y ont entendu une musique qui a la "beauté du diable".

-Dans le finale (27:29 à 36:05), on retrouve l'atmosphère tourmentée et puissante du premier mouvement. Dvorak y dévoile ses talents d'orchestrateur et montre qu'il maitrise parfaitement sa musique. Le mouvement est comme un emportement romantique et dramatique qui nous tiens jusqu'au bout en haleine. On y décèle le thème du destin, qu'on retrouve chez des compositeurs comme Beethoven ou Tchaïkovski: le mouvement est conçu comme une sorte de combat de l'homme contre son destin. La coda (fin) est puissante et exaltée: elle met un terme à ce finale hallucinant, d'une densité et d'une force inégalée chez son auteur.

Pour résumer, je pense pouvoir dire que cette symphonie 7 de Dvorak est un chef d’œuvre de la musique classique, et elle n'a rien à envier à la symphonie 9 "Nouveau monde" du même auteur. A écouter absolument !

_________________
"L'Empire c'est la paix"   NAPOLÉON III

avatar
Napoléon III
Chef
Chef

Messages : 1246
Date d'inscription : 24/04/2014
Age : 18

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de musique classique...

Message par Napoléon III le Dim 5 Mar - 16:35

Cappricio Espagnol de Rimsky-Korsakov (1887)



Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) est un compositeur russe, ayant appartenu au fameux "groupe de cinq" (groupe de compositeurs représentant le mouvement romantique nationaliste russe). Il est célèbre pour ses opéras(coq d'or) et compositions orchestrales (grande pâques russe) empruntée au foklore traditionnel et aux contes populaires russes.
Mais il y'a dans la musique de Rimski-Korsakov une forme d'exotisme, des mélodies venues d'ailleurs: il compose ainsi Shéhérazade (s'inspirant ainsi des mythes orientaux) et  le fameux Cappricio Espagnol, l’œuvre qui nous intéresse.
Le compositeur, qui fut officier de la marine russe, vécut plusieurs années à Cadix, en Espagne, et fut subjugué par les mélodies chaudes et vibrantes de ce pays.
Il composa ainsi ce merveilleux Cappricio (le "caprice" est une pièce musicale le plus souvent rapide, très virtuose et intense), qui nous fait réellement voyager sous le soleil de l'Espagne. Il est divisé en 5 mouvements.

Le premier mouvement (de 00:12 à 01:30) est surnommé "Alborada" (aube). C'est une danse festive, lumineuse et joyeuse, célébrant l'arrivée du soleil. On y entend notamment un superbe solo de clarinette et de violon (ce dernier est particulièrement virtuose).

Le deuxième mouvement (de 01:31 à 06:18) est un thème et variations. La musique devient plus lente, et plus romantique. Le thème est d'abord joué aux cors, puis il est varié par le compositeur avec divers instruments.

Le troisième mouvement (de 06:19 à 07:35) présente la même danse festive du premier mouvement, toutefois Rimski-Korsakov change la tonalité et l'orchestration.

Le quatrième mouvement (de 07:36 à 12:07), le plus célèbre du cappricio, Scena e canto gitano (Scène et danses gitanes) est comme une invitation à la danse. Il présente 5 cadences, sur un air très hispanique: cuivres (cors et trompettes); violon soliste (les variations sont particulièrement complexes et leur virtuosité est hallucinante); flûte; clarinette; et harpe. Les solistes son accompagnés par des percussions (tambourin, grosse caisse, caisse claire, castagnettes...). Suit une incroyable danse à trois temps. Le compositeur utilise de nombreux effets sonores: par exemple, les violoncelles et contrebasses imitent des guitares.  On a l'impression d'être au beau milieu d'une corrida ! La transition avec le dernier mouvement se fait sans pause.

Le dernier mouvement (12:08 à la fin) est une Fandango, une danse énergique provenant des Asturies. La musique est plus grandiose et festive que jamais ! Les flûtes sont rieuses, les percussions s'en donnent à cœur joie : c'est une profusion de couleurs, de feux d'artifice et de bonheur !

Pour résumer, ce Cappricio Espagnol est un plaisir musical !

_________________
"L'Empire c'est la paix"   NAPOLÉON III

avatar
Napoléon III
Chef
Chef

Messages : 1246
Date d'inscription : 24/04/2014
Age : 18

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Richard Strauss:intermezzo-final

Message par Invité le Dim 13 Aoû - 19:05


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de musique classique...

Message par Napoléon III le Lun 14 Aoû - 13:54

Magnifique Lysliane. J'adore Richard Strauss, surtout ses poèmes symphoniques comme "Ainsi parlait Zarathoustra".

_________________
"L'Empire c'est la paix"   NAPOLÉON III

avatar
Napoléon III
Chef
Chef

Messages : 1246
Date d'inscription : 24/04/2014
Age : 18

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de musique classique...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum