Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Internet. Google renforce ses règles publicitaires

Aller en bas

Internet. Google renforce ses règles publicitaires

Message par FAB42 le Mar 4 Avr - 18:00


(Dessin de Skazhenyk, Ukraine.)

Pour calmer la fronde des annonceurs, ulcérés de voir leurs publicités associées à des vidéos haineuses sur YouTube, le géant américain promet de faire le ménage sur ses plateformes.


Google tente de mettre fin à la polémique née de son placement de publicités à proximité de contenus douteux, en promettant de mieux surveiller les millions de sites web et de vidéos disponibles sur ses plateformes.
Depuis quelques jours, l’entreprise est en effet confrontée à la colère des annonceurs. HSBC et L’Oréal [ainsi que quelque 250 autres entreprises ou organisations] ont réduit leurs budgets consacrés à Google après avoir découvert que le géant de l’Internet avait associé leurs publicités à des sites web ou à des vidéos YouTube controversés, y compris des vidéos réalisées par des partisans de l’organisation terroriste État islamique ou par un groupuscule nazi [permettant ainsi aux auteurs de ces vidéos de toucher de l’argent].
La publicité avant tout 
Google et d’autres poids lourds d’Internet comme Facebook veillent depuis longtemps à se positionner comme des plateformes neutres mettant en relation usagers et annonceurs via des contenus créés par des tiers.

Si les annonceurs se sont montrés réservés à l’annonce des changements que Google promet de mettre en œuvre pour éviter que leurs publicités côtoient des vidéos faisant l’apologie du nazisme, par exemple, les journaux, eux, ont été plus catégoriques.
Ainsi, le Guardian se demande si “Google assume la responsabilité d’avoir permis à son site YouTube d’être pollué par des vidéos extrémistes produites par des racistes et des tenants de la terreur” ou si le géant “se contente de présenter ses excuses aux annonceurs pour le fait que leurs publicités soient apparues à côté de ce type de contenu”.
Le discours de Google manque de clarté, relève le quotidien britannique, qui penche toutefois pour la deuxième hypothèse. “D’abord, parce que le mouvement de boycottage [par les annonceurs] prend de l’ampleur ; ensuite, parce que [le groupe] s’attache essentiellement à définir plus strictement ce qu’est un site apte à recevoir de la publicité ; enfin, parce que [Google] a refusé à plusieurs reprises de s’engager à éliminer tout contenu jugé offensant de YouTube.”
L’affaire, qui a débuté au Royaume-Uni à la suite d’une enquête du Times, a fait réagir jusqu’en Argentine. Ainsi, La Voz del Interior souligne qu’il y a bien longtemps que Facebook et Google ne sont plus des entreprises technologiques mais de nouveaux médias “qui ne sont cependant pas soumis aux réglementations et aux responsabilités imposées aux autres médias”.
avatar
FAB42
Chef
Chef

Messages : 1488
Date d'inscription : 17/08/2013
Localisation : SAINT-ETIENNE

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum