Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Le racisme

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le racisme

Message par Bens le Dim 17 Sep - 19:33

Ouais Kirov, t'es qu'une merde inculte et un mouton. El Seductor est Docteur ès Islam, il a toujours raison. :D

_________________
Secrétaire Général du Parti Révolutionnaire du Forum France
avatar
Bens
Postulant
Postulant

Messages : 488
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 27

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://kolozistan.alwaysdata.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par Kirov le Dim 17 Sep - 19:36

Tu vois, je peux me contenter de cette citation pour affirmer que tu ne sais rien de l'islam ! Tu es catholique pratiquant dis -tu et tu connais les "abus" de ta religion.
Bien. Alors cites les dans l'ordre chronologique et dis nous à combien de crimes elle est redevable au 17 septembre 2017 ! A combien d'égorgements elle s'est livrée les 20 dernières années pour être bref.
Cites nous dans l'ordre, les ordres donnés par la hiérarchie catholique contre les religions autres que les religions chrétiennes... 
Et si je suis de bonne foi, je m'inclinerai !

Je te retourne la question que sais tu de l'islam ?

L'islam suis exactement le même chemin que le catholicisme en décalé ( sans doute parce que l'islam est née bien plus tard)

D'ailleurs je souligne que tu connote le terme "les 20 dernières années" ta mauvaise fois à une limite ?

Ensuite pour le reste je te retourne la question.

Cites nous dans l'ordre, les ordres donnés par la hiérarchie musulmane contre les autres religions ?
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par aPOTRE le Dim 17 Sep - 19:40

Kirov a écrit:

Je te retourne la question que sais tu de l'islam ?

L'islam suis exactement le même chemin que le catholicisme en décalé ( sans doute parce que l'islam est née bien plus tard)

D'ailleurs je souligne que tu connote le terme "les 20 dernières années" ta mauvaise fois à une limite ?

Ensuite pour le reste je te retourne la question.

Cites nous dans l'ordre, les ordres donnés par la hiérarchie musulmane contre les autres religions ?

L'islam suis exactement le même chemin que le catholicisme en décalé ( sans doute parce que l'islam est née bien plus tard)


ah oui comment çà???
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2444
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par El seductor le Dim 17 Sep - 19:45

Kirov a écrit:

Je te retourne la question que sais tu de l'islam ?

Certainement bien plus que toi ayant passé toute ma jeunesse dans un pays majoritairement musulman et ensuite pour avoir lu le Coran et de nombreux ouvrages sur l'histoire de l'Islam.

L'islam suis exactement le même chemin que le catholicisme en décalé ( sans doute parce que l'islam est née bien plus tard)

Oui, bien sur, de plus de 600 ans. Mais l'évolution du monde aurait du tout de même rattraper ce retard, non ?

D'ailleurs je souligne que tu connote le terme "les 20 dernières années" ta mauvaise fois à une limite ?

J'ai dit "pour être bref", mais je ne t'empêche pas de remonter aux 100 dernières années si tu le souhaites !

Ensuite pour le reste je te retourne la question.

Cites nous dans l'ordre, les ordres donnés par la hiérarchie musulmane contre les autres religions ?

C'est impossible parce qu'il n'existe pas de "hiérarchie musulmane" comme dans la religion catholique. Il existe des "courants" qui font tous référence aux même Coran, livre sacré et inchangé depuis l'origine. Alors tu n'as pas à me retourner la question, mais tu dois y répondre !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2222
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par aPOTRE le Dim 17 Sep - 19:50

Kirov a écrit:

Je te retourne la question que sais tu de l'islam ?

L'islam suis exactement le même chemin que le catholicisme en décalé ( sans doute parce que l'islam est née bien plus tard)

D'ailleurs je souligne que tu connote le terme "les 20 dernières années" ta mauvaise fois à une limite ?

Ensuite pour le reste je te retourne la question.

Cites nous dans l'ordre, les ordres donnés par la hiérarchie musulmane contre les autres religions ?

jésus m'a apprit que c'est la force  des Esprits qui permet de réaliser l'impossible et non pas les armes,  la terreur verbal et autres , apporter la peur  , donc l'islam est dans le chemin contraire du christianisme,  la liberté d'expression pédagogique et critiquer avec arguments  certains point de vue  du coran   n'est pas admis  dans l'islam ! car il serait plus facile de ce détourner de Mahomet qui les détient d'une main de fer !si cette main de fer tombe , le coran tombe aussi !et donc plus personnes ne serait musulman(e) ou islamique,
sauf peut être les diaboliques !
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2444
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par STUNENEB le Dim 17 Sep - 23:52

aPOTRE a écrit:

jésus m'a apprit que c'est la force  des Esprits qui permet de réaliser l'impossible et non pas les armes,  la terreur verbal et autres , apporter la peur  , donc l'islam est dans le chemin contraire du christianisme,  la liberté d'expression pédagogique et critiquer avec arguments  certains point de vue  du coran   n'est pas admis  dans l'islam ! car il serait plus facile de ce détourner de Mahomet qui les détient d'une main de fer !si cette main de fer tombe , le coran tombe aussi !et donc plus personnes ne serait musulman(e) ou islamique,
sauf peut être les diaboliques !



Ha mais le pape avait béni les chars panzer en sont temps, dieu était consentant....
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par Merl1 le Lun 18 Sep - 1:44

Kirov a écrit:
L'islam suis exactement le même chemin que le catholicisme en décalé ( sans doute parce que l'islam est née bien plus tard)
Dans le coran, par un grossier artifice littéraire, l’essentiel de la Bible juive, l’Alliance et les promesses faites à Abraham, se trouve détourné de son dépositaire historique, Isaac, le fils de la Promesse, au profit d’Ismaël, et, par là, vidé de son messianisme davidique. L'islam est condamné à stagner dans une vision morte du monde, très loin de la mission apostolique de l’Église catholique romaine qui n'a cessée d'évoluer depuis sa naissance par l'intervention de l'Esprit-Saint. La plus célèbre évolution, et non la première, est le premier concile de Nicée en 325 après JC, l'argument chronologique ne tient pas.

Kirov a écrit:Cites nous dans l'ordre, les ordres donnés par la hiérarchie musulmane contre les autres religions ?
Il n'y a pas de hiérarchie musulmane.

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11415
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par Kirov le Lun 18 Sep - 1:57

Au contraire il tient. L'islam est une religion morgne ? Dans ce cas pourquoi aurait elle devancé les catholiques pendant des siècles sur tout les plans (Astronomie, science, philosophie, etc).

En réalité la seule vraie différence entre l'islam et les catholiques c'est que les musulmans ont perdu leur autorité centrale avec le déclin de l'empire Ottoman.
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par Merl1 le Lun 18 Sep - 2:27

Kirov a écrit: Dans ce cas pourquoi aurait elle devancé les catholiques pendant des siècles sur tout les plans (Astronomie, science, philosophie, etc).
L’islam n’est pas le résultat d’une révélation divine, ou de la seule prédication de Mahomet, mais celui d’un processus très long et très complexe de réécriture de l’Histoire, s’enracinant dans certaines idées juives et chrétiennes dénaturées qui avaient cours dans la Syrie de la fin du 6e siècle.
Toutes les "supériorités" scientifiques de l'islam ne sont que des butins de pillage, le mahométan est resté bloqué sur des vestiges de l’antiquité tardive dont il n'a rien fait, rien apporté.

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11415
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par Kirov le Lun 18 Sep - 2:58

Houla encore qui sèche les cours d'histoire quand c'est pas la France...
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par aPOTRE le Lun 18 Sep - 9:53

Kirov a écrit:Houla encore qui sèche les cours d'histoire quand c'est pas la France...
l'islam sèche les cours du Véritable Dieu (de son système de fonctionnement protocolaire et administratif = voie hiérarchique que les hébreux et les chrétien(ne)s respectent ) ! et cherche à en faire un hachi parmentier ! xptdr
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2444
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par Merl1 le Lun 18 Sep - 11:42

Kirov a écrit:Houla encore qui sèche les cours d'histoire quand c'est pas la France...

"Fernand Nathan" ne publie que des manuels politiquement orientés. La république a sa vision du monde, il n'est pas obligatoire de glorifier l'école du diable.
Un exemple ?


_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11415
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par El seductor le Lun 18 Sep - 11:57

Sans vouloir opposer les "véritables" Dieux des religions monothéistes, il est incontestable qu'il n'y a jamais eu de "civilisation" arabo-musulmane proprement dite. Ce sont les conquêtes arabes et la soumission des peuples conquis par la force à l'Islam qui ont fait ce qui est attribué aux seuls Arabes mahométans !
D'autant plus que tous les soumis à l'Islam par conversion étaient astreints à porter un nom arabe ! Ce qui fait qu'il est facile d'attribuer à des Arabes, les inventions et les œuvres d'art dues à des Perses, à des Grecs, à des Egyptiens, à des Berbères, etc... puisqu'ils portaient par obligation des noms... arabes !
On peut également attribuer aux conquérants arabes, les pillages des grandes bibliothèques hellenistiques et parfois même leurs incendies comme celle d'Alexandrie...
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2222
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par STUNENEB le Lun 18 Sep - 17:39

La religion musulmane est née de la vision d'un homme, le prophète Muhammad. Mais bien vite l'expansion de cette croyance se confond avec l'expansion de l'Islam, avec un grand "i", le processus de conquête des tribus arabes. Les débuts de l'islam en tant que religion correspondent donc aux débuts de la civilisation arabe.

Avec Mahomet

Le contexte
Avant la fin du 6e siècle apr. J.-C., la péninsule arabique est dominée par une société tribale. Éclatées, des tribus vivent de l'activité pastorale, et des razzias sur les caravanes marchandes entre l'Europe et l'Asie. Un prophète
En 610, Mahomet a ses premières révélations. Lors d'une retraite dans une grotte, il reçoit la parole d'un dieu unique. Allah lui apparait dans ses visions. Membre de l'aristocratie de La Mecque, il s'oppose bien vite aux traditions polythéistes de sa famille. En exil
En 622, c'est l'Hégire. Point capital de l'histoire de l'Islam, Mahomet quitte La Mecque, chassé par ses chefs, mais compte une quarantaine de disciples. Il fonde une communauté à Médine. Le point de départ de l'expansion est ainsi la conséquence d'un exil. A Médine
Jusqu'en 628, la portée théologique du message de Mahomet grandit. La religion islamique s'inscrit dans la lignée judéo-chrétienne, reconnaissant ses prophètes. Mais la Trinité chrétienne est accusée de polythéisme. De fait, à Médine, il s'oppose aux juifs et aux chrétiens. Héritage
Quand Mahomet meurt en 632, l'islam est revenu à La Mecque, ayant converti ceux qui avaient chassé Mahomet. La société est encore friable, les fidélités non unifiées. Paradoxalement, c'est le début des grandes phases de conquête.

Les Rashidun (successeurs de Mahomet)

Abu Bakr
Calife de 632 à 634, il fait face à la sécession de certaines tribus. Il conquiert la péninsule arabique dans on ensemble, qui devient le berceau de la religion musulmane. Umar
De 634 à 644, il marque son califat par une organisation administrative entre chaque tribu. C'est ainsi que l'islam devient Islam, instituant l'impôt coranique, passant de communauté à société. Uthman
De 644 à 656, il dispose d'un territoire qui alors s'est étend de la Tripolitaine au Khurasan. Ces grandes distances à fédérer sont l'origine de la première grande compilation des textes coraniques, et de l'installation du dogme en tant que tel, de la loi islamique, des obligations du croyant. Ali
De 656 à 661, il dirige une communauté devenue empire. Sous son règne contesté, l'islam connait de grandes divisions, et les kharidjites apparaissent, interprétant différemment le message islamique (le calife doit être le meilleur des hommes). Bilan
En 661, l'Islam comme civilisation domine le Moyen-Orient et une grande partie de l'Afrique du Nord. Mais la religion islamique est déjà divisée entre trois grands courants d'origine politique : le sunnisme fidèle aux Rashidun, le chiisme fidèle à Ali, et les kharidjites émancipés.

avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par STUNENEB le Lun 18 Sep - 17:41

El seductor a écrit:Sans vouloir opposer les "véritables" Dieux des religions monothéistes, il est incontestable qu'il n'y a jamais eu de "civilisation" arabo-musulmane proprement dite. Ce sont les conquêtes arabes et la soumission des peuples conquis par la force à l'Islam qui ont fait ce qui est attribué aux seuls Arabes mahométans !
D'autant plus que tous les soumis à l'Islam par conversion étaient astreints à porter un nom arabe ! Ce qui fait qu'il est facile d'attribuer à des Arabes, les inventions et les œuvres d'art dues à des Perses, à des Grecs, à des Egyptiens, à des Berbères, etc... puisqu'ils portaient par obligation des noms... arabes !
On peut également attribuer aux conquérants arabes, les pillages des grandes bibliothèques hellenistiques et parfois même leurs incendies comme celle d'Alexandrie...





Quel rôle a joué le christianisme dans la naissance et le développement de la spiritualité islamique ?

L’islam et le christianisme ont des liens historiques et des traditions communes, bien que de toute évidence, de nombreux points d’incompatibilité existent à un niveau théologique et doctrinal. Ces deux religions nées au Moyen-Orient sont des religions monothéistes. Elles sont classées comme des religions abrahamiques, c’est-à-dire que le patriarche Abraham (en arabe Ibrahim) fait partie de leur histoire sacrée.

Les juifs et les chrétiens sont considérés par les musulmans comme « les peuples du Livre », c’est-à-dire comme des peuples ayant des textes reconnus par l’islam comme étant d’origine divine : la Torah pour les juifs et l’Injil (Évangile) pour les chrétiens.

Le prophète Mohammed vit en Arabie entre le VIe et le VIIe siècle. Il a de nombreux contacts avec les juifs et les chrétiens. Dans son Ashtiname – ou Testament – Mohammed souligne que la protection des chrétiens est fondamentale, comme on le voit ci-dessous dans un extrait d’une lettre de Mohammed à ces émissaires :

« Ceci est un message de la part de Mohammed ibn Abdoullah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires (de Médine) et mes fidèles, nous nous portons à leur défense, car les chrétiens sont nos citoyens. Nulle contrainte sur eux, à aucun moment. Leurs juges ne seront point démis de leurs fonctions ni leurs moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit jamais détruire un édifice religieux leur appartenant ni l’endommager ni en voler quoi que ce soit pour ensuite l’apporter chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance de Dieu et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas. Nul musulman ne doit violer cette alliance jusqu’au Jour Dernier. »

Les nombreuses relations entre les premiers musulmans et les autres religions monothéistes
Beaucoup de textes extrêmement riches ont été rédigés sur les nombreuses relations entre les premiers musulmans et les autres religions monothéistes. Nous ne nous étendrons pas davantage sur ces écrits. Cependant, il est intéressant de connaître les convergences des traditions et des histoires de ces religions, et ainsi de mieux comprendre les racines chrétiennes de l’Islam.

Depuis le XIXe siècle, les chercheurs européens (principalement allemands, mais aussi italiens, français, hongrois et britanniques) ont commencé à examiner le Coran avec la même approche habituellement réservée à l’Ancien et au Nouveau Testament. Ils se sont donc demandés lequel du judaïsme ou du christianisme avait le plus contribué au développement de la théologie islamique telle que nous la connaissons.

Dans son livre The Origin of Islam in Its Christian Environment (Edinburgh, 1925), Richard Bell a écrit : « Tant le judaïsme que le christianisme ont joué un rôle important dans le développement de la doctrine islamique. Il est reconnu que ces deux religions ont préparé le terrain au niveau spirituel pour la réception du message islamique. Il est difficile d’établir une influence prédominante de l’une ou l’autre de ces religions, car elles ont beaucoup d’éléments communs ».

L’écrivain italien Dante Alighieri, dans l’Enfer de la Divine Comédie, rencontre un homme avec un corps mutilé et ses entrailles se déversant à l’extérieur de son corps : « Vois comme je me déchire : vois Mohammed comme il est estropié. » (XXVIII, vv. 30-31). Dante met Mohammed et Ali parmi les semeurs de discorde, en leur reprochant non pas de professer une fausse religion, mais d’avoir causé la séparation de la communauté des hommes. Comme beaucoup de chrétiens médiévaux, Dante Alighieri considérait l’islam comme une forme schismatique du christianisme, plutôt que comme une autre religion.


© Wikimedia
© Wikimedia
Jésus, considéré comme un simple prophète
L’un des principes fondamentaux de l’islam est l’unité absolue (Tawhid en arabe) qui rend inacceptable le concept de Trinité (ce qui est valable pour la foi islamique, comme pour le judaïsme.) Dans l’islam, Jésus est considéré comme le Messie, comme le prophète et le messager de Dieu, à respecter et à aimer. Mais il n’est pas considéré comme le Fils du Très-Haut et on ne lui reconnaît aucune divinité. L’Esprit Saint, lui, est identifié à l’ange Gabriel (Jibril en arabe) qui – bien qu’il n’ait aucun attribut divin – est chargé de transmettre la Révélation aux prophètes.

Au-delà des ces aspects intrinsèquement différents entre l’islam et le christianisme (qui rendent il me semble une conciliation théologique, doctrinale ou sotériologique difficile), il est intéressant de se pencher sur la considération que le Coran a de « ceux d’avant vous », locution avec laquelle le Coran fat référence aux juifs et aux chrétiens (cf. « Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous. » Sourate 2, 183).

La Torah et l’Évangile, inspirés de Dieu
En particulier, comme mentionné ci-dessus, la Torah et l’Évangile sont considérés comme étant inspirés de Dieu. De nombreux versets en témoignent :

– « Nous avons donné le Livre à Moïse ; nous avons envoyé après lui des prophètes successifs.» (Sourate 2, 87)

– « Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Torah et l’Évangile, en tant que guide pour le gens. » (Sourate 3, 3)

– « Nous avons fait descendre la Torah dans laquelle il y a guide et lumière. » (Sourate 5, 44)

– « Nous avons envoyé après eux, Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Torah avant lui. Et Nous lui avons donné l’Évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Torah avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux. Que les gens de l’Évangile jugent d’après ce qu’Allah y a fait descendre … À chacun de vous, nous avons assigné un législation et un plan à suivre. Si Allah avait voulu, Il aurait fait de vous tous une seule communauté.» (Sourate 5: 46-48)

Marie, beaucoup plus citée dans le Coran que dans la Bible
Un autre point qui mérite réflexion est la considération que le Coran porte à Marie à laquelle la dix-neuvième sourate est intégralement consacrée (elle est également mentionnée à plusieurs reprises dans la troisième sourate).

Quelques observations à noter :

– Les références à Marie sont plus nombreuses dans le Coran que dans le Nouveau Testament ;
– Elle est la seule femme à être citée par son nom dans le Coran, à 34 reprises ;
– Elle est la femme la plus honorée de l’histoire islamique, et de nombreux musulmans la vénèrent dans les sanctuaires mariaux chrétiens ;
– L’un des titres donnés à Marie est al-Sayyidah, c’est-à-dire « celle qui accepte la vérité » ou bien « celle qui a la foi ». C’est un titre qui est généralement réservé à ceux qui sont considérés comme étant plus proches de Dieu ;
– Un autre titre consacré à Marie est Mustafia, c’est-à-dire « celle qui a été choisie ». Le Coran dit : « Les anges dirent : “Ô Marie Dieu t’a choisie, il t’a rendue exempte de toute souillure, il t’a élue parmi toutes les femmes de l’univers.” » ;
– L’annonciation dans le Coran dit : « Ô Marie ! Dieu t’annonce la bonne nouvelle d’un Verbe émanant de lui : Son nom est : le Messie, Jésus, fils de Marie. » (Sourate 3, 45) ;
– Quelques mosquées lui sont dédiées : la mosquée Mary Mother of Jesus Mosque (Victoria, Australie) et la Mosque Maryam (Chicago, États-Unis).
Les premières communautés musulmanes semblent donc avoir été fortement marquées par certaines notions chrétiennes, et cela perdure encore aujourd’hui.

L’origine véritable du Coran
Selon le récit islamique, le Coran contient les révélations que Dieu aurait faites à Mohammed par l’ange Gabriel entre 609 et 632. C’est Othmàn ibn Affàn, le troisième Calife, qui a ordonné la collecte et le regroupement de ces révélations en un seul texte.

Mais les opinions divergent quant à son origine véritable. L’orientaliste allemand Christoph Luxenberg (pseudonyme), dans son livre Die Syro-Aramäische Lesart des Koran (“L’interprétation syro-araméenne du Coran”), soutien que le texte sacré de l’islam a été fortement influencé par la littérature et la culture judéo-chrétienne. Son livre, publié en 2000, a reçu une forte opposition de la part de nombreuses autorités politiques de pays à majorité musulmane.

L’un des arguments principaux de Christoph Luxenberg est que le Coran est une traduction en arabe d’un texte original en syriaque. Comme le rappelle Peter J. Leithart dans First Things, certains mots n’ont pas de racine arabe et seraient des arabisations de termes syriaques. C. Luxenberg a cité le Coran lui-même pour justifier cette hypothèse d’une traduction en arabe de certains termes religieux préexistants : « Nous avons rendu simple ce [Coran], dans ta langue, afin qu’il se rappellent. » (Sourate 44, 58).
Les références bibliques, tant aux textes apocryphes et canoniques sont nombreux dans le Coran
Dans le journal italien, Avvenire, Lorenzo Fazzini cite le chercheur Joan Van Reeth qui compare les versets évangéliques où Jésus se présente comme le Fils du Père et l’auto-présentation de Isa (le nom arabe de Jésus) dans la sourate 3 du Coran : « Le rédacteur du Coran avait le texte de l’Évangile devant lui, ou du moins il le connaissait par cœur, parce que le Prophète cite les déclarations de Jésus avec leurs caractéristiques formelles. Mohammed et sa communauté avaient une connaissance bien plus poussée du judaïsme, du christianisme, du manichéisme et du gnosticisme que ce qu’ils étaient disposés à reconnaître ».

Selon le journaliste L. Fazzini : « Les références bibliques, tant aux textes apocryphes et canoniques (dont les Psaumes) sont nombreux dans le Coran : ces mentions soulignent l’influence que l’islam a reçu du premier christianisme ».

Dans le livre The Hidden Origins of Islam : New Research into Its Early History, l’historien Karl-Heinz Ohlig montre l’absence d’une religion musulmane indépendante aux VIIe–VIIIe siècle, estimant au contraire qu’il s’agit alors d’une « forme de christianisme syro-persan. »

Il affirme que « la conception de Dieu, la christologie, l’eschatologie et de nombreuses autres affirmations théologiques du Coran proviennent du sein de la tradition chrétienne syriaque. » Sa position sur le sujet, même si extrêmement minoritaire, a le rôle essentiel d’alimenter le débat sur la fascinante question des origines du texte et de la spiritualité islamique.
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre les origines du racisme

Message par STUNENEB le Lun 18 Sep - 17:44

Le racisme est une idéologie qui, partant du postulat de l’existence de races humaines considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d’autres. Cette idéologie peut entraîner une attitude d’hostilité ou de sympathie systématique à l’égard d’une catégorie déterminée de personnes.

L’hostilité peut générer chez la victime de la stigmatisation et de la discrimination qui à son tour va entraîner une auto-stigmatisation et une auto-discrimination proportionnelle3. Cette hostilité envers une autre appartenance culturelle et ethnique se traduit par des formes de xénophobie ou d’ethnocentrisme. Certaines formes d’expression du racisme, comme les injures racistes, la diffamation raciale, la discrimination, sont considérées comme des délits dans un certain nombre de pays.

Les idéologies racistes ont servi de fondement à des doctrines politiques conduisant à pratiquer des discriminations raciales, des ségrégations ethniques et à commettre des injustices et des violences, allant jusqu’au génocide.
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par aPOTRE le Lun 18 Sep - 20:46

STUNENEB a écrit:





Quel rôle a joué le christianisme dans la naissance et le développement de la spiritualité islamique ?

L’islam et le christianisme ont des liens historiques et des traditions communes, bien que de toute évidence, de nombreux points d’incompatibilité existent à un niveau théologique et doctrinal. Ces deux religions nées au Moyen-Orient sont des religions monothéistes. Elles sont classées comme des religions abrahamiques, c’est-à-dire que le patriarche Abraham (en arabe Ibrahim) fait partie de leur histoire sacrée.  

Les juifs et les chrétiens sont considérés par les musulmans comme « les peuples du Livre », c’est-à-dire comme des peuples ayant des textes reconnus par l’islam comme étant d’origine divine : la Torah pour les juifs et l’Injil (Évangile) pour les chrétiens.

Le prophète Mohammed vit en Arabie entre le VIe et le VIIe siècle. Il a de nombreux contacts avec les juifs et les chrétiens. Dans son Ashtiname – ou Testament – Mohammed souligne que la protection des chrétiens est fondamentale, comme on le voit ci-dessous dans un extrait d’une lettre de Mohammed à ces émissaires :

« Ceci est un message de la part de Mohammed ibn Abdoullah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires (de Médine) et mes fidèles, nous nous portons à leur défense, car les chrétiens sont nos citoyens. Nulle contrainte sur eux, à aucun moment. Leurs juges ne seront point démis de leurs fonctions ni leurs moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit jamais détruire un édifice religieux leur appartenant ni l’endommager ni en voler quoi que ce soit pour ensuite l’apporter chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance de Dieu et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas. Nul musulman ne doit violer cette alliance jusqu’au Jour Dernier. »

Les nombreuses relations entre les premiers musulmans et les autres religions monothéistes
Beaucoup de textes extrêmement riches ont été rédigés sur les nombreuses relations entre les premiers musulmans et les autres religions monothéistes. Nous ne nous étendrons pas davantage sur ces écrits. Cependant, il est intéressant de connaître les convergences des traditions et des histoires de ces religions, et ainsi de mieux comprendre les racines chrétiennes de l’Islam.

Depuis le XIXe siècle, les chercheurs européens (principalement allemands, mais aussi italiens, français, hongrois et britanniques) ont commencé à examiner le Coran avec la même approche habituellement réservée à l’Ancien et au Nouveau Testament. Ils se sont donc demandés lequel du judaïsme ou du christianisme avait le plus contribué au développement de la théologie islamique telle que nous la connaissons.

Dans son livre The Origin of Islam in Its Christian Environment (Edinburgh, 1925), Richard Bell a écrit : « Tant le judaïsme que le christianisme ont joué un rôle important dans le développement de la doctrine islamique. Il est reconnu que ces deux religions ont préparé le terrain au niveau spirituel pour la réception du message islamique. Il est difficile d’établir une influence prédominante de l’une ou l’autre de ces religions, car elles ont beaucoup d’éléments communs ».

L’écrivain italien Dante Alighieri, dans l’Enfer de la Divine Comédie, rencontre un homme avec un corps mutilé et ses entrailles se déversant à l’extérieur de son corps : « Vois comme je me déchire : vois Mohammed comme il est estropié. »  (XXVIII, vv. 30-31). Dante met Mohammed et Ali  parmi les semeurs de discorde, en leur reprochant non pas de professer une fausse religion, mais d’avoir causé la séparation de la communauté des hommes. Comme beaucoup de chrétiens médiévaux, Dante Alighieri considérait l’islam comme une forme schismatique du christianisme, plutôt que comme une autre religion.


© Wikimedia
© Wikimedia
Jésus, considéré comme un simple prophète
L’un des principes fondamentaux de l’islam est l’unité absolue (Tawhid en arabe) qui rend inacceptable le concept de Trinité (ce qui est valable pour la foi islamique, comme pour le judaïsme.) Dans l’islam, Jésus est considéré comme le Messie, comme le prophète et le messager de Dieu, à respecter et à aimer. Mais il n’est pas considéré comme le Fils du Très-Haut et on ne lui reconnaît aucune divinité. L’Esprit Saint, lui, est identifié à l’ange Gabriel (Jibril en arabe) qui – bien qu’il n’ait aucun attribut divin – est chargé de transmettre la Révélation aux prophètes.

Au-delà des ces aspects intrinsèquement différents entre l’islam et le christianisme (qui rendent il me semble une conciliation théologique, doctrinale ou sotériologique difficile), il est intéressant de se pencher sur la considération que le Coran a de « ceux d’avant vous », locution avec laquelle le Coran fat référence aux juifs et aux chrétiens (cf.  « Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous. » Sourate 2, 183).

La Torah et l’Évangile, inspirés de Dieu
En particulier, comme mentionné ci-dessus, la Torah et l’Évangile sont considérés comme étant inspirés de Dieu. De nombreux versets en témoignent :

– « Nous avons donné le Livre à Moïse ; nous avons envoyé après lui des prophètes successifs.» (Sourate 2, 87)

– « Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Torah et l’Évangile, en tant que guide pour le gens. » (Sourate 3, 3)

– « Nous avons fait descendre la Torah dans laquelle il y a guide et lumière. » (Sourate 5, 44)

– « Nous avons envoyé après eux, Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Torah avant lui. Et Nous lui avons donné l’Évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Torah avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux. Que les gens de l’Évangile jugent d’après ce qu’Allah y a fait descendre … À chacun de vous, nous avons assigné un législation et un plan à suivre. Si Allah avait voulu, Il aurait fait de vous tous une seule communauté.» (Sourate 5: 46-48)

Marie, beaucoup plus citée dans le Coran que dans la Bible
Un autre point qui mérite réflexion est la considération que le Coran porte à Marie à laquelle la dix-neuvième sourate est intégralement consacrée (elle est également mentionnée à plusieurs reprises dans la troisième sourate).

Quelques observations à noter :

– Les références à Marie sont plus nombreuses dans le Coran que dans le Nouveau Testament ;
– Elle est la seule femme à être citée par son nom dans le Coran, à 34 reprises ;
– Elle est la femme la plus honorée de l’histoire islamique, et de nombreux musulmans la vénèrent dans les sanctuaires mariaux chrétiens ;
– L’un des titres donnés à Marie est al-Sayyidah, c’est-à-dire « celle qui accepte la vérité » ou bien « celle qui a la foi ». C’est un titre qui est généralement réservé à ceux qui sont considérés comme étant plus proches de Dieu ;
– Un autre titre consacré à Marie est Mustafia, c’est-à-dire « celle qui a été choisie ». Le Coran dit : « Les anges dirent : “Ô Marie Dieu t’a choisie, il t’a rendue exempte de toute souillure, il t’a élue parmi toutes les femmes de l’univers.” » ;
– L’annonciation dans le Coran dit : « Ô Marie ! Dieu t’annonce la bonne nouvelle d’un Verbe émanant de lui : Son nom est : le Messie, Jésus, fils de Marie. » (Sourate 3, 45)  ;
– Quelques mosquées lui sont dédiées : la mosquée Mary Mother of Jesus Mosque (Victoria, Australie) et la Mosque Maryam (Chicago, États-Unis).
Les premières communautés musulmanes semblent donc avoir été fortement marquées par certaines notions chrétiennes, et cela perdure encore aujourd’hui.

L’origine véritable du Coran
Selon le récit islamique, le Coran contient les révélations que Dieu aurait faites à Mohammed par l’ange Gabriel entre 609 et 632. C’est Othmàn ibn Affàn, le troisième Calife, qui a ordonné la collecte et le regroupement de ces révélations en un seul texte.

Mais les opinions divergent quant à son origine véritable. L’orientaliste allemand Christoph Luxenberg (pseudonyme), dans son livre Die Syro-Aramäische Lesart des Koran (“L’interprétation syro-araméenne du Coran”), soutien que le texte sacré de l’islam a été fortement influencé par la littérature et la culture judéo-chrétienne. Son livre, publié en 2000, a reçu une forte opposition de la part de nombreuses autorités politiques de pays à majorité musulmane.

L’un des arguments principaux de Christoph Luxenberg est que le Coran est une traduction en arabe d’un texte original en syriaque. Comme le rappelle Peter J. Leithart dans First Things, certains mots n’ont pas de racine arabe et seraient des arabisations de termes syriaques. C. Luxenberg a cité le Coran lui-même pour justifier cette hypothèse d’une traduction en arabe de certains termes religieux préexistants : « Nous avons rendu simple ce [Coran], dans ta langue, afin qu’il se rappellent. » (Sourate 44, 58).
Les références bibliques, tant aux textes apocryphes et canoniques sont nombreux dans le Coran
Dans le journal italien, Avvenire, Lorenzo Fazzini cite le chercheur Joan Van Reeth qui compare les versets évangéliques où Jésus se présente comme le Fils du Père et l’auto-présentation de Isa (le nom arabe de Jésus) dans la sourate 3 du Coran : « Le rédacteur du Coran avait le texte de l’Évangile devant lui, ou du moins il le connaissait par cœur, parce que le Prophète cite les déclarations de Jésus avec leurs caractéristiques formelles. Mohammed et sa communauté avaient une connaissance bien plus poussée du judaïsme, du christianisme, du manichéisme et du gnosticisme que ce qu’ils étaient disposés à reconnaître ».

Selon le journaliste L. Fazzini : « Les références bibliques, tant aux textes apocryphes et canoniques (dont les Psaumes) sont nombreux dans le Coran : ces mentions soulignent l’influence que l’islam a reçu du premier christianisme ».

Dans le livre The Hidden Origins of Islam : New Research into Its Early History, l’historien Karl-Heinz Ohlig montre l’absence d’une religion musulmane indépendante aux VIIe–VIIIe siècle, estimant au contraire qu’il s’agit alors d’une « forme de christianisme syro-persan. »

Il affirme que « la conception de Dieu, la christologie, l’eschatologie et de nombreuses autres affirmations théologiques du Coran proviennent du sein de la tradition chrétienne syriaque. » Sa position sur le sujet, même si extrêmement minoritaire, a le rôle essentiel d’alimenter le débat sur la fascinante question des origines du texte et de la spiritualité islamique.
si la foi Juive et  Chrétienne est fondamentale par l'islam , pourquoi ne pas nous laisser circulé librement en terre d'islam  qui va  en contresens de la dhimmi  que nous impose les pays islamisé ou musulman ,
dans la peur que les gens ce détournent massivement de l'islam???
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2444
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par aPOTRE le Mar 19 Sep - 11:44

la dhimmi = racket mafieux !!!
Un dhimmi (en arabe : ذمّي)  droit musulman qui désigne un citoyen non-musulman d'un État musulman, lié à celui-ci par un « pacte » de protection.
comparer à pizzo dans la mafia
Le pizzo est une forme de racket pratiqué par les mafias italiennes envers les commerçants locaux, une « protection » dans le jargon

dans ces 2 cas de figure t'es pas encarté chez eux  et  si tu ne paye pas tu trinques !!! SM gun2  c'est leurs loi !!


Dernière édition par aPOTRE le Mar 19 Sep - 16:56, édité 1 fois
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2444
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par STUNENEB le Mar 19 Sep - 13:11

aPOTRE a écrit:
si la foi Juive et  Chrétienne est fondamentale par l'islam , pourquoi ne pas nous laisser circulé librement en terre d'islam  qui va  en contresens de la dhimmi  que nous impose les pays islamisé ou musulman ,
dans  la peur que les gens ce détournent massivement  de l'islam???




laisser circulé,


NON,



laisser circuleR



https://www.francaisfacile.com/cours_francais/2-verbes-qui-se-suivent-le-deuxieme-se-met-a-l-infinitif
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par aPOTRE le Mar 19 Sep - 14:07

mon français est audible !!! Arrow
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2444
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par aPOTRE le Mar 19 Sep - 14:09


@ propos l'islam ne nous laisse pas circuler librement ! lool
ni toi d'ailleur suite à ta réflexion à mon égard , toi être FI,,,,???? carton rouge 1
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2444
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par ganem le Mar 19 Sep - 15:29

Kirov a écrit:
Je te retourne la question que sais tu de l'islam ?

L'islam suis exactement le même chemin que le catholicisme en décalé ( sans doute parce que l'islam est née bien plus tard)

D'ailleurs je souligne que tu connote le terme "les 20 dernières années" ta mauvaise fois à une limite ?

Ensuite pour le reste je te retourne la question.

Cites nous dans l'ordre, les ordres donnés par la hiérarchie musulmane contre les autres religions ?

Je vais solliciter de La Noble Majesté qui préside ce forum une fatwa permettant la décapitation halal de ceux qui violent à outrance la langue française.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par ganem le Mar 19 Sep - 17:13

Pourquoi le CRAN ne demande-t-il pas de débaptiser les écoles, collèges, lycées et rues Victor Hugo, Jean Jaurès, Léon Blum et Edouard Herriot ?

Le journal Le Monde nous apprend que le CRAN (Conseil représentatif des associations noires de France) organisation ultra confidentielle mais percevant des subventions prélevées sur les impôts des Français, fait actuellement circuler une singulière pétition ayant pour cible le grand ministre que fut Colbert. Parmi les signataires de cette pétition, on relève les noms de Lilian Thuram (footballeur), Harry Roselmack (journaliste) et Rokhaya Diallo (journaliste-documentaliste).

Egalement celui d’une certaine Mireille Fanon-Mendès-France qui se présente comme « ancienne présidente du groupe d’experts de l’ONU sur les personnes d’ascendance africaine » (???). Ce titre ronflant fait d’elle, et en toute modestie, la porte-parole auto-proclamée de plus d’un milliard d’hommes et de femmes, ce qui n’est pas rien… Il pousse également à poser la question de savoir qui est l’actuel(le) président(e) de cet organisme et quels émoluments il (elle) perçoit du « machin » auquel la France, 5° contributeur à son budget ordinaire, verse annuellement 122,6 millions de dollars US prélevés, là encore, sur les impôts des Français.

La pétition du CRAN demande rien de moins que de débaptiser les collèges et les lycées portant le nom de Jean-Baptiste Colbert et de déboulonner ses statues au motif qu’il « fonda la Compagnie des Indes occidentales, compagnie négrière de sinistre mémoire ».

Mais pourquoi donc le CRAN s’en tient-il à Colbert ? Au nom du « vivre ensemble » et de l’antiracisme, n’est-il en effet pas nécessaire et plus urgent, de débaptiser les édifices publics portant les noms de Victor Hugo, Jean Jaurès, Léon Blum et Edouard Herriot… pour commencer. La liste est en effet longue de ces personnalités constituant le panthéon de nos gloires républicaines et laïques, de ces figures montrées en exemple de la défense des droits de l’homme, de la tolérance, de la fraternité universelle et qui, en réalité, seraient d’horribles racistes-colonialistes dont les propos abjects font penser aux plus sombres heures de notre passé colonial-esclavagiste. Que l’on en juge :

Victor Hugo, qui a donné son nom à 2555 rues et avenues de France, juste derrière Louis Pasteur, ce chantre de la liberté, n’hésita pas à afficher un détestable mépris à l’égard des Africains auxquels il alla jusqu‘à contester l’appartenance au genre humain :

« L’Asie a son histoire, l’Amérique a son histoire, l’Australie même a son histoire qui date de son commencement dans la mémoire humaine, l’Afrique n’a pas d’histoire ; une sorte de légende vaste et obscure l’enveloppe.(…) Le Blanc a fait du Noir un homme (…) Emparez-vous de cette terre. Prenez-là. A qui ? à personne. »


Concernant la conquête coloniale, cette forme moderne de l’esclavage selon le CRAN, Jean Jaurès dont 2215 voies, rues, boulevards ou avenues portent le nom considérait que :

« La France a d’autant le droit de prolonger au Maroc son action économique et morale que (…) la civilisation qu’elle représente en Afrique auprès des indigènes est certainement supérieure à l’état présent du régime marocain »

Léon Blum et Edouard Herriot ne sont pas dans le « top 10 » des noms de rues et voies, ce qui est heureux, même si des centaines d’écoles, collèges, lycées, maisons de la culture, portent encore leurs noms. Leurs cas sont en effet encore plus graves que ceux de Victor Hugo et de Jean Jaurès. Celui de Léon Blum est même emblématique. Cet internationaliste aux mains pures, ce défenseur de Dreyfus, cet indéfectible soutien des « républicains » espagnols devenu éminente personnalité du Front populaire, compterait en effet, aux côtés d’Arthur de Gobineau, de Vachet de la Pouge et même du taxinomiste racial George Montandon, parmi les théoriciens (horresco referens !) de l’inégalité des races puisque, cause aggravante, ce fut devant les députés qu’il osa déclarer, l’hémicycle en frémit encore, que :

« Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture ».

Toujours devant les députés, Edouard Herriot, cette icône de la fraternité laïque, ce chantre de la tolérance républicaine si chère aux Lyonnais, ce frère de tous les humains, ce croisé du suffrage universel, n’a, quant à lui, pas craint d’oser dire que :

« Si nous donnions le droit de vote aux peuples de l’Empire, la France deviendrait la colonie de ses colonies ».

Alors, oui, amplifions le grand mouvement de nettoyage de l’histoire de France lancé par le CRAN, qui n’en manque décidemment pas, et établissons au plus vite des listes de personnalités qui ne méritent plus d’être respectées. Au nom de l’antiracisme et de l’amour du genre humain, épurons ! Epurons ! Epurons ! Et que revienne le temps béni des Fouquier Tinville, Carrier ou Collot d’Herbois…

Bernard Lugan
17/09/2017

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par STUNENEB le Mar 19 Sep - 19:06

ganem a écrit: je vais solliciter de La Noble Majesté qui préside ce forum une fatwa permettant la décapitation halal de ceux qui violent à outrance la langue française.




fo pa tardé, y a apotr qui sé pa écrir francé .... zettecons
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par aPOTRE le Mar 19 Sep - 21:02

STUNENEB a écrit:




fo pa tardé, y a apotr qui sé pa écrir francé ....  zettecons
je suis plus épeautre que aPOTRE !!!!!
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2444
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum