Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Le voie de l'Ukraine dans la Fédération Miedzymorze . Per aspera ad astra.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le voie de l'Ukraine dans la Fédération Miedzymorze . Per aspera ad astra.

Message par Fantomass le Mer 26 Juil - 10:46

En juillet 2017 la Pologne a accueilli le sommet "L'initiative des Trois Mers". Il faut remarquer qu'à la différence de l'année passée seulement douze pays-membres de l'UE dont les limites s'étendent entre l'Adriatique, la Noire et la Baltique, ont reçu les invitations. On a invité le président américain Donald Trump en qualité du dignitaire. Le sommet s'est passé sous l'égide de la renaissance du projet de la confédération Miedzymorze (Entre-Mers). Les présidents Trump et Duda ont marqué le rôle important de l'Ukraine sur le tas de la réformation de la région et les perspectives de la foramtion de l'union politique, économique et militaire avec la participation de l'Ukraine. Il semble, le sommet était organisé pour le rattachement de l'Ukraine avec la Pologne. Cependant, l'Ukraine n'était pas invitée. Néanmois, selon des infos à l'Internet, les participants du sommet ont accordé une attention particulière aux défauts de la situation politique en Ukraine. Le problème des minorités ethniques a occupé beaucoup de temps (Paul Duke le magnifique-archive.com/2017/07/26/3seas/3seas.Paul Duke le magnifique).

Ainsi "les grands frères" ont traité les problèmes de la petite Ukraine. Certes, la discrimination des diasporas nationales dans le pays – c'est navrant. Il faut régulariser la situation selon la loi internationale et en présence du défendeur. Mais en l'occurence la situation est pareil au chantage sanctionné par un hôte transocéanique. Du fait, les voisins européens d'Ukraine l'utilisent comme instrument de la pression sur la Russie et l'Union Européenne.

Mais quel est le rôle de l'UE? Les initiateurs de "la Miedzymorze" mettent l'accent sur le développement des projets économiques et énergétique infrastructurels dans le cadre de l'UE et pour les capitaux de l'UE. Rappel pour mémoire: c'est le socialiste et nationaliste polonais Jozef Pilsudski qui a lancé l'idée de la Fédération Miedzymorze. C'était le projet de la défense et, en même temps le projet géopolitique qui opposait la confédération à l'Union Soviétique et à toute l'Europe. Cependant les participants des sommets passés niaient le lien de leur initiative informelle et  progressive avec des anciennes ambitions polonaises de la reconstitution de la République des Deux Nations dans les frontières du 17 siècle.

Avant tout il faut faire attention sur la liste des pays participants. L'Autriche n'a pris part dans le projet dans les années trente mais ce pays a participé activement dans les divisions de la République des Deux Nations. L'histoire de deux pays a lié étroitement. De plus, il faut rappeler "la Pologne autrichienne".

Le groupe de Visegrad a donné le ton à l'initiative. Alors, la Pologhe était à la tête malgé ses conflits avec Bruxelles à cause des désaccords politiques et de la violation du format du pays-membre de l'UE.

De plus, la présence du Donald Trump au sommet a donné le coloris à l'image. Les pays de "l'Europe ancienne" sont été mécontents par ce qu'il est devenu président des Etats-Unis. L'affrontement des Etats-Unis et de l'UE s'est amplifié. L'Accord de Paris sur le climat a joué aussi son rôle. A en juger d'après le rapport des minorités ethniques en Ukraine, le président américain n'était pas hôte et observateur impartial. Son acceptation était fixé officiellement en fin du rapport. De plus, Trump a signé quelques accords avec les maîtres du sommet: en particulier, de la fourniture du système antiaérien à missiles Patriot et des livraisons du gaz liquéfié des Etats-Unis.

On peut expliquer l'absence de l'Ukraine: la présence de Porochenko pouvait alarmer la chancelière d'Allemagne et le président de la France. Cependant on sait bien que Kiev tient à adhérer au groupe de Visegrad et on voit comment les participants du sommet se sont ingérés dans les affaires intérieures d'Ukraine. Cela veut dire que bientôt l'Ukraine deviendra membre de la confédération.

En conclusion on peut dire que sous le prétexte de la décision combinée des questions de la défense et des questions économiques en Europe on forme la confédération des pays qui s'opposent à la Russie et à l'UE. La Pologne est l'initiateur de cette formation. Cela se passe avec la parcipation active des Etats-Unis. Certes, le Brexit qui a porté le premier coup à l'UE – c'est le non-chalamment par comparaison à la brèche entre "l'Europe ancienne" et "la nouvelle" Europe dans le cadre de "L'initiative des Trois Mers".

Fantomass
Touriste
Touriste

Messages : 1
Date d'inscription : 26/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Międzymorze

Message par Alcide N le Dim 30 Juil - 10:02

Je mets ici un article traduit en 2004, expliquant comment la Russie incorpora l'Ukraine dans son empire.

Le destin de l’Ukraine

Perejasław, la ville où en 1654 fut prise la décision de lier le destin de l’Ukraine à Moscou, regarde aujourd’hui vers l’Occident.
Sur la rue Moskiewska, pleine de nids de poule, allait le fier boyard Wasyl Buturlin, envoyé du Tsar Alexis. Le chemin passait près d’une épicerie, où l’on vend de la bière et des poulets cuits à la broche. Près de lui marchait le vaillant colonel de Cosaques, Paweł Tetera, qui l’avait accueilli dans les faubourgs.

Dans la clairière où se rejoignent les rivières Alta et Trubiz, Bohdan Chmielnicki arriva un peu après. Précisément le 16 janvier 1654.

Beaucoup d’historiens affirment qu’à l’endroit où les habitants s’assoient sur dans bancs en bois situé dans un parc de loisirs s’est décidé pour des siècles l’avenir de l’Ukraine.
Le Hetman, qui avait battu plusieurs fois, sans vraiment la vaincre, la République Nobiliaire devait trouver un protecteur. Le Sultan turc ou le Khan de Crimée furent approchés, sans trop de conviction, car étant des « Infidèles ».

« Inutile de vous décrire l’oppression subie des seigneurs polonais », déclara-t-il aux Cosaques rassemblés. « Et le Tsar est de la même sainte confession que nous. De la même foi ! », insista-t-il.
La question ainsi présentée, Alexis fut choisi.

Cette « union » avec la Russie était un geste tactique de la part de Chmielnicki, une sorte de pacte défensif. La façon dont cela s’est terminé, bien ou mal, est à débattre par les professeurs et les politiques.

Alcide N
Touriste
Touriste

Messages : 12
Date d'inscription : 13/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum