Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

C'est l'histoire ...........

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est l'histoire ...........

Message par Lysliane le 2017-08-07, 11:54 am


_________________
Réflexions d'il y a déjà un an
avatar
Lysliane
Chef
Chef

Messages : 1526
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Lysliane le 2017-08-07, 1:54 pm

LE FIGARO. - La loi de moralisation n'est-elle pas légitime dans un contexte de défiance grandissante à l'égard du politique?

Anne-Marie LE POURHIET. -Ce projet de loi parfaitement démagogique est destiné à donner des gages de probité à un gouvernement et une majorité entachés par les affaires Bayrou et Ferrand. L'interdiction des emplois familiaux relève de la réaction épidermique et populiste. Il me semble que ce qui était reproché à Penelope Fillon, c'était la fictivité de son emploi, pas son caractère familial. Au nom de quoi y aurait-il une présomption d'incompétence du fait d'un lien familial? D'autant que cela avantage les relations officieuses (maîtresses, amants) aux dépens des liens consacrés institutionnellement. L'incompétence accablante de nombreux députés LREM me paraît plus scandaleuse que le fait de recruter son conjoint ou son neveu comme attaché parlementaire. On ferait mieux de faire passer des tests de culture générale et de droit constitutionnel aux candidats à la députation que d'exiger leur extrait de casier judiciaire.

L'une des mesures adoptées par les députés prévoit d'étendre le principe de l'inéligibilité aux personnes condamnées pour racisme, antisémitisme ou homophobie. Est-ce une bonne chose?

Toute personne sceptique qui critique ou émet un jugement de valeur sur des mœurs, des comportements, des cultures ou des croyances est immédiatement considérée comme coupable du délit de «phobie». Cet amendement n'est qu'une nouvelle étape dans la tyrannie des minorités. Non seulement nous vivons dans une société bâillonnée où l'on ne peut déjà plus critiquer un individu ni un groupe sans risquer de se faire traîner en correctionnelle par des associations de militants vindicatifs et sectaires, mais ceux-ci voudraient en outre que les personnes condamnées sur le fondement de lois scélérates extorquées à un législateur complaisant soient interdites d'exercer un mandat public.


Dans l'intitulé de l'amendement, il est affirmé que ces délits «portent atteinte aux valeurs républicaines qu'un élu se doit de partager». Ces «valeurs républicaines» ont-elles un contenu juridique?

Les «valeurs républicaines» sont aujourd'hui invoquées à tort et à travers pour justifier n'importe quoi. Avoir été condamné pour «propos sexistes» ou bien être hostile au mariage pour tous ou à l'ouverture des frontières sera bientôt considéré comme «antirépublicain»! Il me semble que l'une des valeurs cardinales de la Révolution française est justement la liberté d'expression, qui ne consiste sûrement pas à formuler seulement des opinions bienveillantes!
Les valeurs républicaines, historiquement, ce sont la laïcité, l'unité de la Nation et l'égalité des citoyens devant la loi. Le b.a.-ba de la Révolution française, c'est le refus des droits des groupes et des corporations au profit des droits de l'individu libre de toute appartenance. Le multiculturalisme normatif est directement contraire aux valeurs républicaines et le droit pénal prend le chemin inverse des principes républicains en sanctionnant systématiquement les offenses aux communautés. Cela a commencé en 1972 avec la loi Pleven très mal rédigée, puis le mouvement s'est accéléré à partir des années 1980 avec la multiplication des catégories protégées et surtout l'habilitation des associations militantes à se constituer partie civile pour les délits de presse.. On a ainsi privatisé l'action publique et soumis les médias, les intellectuels et les citoyens à la menace permanente de censure et de procès pour délits d'opinion.

Nous sommes sommés de considérer que tout est équivalent au nom de la «non-discrimination»

L'antiracisme militant établit un continuum entre violence verbale et symbolique et passage à l'acte. N'est-ce pas problématique d'un point de vue juridique?

C'est insensé. Ce n'est pas parce que je trouve gênante la mendicité de certains Roms sur les trottoirs que je vais me mettre à les agresser. Le Christ peut sans doute dire à ses ouailles «Aimez-vous les uns les autres», mais un législateur républicain et libéral ne peut pas interdire aux citoyens de ne «pas aimer» tel individu, tel groupe, telle religion, tel comportement ou telle culture. On ne peut pas interdire aux gens de porter un jugement de valeur sur les mœurs d'autrui, ni de hiérarchiser les comportements. Chacun a le droit de penser ce qu'il veut et de dire ce qu'il pense. Le problème est que les «groupes d'oppression» (selon l'expression de Philippe Muray) ont obtenu la multiplication de lois pénales tendant à réprimer ce qu'ils appellent des «phobies». On veut nous forcer à apprécier le foulard islamique et le burkini, nous obliger à approuver le mariage gay, nous contraindre à accueillir avec le sourire des milliers de migrants, nous imposer de regarder les Jeux paralympiques et d'admirer le football féminin. Nous sommes sommés de considérer que tout est équivalent (au sens étymologique d'égale valeur) au nom de la «non-discrimination». Et pour être bien sûr que nos assemblées politiques ne comporteront que des moutons dociles bêlant dans le sens du «progrès», on va rendre inéligibles tous les condamnés pour cause de «mal-pensance».

Assiste-t-on à un retour du «politiquement correct»?

Cela fait près de trente ans que nous nous enfonçons dans la dictature politiquement correcte et la lobotomisation des cerveaux.

Un «retour»? Cela fait près de trente ans que nous nous enfonçons dans la dictature politiquement correcte. L'arsenal répressif ne cesse de s'alourdir, sans compter la multiplication des officines parallèles chargées de nous mettre au pas (CSA, Défenseur des droits, Commission consultative des droits de l'homme, haute autorité de ci, observatoire de ça…) et les insupportables instances prêchi-prêcha du Conseil de l'Europe. Nous croulons sous les normes de contrôle social et les institutions de censure. Et nous avons même le droit à des pétitions sur les réseaux sociaux tendant, par exemple, à faire retirer l'attribution d'un prix à un auteur au motif qu'il serait contre le mariage gay et donc «homophobe» ou à faire sanctionner une chaîne de télévision pour avoir laissé passer dans un jeu une séquence «stigmatisante pour les malades mentaux»! Le premier réflexe face aux imperfections de la société est l'interdiction. Désormais tout conflit, tout désaccord doit se terminer au tribunal. Au lieu de laisser s'exprimer le pluralisme et la contradiction particulièrement chère aux juristes (audi alteram partem = écoute l'autre partie), l'on ne songe qu'à faire taire la dissidence.

La France devient-elle l'une des démocraties les plus répressives en matière de liberté d'expression?

Si les États-Unis ont été précurseurs en matière de «politiquement correct», le 1er amendement à la Constitution de Philadelphie et la jurisprudence pointilleuse de la Cour suprême protègent efficacement les citoyens américains contre toute répression pénale de la liberté d'opinion. Chez nous, même le Conseil constitutionnel a renoncé à protéger la liberté d'expression. Hormis le délit de négation des «génocides reconnus par la loi», il a laissé passer toutes les lois liberticides. La liberté et le pluralisme sont en train de disparaître du pays de Voltaire. C'est irrespirable.

Diriez-vous avec Alain Finkielkraut que «l'antiracisme est le communisme du XXIe siècle»?

Oui! «Tout anticommuniste est un chien», disait Sartre, tout antiprogressiste l'est désormais. Ce qui me frappe surtout, c'est la tétanie dans laquelle est plongé l'ensemble de l'élite politique et médiatique. Plus personne n'ose dire que le roi est nu, c'est le début de la soumission.

*
avatar
Lysliane
Chef
Chef

Messages : 1526
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Lysliane le 2017-08-07, 1:56 pm

avatar
Lysliane
Chef
Chef

Messages : 1526
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par El seductor le 2017-08-07, 3:59 pm

La chanson, si elle est vraiment de Benabar ne passera pas en "prime time" sur nos chaines de télé...
avatar
El seductor
Chef
Chef

Messages : 1454
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Lysliane le 2017-08-07, 4:42 pm

A priori c'est bien une chanson de Bénabar . J'ai pas trouvé de lien qui dise le contraire et en même temps si on peut plus dire ça autant s'expatrier ce serait plus grave encore que je ne pense .
Après qu'elle ne soit pas en prime time c'est évident la preuve elle daterait de 2011 et apparemment tu ne la connaissais pas .
avatar
Lysliane
Chef
Chef

Messages : 1526
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par El seductor le 2017-08-07, 6:12 pm

Non, je ne la connaissais pas. Mais il y a eu une autre chanson attribuée à Grand Corps Malade, celle là je crois, qui n'était pas du tout de lui, d'où une certaine méfiance...
avatar
El seductor
Chef
Chef

Messages : 1454
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Lysliane le 2017-08-07, 6:17 pm

Tu as raison celle de grand corps malade n'est pas de lui .Beaucoup se sont faits avoir .
avatar
Lysliane
Chef
Chef

Messages : 1526
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par aPOTRE le 2017-08-07, 9:29 pm

Lysliane a écrit:LE FIGARO. - La loi de moralisation n'est-elle pas légitime dans un contexte de défiance grandissante à l'égard du politique?

Anne-Marie LE POURHIET. -Ce projet de loi parfaitement démagogique est destiné à donner des gages de probité à un gouvernement et une majorité entachés par les affaires Bayrou et Ferrand. L'interdiction des emplois familiaux relève de la réaction épidermique et populiste. Il me semble que ce qui était reproché à Penelope Fillon, c'était la fictivité de son emploi, pas son caractère familial. Au nom de quoi y aurait-il une présomption d'incompétence du fait d'un lien familial? D'autant que cela avantage les relations officieuses (maîtresses, amants) aux dépens des liens consacrés institutionnellement. L'incompétence accablante de nombreux députés LREM me paraît plus scandaleuse que le fait de recruter son conjoint ou son neveu comme attaché parlementaire. On ferait mieux de faire passer des tests de culture générale et de droit constitutionnel aux candidats à la députation que d'exiger leur extrait de casier judiciaire.

L'une des mesures adoptées par les députés prévoit d'étendre le principe de l'inéligibilité aux personnes condamnées pour racisme, antisémitisme ou homophobie. Est-ce une bonne chose?

Toute personne sceptique qui critique ou émet un jugement de valeur sur des mœurs, des comportements, des cultures ou des croyances est immédiatement considérée comme coupable du délit de «phobie». Cet amendement n'est qu'une nouvelle étape dans la tyrannie des minorités. Non seulement nous vivons dans une société bâillonnée où l'on ne peut déjà plus critiquer un individu ni un groupe sans risquer de se faire traîner en correctionnelle par des associations de militants vindicatifs et sectaires, mais ceux-ci voudraient en outre que les personnes condamnées sur le fondement de lois scélérates extorquées à un législateur complaisant soient interdites d'exercer un mandat public.


Dans l'intitulé de l'amendement, il est affirmé que ces délits «portent atteinte aux valeurs républicaines qu'un élu se doit de partager». Ces «valeurs républicaines» ont-elles un contenu juridique?

Les «valeurs républicaines» sont aujourd'hui invoquées à tort et à travers pour justifier n'importe quoi. Avoir été condamné pour «propos sexistes» ou bien être hostile au mariage pour tous ou à l'ouverture des frontières sera bientôt considéré comme «antirépublicain»! Il me semble que l'une des valeurs cardinales de la Révolution française est justement la liberté d'expression, qui ne consiste sûrement pas à formuler seulement des opinions bienveillantes!
Les valeurs républicaines, historiquement, ce sont la laïcité, l'unité de la Nation et l'égalité des citoyens devant la loi. Le b.a.-ba de la Révolution française, c'est le refus des droits des groupes et des corporations au profit des droits de l'individu libre de toute appartenance. Le multiculturalisme normatif est directement contraire aux valeurs républicaines et le droit pénal prend le chemin inverse des principes républicains en sanctionnant systématiquement les offenses aux communautés. Cela a commencé en 1972 avec la loi Pleven très mal rédigée, puis le mouvement s'est accéléré à partir des années 1980 avec la multiplication des catégories protégées et surtout l'habilitation des associations militantes à se constituer partie civile pour les délits de presse.. On a ainsi privatisé l'action publique et soumis les médias, les intellectuels et les citoyens à la menace permanente de censure et de procès pour délits d'opinion.

Nous sommes sommés de considérer que tout est équivalent au nom de la «non-discrimination»

L'antiracisme militant établit un continuum entre violence verbale et symbolique et passage à l'acte. N'est-ce pas problématique d'un point de vue juridique?

C'est insensé. Ce n'est pas parce que je trouve gênante la mendicité de certains Roms sur les trottoirs que je vais me mettre à les agresser. Le Christ peut sans doute dire à ses ouailles «Aimez-vous les uns les autres», mais un législateur républicain et libéral ne peut pas interdire aux citoyens de ne «pas aimer» tel individu, tel groupe, telle religion, tel comportement ou telle culture. On ne peut pas interdire aux gens de porter un jugement de valeur sur les mœurs d'autrui, ni de hiérarchiser les comportements. Chacun a le droit de penser ce qu'il veut et de dire ce qu'il pense. Le problème est que les «groupes d'oppression» (selon l'expression de Philippe Muray) ont obtenu la multiplication de lois pénales tendant à réprimer ce qu'ils appellent des «phobies». On veut nous forcer à apprécier le foulard islamique et le burkini, nous obliger à approuver le mariage gay, nous contraindre à accueillir avec le sourire des milliers de migrants, nous imposer de regarder les Jeux paralympiques et d'admirer le football féminin. Nous sommes sommés de considérer que tout est équivalent (au sens étymologique d'égale valeur) au nom de la «non-discrimination». Et pour être bien sûr que nos assemblées politiques ne comporteront que des moutons dociles bêlant dans le sens du «progrès», on va rendre inéligibles tous les condamnés pour cause de «mal-pensance».

Assiste-t-on à un retour du «politiquement correct»?

Cela fait près de trente ans que nous nous enfonçons dans la dictature politiquement correcte et la lobotomisation des cerveaux.

Un «retour»? Cela fait près de trente ans que nous nous enfonçons dans la dictature politiquement correcte. L'arsenal répressif ne cesse de s'alourdir, sans compter la multiplication des officines parallèles chargées de nous mettre au pas (CSA, Défenseur des droits, Commission consultative des droits de l'homme, haute autorité de ci, observatoire de ça…) et les insupportables instances prêchi-prêcha du Conseil de l'Europe. Nous croulons sous les normes de contrôle social et les institutions de censure. Et nous avons même le droit à des pétitions sur les réseaux sociaux tendant, par exemple, à faire retirer l'attribution d'un prix à un auteur au motif qu'il serait contre le mariage gay et donc «homophobe» ou à faire sanctionner une chaîne de télévision pour avoir laissé passer dans un jeu une séquence «stigmatisante pour les malades mentaux»! Le premier réflexe face aux imperfections de la société est l'interdiction. Désormais tout conflit, tout désaccord doit se terminer au tribunal. Au lieu de laisser s'exprimer le pluralisme et la contradiction particulièrement chère aux juristes (audi alteram partem = écoute l'autre partie), l'on ne songe qu'à faire taire la dissidence.

La France devient-elle l'une des démocraties les plus répressives en matière de liberté d'expression?

Si les États-Unis ont été précurseurs en matière de «politiquement correct», le 1er amendement à la Constitution de Philadelphie et la jurisprudence pointilleuse de la Cour suprême protègent efficacement les citoyens américains contre toute répression pénale de la liberté d'opinion. Chez nous, même le Conseil constitutionnel a renoncé à protéger la liberté d'expression. Hormis le délit de négation des «génocides reconnus par la loi», il a laissé passer toutes les lois liberticides. La liberté et le pluralisme sont en train de disparaître du pays de Voltaire. C'est irrespirable.

Diriez-vous avec Alain Finkielkraut que «l'antiracisme est le communisme du XXIe siècle»?

Oui! «Tout anticommuniste est un chien», disait Sartre, tout antiprogressiste l'est désormais. Ce qui me frappe surtout, c'est la tétanie dans laquelle est plongé l'ensemble de l'élite politique et médiatique. Plus personne n'ose dire que le roi est nu, c'est le début de la soumission.

*
bref nous forcer à aimez le diable , et le diable devient leur père !!!

et nous l'imposer par grée ou la force !! Jésus Nous dit vadé retro satanas , et non pas de l'aimer !
avatar
aPOTRE
Postulant
Postulant

Messages : 404
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Berthe Comchou le 2017-08-07, 11:05 pm

Dans le texte de Bénabar, on ne comprend pas si Bénabar est pour ou contre le système.
avatar
Berthe Comchou
Postulant
Postulant

Messages : 235
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

d'après moi

Message par aPOTRE le 2017-08-07, 11:57 pm

d'après moi ,la République Française passe de la démocratie à l'autoritarisme , !! comme une certaine religion en vogue en France !!!
avatar
aPOTRE
Postulant
Postulant

Messages : 404
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par El seductor le 2017-08-08, 7:48 am

Berthe Comchou a écrit:Dans le texte de Bénabar, on ne comprend pas si Bénabar est pour ou contre le système.


TU ne comprends pas...nuance !
avatar
El seductor
Chef
Chef

Messages : 1454
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Lysliane le 2017-08-08, 9:49 am

Bénabar est malin , au lieu de s'en prendre directement au système ,il prend l'angle de s'en prendre aux personnes majoritaires (les agneaux)qui cautionnent ,soit par "bétise" soit par lâcheté le système qui les mène d'une certaine façon à leur perte en s'en rendant esclaves,parce qu'ils savent ce qu'ils ont et qu'ils ont peur de ce qu'ils pourraient avoir parce qu'il n'y a pas de limite au pire .
Les paroles de cette chanson vaut tous les discours de Zemmour et compagnie , si on est réceptif .
avatar
Lysliane
Chef
Chef

Messages : 1526
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

le glaive et non la paix dixit de Jesus

Message par aPOTRE le 2017-08-08, 10:29 am

similaire à une parabole de Jésus quand il s'adresse aux pharisiens

La chanson de benabar avec un style de alain souchon
avatar
aPOTRE
Postulant
Postulant

Messages : 404
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Berthe Comchou le 2017-08-08, 11:30 am

El seductor a écrit:
Berthe Comchou a écrit:Dans le texte de Bénabar, on ne comprend pas si Bénabar est pour ou contre le système.


TU ne comprends pas...nuance !

Dis-voir ce qu'a compris ton grand génie....
avatar
Berthe Comchou
Postulant
Postulant

Messages : 235
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par El seductor le 2017-08-08, 5:34 pm

C'est pourtant simple ! C'est l'histoire de tous les bobos qui suivent comme des moutons le "politiquement correct" sans se poser de question ! Les pigeons...
avatar
El seductor
Chef
Chef

Messages : 1454
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Berthe Comchou le 2017-08-08, 5:45 pm

Et le complotisme, c'est politiquement correct ?
avatar
Berthe Comchou
Postulant
Postulant

Messages : 235
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par El seductor le 2017-08-08, 6:43 pm

Qui parle de complot là-dedans ? Il y a une évidence, c'est la tendance à suivre systématiquement tout ce que disent les médias "reconnus" et les associations fortement subventionnées pour répandre la désinformation sur un peuple déjà chloroformé.
Tu as lu "1984" de George Orwell ?
Ou "La France Big Brother" de Laurent Obertone (Editions Ring. Décembre 2014)
Tu devrais...
avatar
El seductor
Chef
Chef

Messages : 1454
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Berthe Comchou le 2017-08-08, 8:40 pm

    Il ne croit pas aux rumeurs ni aux théories du complot,
    mais faut avouer que c'est troublant quand on regarde bien les photos,
    cette forme sombre et floue agrandie quatre cent fois,
    ça ne peut être que la preuve de ce que nous cache la CIA.


avatar
Berthe Comchou
Postulant
Postulant

Messages : 235
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par El seductor le 2017-08-09, 10:27 am

La CIA et la NSA sont les "yeux" de Big Brother. Nous sommes surveillés 24 h sur 24 par leurs satellites et leurs "réseaux sociaux" vers lesquels nous nous précipitons, euphoriques !
Nos ordinateurs leur appartiennent par Windows et Cie !
Ce que nous cache la CIA ? Mais par pauvre chérie, si tu savais...
avatar
El seductor
Chef
Chef

Messages : 1454
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Berthe Comchou le 2017-08-09, 11:13 pm

Ce texte dit qu'il n'ose pas avouer être complotiste.

Il est donc complotiste et donc contre le système.

Ailleurs dans le texte, il est pour le système.

avatar
Berthe Comchou
Postulant
Postulant

Messages : 235
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par El seductor le 2017-08-10, 7:46 am

Pour être contre le système "Big Brother", il n'est pas nécessaire d'être "complotiste". D'abord pour monter un "complot", il faut le faire discrètement, secrètement... Donc pas en chantant publiquement. 
Non, Bénabar, si c'est encore lui qui est l'auteur de cette chanson, ne complote pas. Il exprime son opposition au "publiquement correct", comme je le fais, moi, sur ce forum !
avatar
El seductor
Chef
Chef

Messages : 1454
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Berthe Comchou le 2017-08-10, 11:24 am

Tu ne comprends rien, comme d'hab.
avatar
Berthe Comchou
Postulant
Postulant

Messages : 235
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par El seductor le 2017-08-10, 11:56 am

Tu ne vas pas t'y mettre toi aussi ! Il faudrait d'abord que tes interventions soient un peu mieux formulées et donc compréhensibles. Je répond en fonction de ce que tu mets dans tes posts !
D'ailleurs on ne peut pas dire que tu te défonces la carcasse pour écrire, hein ! C'est à la limite du texto !
avatar
El seductor
Chef
Chef

Messages : 1454
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par aPOTRE le 2017-08-12, 9:19 am

Berthe Comchou a écrit:Tu ne comprends rien, comme d'hab.

t'arrives à comprendre  la vidéo qui ce trouve dans le lien ci dessous ?
https://youtu.be/aHP65n-73lE

@ Dame berthe , à mon humble ais tu ressembles à la tulipe de cette vidéo
avatar
aPOTRE
Postulant
Postulant

Messages : 404
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par El seductor le 2017-08-12, 4:43 pm

Et en plus une tulipe fanée ...
avatar
El seductor
Chef
Chef

Messages : 1454
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est l'histoire ...........

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum