Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
anipassion.com

De la montagne Sainte-Geneviève à Neauphle-le-Château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la montagne Sainte-Geneviève à Neauphle-le-Château

Message par Merl1 le Mer 16 Aoû - 4:07


Du sunnisme en France

Le 13 juillet 1926 dans le journal L'Action Française à l’occasion de l'inauguration de la grande mosquée de Paris sur cette colline Sainte-Geneviève où tous les plus grands docteurs de la chrétienté enseignèrent contre l'Islam. Charles Maurras écrivait que cette initiative représentait une offense à notre passé et une menace pour notre avenir.
Cette diatribe islamophobe inacceptable serait aujourd’hui en cette année 2015 un prétexte tout à fait acceptable pour une poursuite judiciaire. C’est peut-être la raison pour laquelle cette citation n’est pas entre guillemets, ils ne sont pas nécessaires, le fond de l’analyse étant limpide et d’actualité. Je ne crois pas qu’elle mérite un commentaire, mais un éloge. Rien ne justifiait comme récompense pour une perfide guerre républicaine, la grande guerre comme ils disent, une intrusion religieuse étrangère sur cette colline, surtout pas sur cette colline. Nos ancêtres ne sont pas mort dans les tranchées pour cette verrue islamique, Maurras avait raison c’est une première faiblesse.
Qui aujourd’hui nous rappelle que ces « majestueux enfants du désert » (là les guillemets sont nécessaires) n’ont jamais été les bienvenus. Ou du moins ils n’ont jamais été l’idéal d’une France qui ne se reconnaissait déjà plus dans la république du début du siècle dernier. Cette république qui voulait éduquer, coloniser, ses nègres, ses indochinois, ses arabes. Ils étaient de « gauche » mais voulaient mettre sous leur domination tous ces peuples, ils étaient socialistes. Ils voulaient tout, leur mode de pensée, leur organisation sociale, leurs enfants pour faire leurs guerres. Cette absurdité il faut le savoir, est une idée, un projet, une valeur de « gauche ».
Voilà comment l’islam sunnite est entré en France, il est passé par la fenêtre du socialisme alors que la véritable droite nationale et patriote a toujours été septique envers ses nouveaux acteurs de la vie politique française. Avant la seconde guerre mondiale le vers était dans le fruit.
Se seront ces « colonisés par la gauche » qui seront la chair à canon musulmane des supposées forces françaises libres en 1945, comme ils l’ont été en partie en 14. Ils n’avaient rien à faire ici, rien, vraiment rien. Pardon, ils auront gagné des revendications, malgré nous…


Du chiisme en France

On fait un bon dans le temps vers ce personnage ignoble nommé Valéry Giscard d'Estaing, prétendu descendant de Louis XV par une gourgandine, président de la république française de 1974 à 1981. On passera très vite sur le Décret du 29 avril 1976 permettant le Regroupement familial des sunnites arrivant par ferry entier depuis un bon moment. Cette décision est tout simplement impardonnable.
Mais il y a pire. Je vous assure il y a bien pire.
Après avoir baissé la tête devant l’islam sunnite, la France a aidé, voir promu l’islam chiite en Iran. On connait aujourd’hui l’influence de l’Iran sur le Hezbollah et dans l’actualité brulante au Yémen et son soutien aux milices chiites houthistes.
La France est directement responsable de la révolution islamique en Iran. En 1978, le président Valéry Giscard d'Estaing a accueilli Khomeiny à Neauphle-le-Château. Il lui a permis de rester en France, de diffuser son venin islamiste vers l’Iran pendant plusieurs mois. Encore une fois toute la gauche française l’a soutenu, de Sartre à Foucault. Toute la clique de 68 voyait un libérateur dans cette enflure d’islamiste. Air France a affrété un avion pour le ramené en Iran après son insurrection irresponsable. Je ne suis pas certain que le shah était le mal, demandait aux femmes iraniennes…

Conclusion

Aujourd’hui certains sont étonnés de l’attitude du gouvernement de la république française envers la Syrie, la Lybie, L’Irak et la montée des islamistes dans ces pays. Il ne s’agit que d’une vieille histoire républicaine de gauche très sensible à l’islamisme, voir amoureuse.

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 10361
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum