Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

La camelote de l’Action Française .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La camelote de l’Action Française .

Message par STUNENEB le Lun 18 Sep - 18:22

Bordeaux : La camelote de l’Action Française étudiante


Avant toute chose, établissons un fait terminologique : L’AF, quoiqu’elle en dise, se complaît dans les marais de l’extrême-droite comme un poisson dans l’eau. Elle ne cesse pourtant de psalmodier qu’elle n’a rien à voir avec l’extrême-droite, étiquette qui, pour reprendre sa ligne de défense, ne devrait s’appliquer qu’à des partis républicains ; or l’AF n’est pas républicaine – CQFD ! En réalité, cet argument est purement rhétorique. Il suffit d’ailleurs de gratter le vernis de l’AF pour se rendre compte que son slogan « ni droite ni gauche – monarchie sociale » est un bel enfumage : ses potes, les organisations qu’elle soutient, ses références idéologiques, bref tout le milieu dans lequel elle barbote est marqué à l’extrême-droite.

Pour ne prendre que l’exemple de la section bordelaise, son chef actuel, Charles « Horace », se trouve être un grand admirateur de la Nouvelle Droite, matrice intellectuelle de l’extrême-droite française dans les années 70 (on ne compte plus sur sa page facebook les références élogieuses à Alain de Benoist, fondateur de la revue Elements, ou encore à Dominique Venner, co-fondateur du GRECE).

La section elle-même fréquente tout ce que Bordeaux peut compter de fachos : elle va pouvoir aussi bien manifester aux côtés des jeunes néo-nazis du Kommando Kastor Krew [1], qu’inviter à son week-end de formation de septembre dernier des identitaires comme le petit Kevin Burdigala (ancien responsable jeunes du Bloc Identitaire de bourgogne), ou bien encore co-organiser des événements avec les soraliens d’Egalité&Réconciliation (notamment une conférence le 1er juin 2013 à l’athénée municipal en présence d’Alain Soral, de Marion Sigaut et de Stéphane Blanchonnet, président du comité directeur de l’AF).

Leur refus sacré de se voir associé.e.s à l’extrême-droite s’accommode aussi d’un soutien affiché au Front National. Il faut dire que l’un de leurs responsables nationaux, Elie Hatem, a carrément été candidat FN aux municipales de 2014 dans le 4ème arrondissement de Paris ! Localement, et malgré leurs dénégations répétées, les militant.e.s bordelais.e.s de l’AF nourrissent aussi des relations de franche camaraderie avec les jeunes frontistes. Le camelot Antoine (aka « Brousse Royco ») s’empressera ainsi de s’encanailler avec l’extrême-droite lors de l’inauguration en février dernier du bar FNJ « Le menhir ».

Maintenant, si même après ces quelques éléments de preuve contextuelle, nos camelot.e.s persistent à rejeter ce qualificatif d’extrême-droite, il est possible, documents à l’appui, de leur en proposer d’autres.

L’AF, matrice du fascisme français


Certes, la doctrine de Charles Maurras, théoricien en chef de l’Action Française, ne peut être confondue avec l’idéologie fasciste : même si elles ont en commun un délire nationaliste et un culte du chef (le roi d’un côté, le duce de l’autre), il faut reconnaître que le catholicisme maurrassien, son appel à la restauration de l’Ancien Régime et son rejet de la Révolution s’opposent à ce que l’on pourrait appeler le « fascisme pur », qui accompagne le combat nationaliste d’un appel à détruire l’ordre ancien en mobilisant une fibre révolutionnaire.



Mais si l’on se plonge dans l’histoire de l’AF en tant qu’organisation, on peut alors affirmer, comme l’ont fait les historiens Pierre Milza ou Zeev Sternhell, qu’elle a constitué une véritable matrice du fascisme à la française. Ainsi, tout au long de son histoire, différentes tendances se sont développées au sein de l’organisation royaliste, dont l’une, essentielle, et portée par Georges Valois, a proposé une synthèse entre le nationalisme maurrassien et la pensée proudhonienne : or c’est précisément cette synthèse qui offrira un cadre théorique aux courants français du fascisme de l’entre-deux guerres.
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par STUNENEB le Lun 18 Sep - 19:51

’Action Française, c'est la matrice du fascisme français.
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par Merl1 le Lun 18 Sep - 21:10

STUNENEB a écrit:’Action Française, c'est la matrice du fascisme français.

Oui et on mangent aussi les enfants.

Certes, la doctrine de Charles Maurras, théoricien en chef de l’Action Française, ne peut être confondue avec l’idéologie fasciste : même si elles ont en commun un délire nationaliste et un culte du chef (le roi d’un côté, le duce de l’autre), il faut reconnaître que le catholicisme maurrassien, son appel à la restauration de l’Ancien Régime et son rejet de la Révolution s’opposent à ce que l’on pourrait appeler le « fascisme pur », qui accompagne le combat nationaliste d’un appel à détruire l’ordre ancien en mobilisant une fibre révolutionnaire.

La restauration monarchique n'a rien d'un délire.

Pour ceux qui se posent des questions sur l'AF, il y a trente questions/réponses sur la monarchie très bien présentées sur le site :

https://www.actionfrancaise.net/2016/06/07/trente-reponses/

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11415
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par El seductor le Mar 19 Sep - 10:15

Le fascisme est l'essence du national-socialisme, donc n'a rien à voir avec l'Action Française. Rien !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2232
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par STUNENEB le Mar 19 Sep - 11:40

El seductor a écrit:Le fascisme est l'essence du national-socialisme, donc n'a rien à voir avec l'Action Française. Rien !



C'est une affirmation gratuite démentie pas les faits.
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par STUNENEB le Mar 19 Sep - 11:41

El seductor a écrit:Le fascisme est l'essence du national-socialisme, donc n'a rien à voir avec l'Action Française. Rien !



C'est une affirmation gratuite démentie pas les faits.
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par STUNENEB le Jeu 21 Sep - 0:32

""""La restauration monarchique n'a rien d'un délire.""""




Ah que si, alors, faut délirer gravement pour avancer de telles balivernes.
avatar
STUNENEB
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 805
Date d'inscription : 18/05/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par Merl1 le Sam 23 Sep - 22:36

STUNENEB a écrit: """"La restauration monarchique n'a rien d'un délire.""""
Ah que si, alors, faut délirer gravement pour avancer de telles balivernes.


1814-1815 et 1815-1824 : Louis XVIII



1824-1830 : Charles X



1830-1848 : Louis-Philippe Ier



Sans compter les empires et d'une certaine façon la Révolution Nationale...
La république n'a que 70 ans, sans interruption, une bagatelle à l'échelle de l'Histoire de France.

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11415
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par Kirov le Sam 23 Sep - 23:29

J'ai rien contre la monarchie tant que le roi à 0 pouvoir et est juste un symbole.

On dit vive la République mais on bave devant les anglais.
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par Merl1 le Dim 24 Sep - 0:24

Kirov a écrit:J'ai rien contre la monarchie tant que le roi à 0 pouvoir et est juste un symbole.

On dit vive la République mais on bave devant les anglais.

Quel sera le premier acte du Roi une fois la monarchie restaurée ?

Je pourrais être tenté de partir dans une longue démonstration. Pourtant seul le Prince lui-même choisira ce qu’il fera. Et une fois sur le trône, il n’aura que faire des prévisions et des programmes qu’auront établis de zélés défenseurs comme moi. La monarchie n’est pas un prêt-à-porter. C’est peut-être difficile pour moi de le dire, pourtant il est possible que le premier acte du Roi de France soit de déchirer toutes les aspirations des défenseurs de la monarchie et de nous renvoyer à nos affaires. Alors, il pourra régner, comme Charles VII après la guerre de Cent Ans, comme Henri IV après les guerres de religion, en Roi de France.


« En ce qui me concerne, Monseigneur, le terme est venu.
Vous, Monseigneur, demeurez intact, clairvoyant
et permanent comme l’est, et doit le rester pour la France
ce que Vous représentez de suprême dans son destin. »


Charles de Gaulle, Lettre au Comte de Paris, 27 Décembre 1969

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11415
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par Kirov le Dim 24 Sep - 0:38

Ah non le roi serait un symbole avec aucun pouvoir
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par Merl1 le Dim 24 Sep - 0:51

Kirov a écrit:Ah non le roi serait un symbole avec aucun pouvoir

La monarchie sera-t-elle absolue ?

Étymologiquement, “absolue” veut dire « libre de tout lien », indépendante, et non despotique ou arbitraire. La monarchie sera absolue dans le sens où elle ne pourra faire sentir ses bienfaits que si l’État est véritablement indépendant (des forces de l’argent, des États dans l’État, des puissances étrangères, des caprices de l’opinion). Mais elle n’en sera pas moins limitée (par des contre-pouvoirs, des corps intermédiaires qui protègent les personnes, des franchises et des privilèges accordés aux communautés).

La monarchie sera-t-elle constitutionnelle ?

Historiquement, la monarchie a toujours été constitutionnelle. Un acte royal de 1723 parle de Lois Fondamentales comme de la « constitution de la monarchie ». Ces lois fondamentales (règles de dévolution de la couronne, principes d’indisponibilité et d’inaliénabilité du royaume…) font du roi le détenteur d’une charge de droit public hors de portée de toute volonté humaine. Ajoutées aux coutumes, chartes et franchises, structures internes du pays sur lesquelles le pouvoir n’a aucune prise, elles forment une constitution autrement plus réelle que l’élucubration confuse qu’apprennent aujourd’hui les étudiants en droit et qu’on réécrit périodiquement. La monarchie française tendra à la restauration des lois qui, trouvant leur origine dans la coutume et l’Histoire, échappent à la capricieuse volonté des hommes.

« Malgré mes convictions républicaines, je suis forcé de reconnaître que la France ne doit son héritage admirable, sa structure religieuse, artistique, morale et civile, tout ce qu’elle possède de bon et d’heureux, ni à la République, ni à Napoléon mais bien à ses Rois.
Ils peuvent avoir commis des erreurs
mais ils ont fait la grandeur de la France. »


Edouard Herriot, de l’Académie française

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11415
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La camelote de l’Action Française .

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum