Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Merl1 le Jeu 21 Sep - 18:32


Avant la grande mode du réchauffement climatique, de l’effet de serre et de la régulation des quelques atomes de carbone que nous avons le culot de rejeter dans l’atmosphère et dans l’univers sans permission, nous pouvions alors jouir presque tous les ans de mois d’aout ensoleillés de bout en bout, et même de mois de juillet chauds. Nous pouvions gaiement parler de juilletistes et d’aoutiens se bousculant sur les routes pour aller chercher encore plus de soleil plus au sud. Nous aurions été abasourdis si quelqu’un nous parlait de neige au Sahara ou recouvrant les pyramides en Égypte.

Aujourd’hui, l’on nous dit que la planète est plus chaude, et pourtant le soleil reste désespérément caché presque toute l’année. En hiver, nous sommes à peine surpris de voir des images de chameaux sous la neige en plein désert. Les mois de juillet et aout sont à peine plus chauds que les mois de mai ou octobre. Trois jours de soleil au mois d’août sont considérés comme une canicule avec mise en place de plans d’urgence. Selon les endroits en Europe, les systèmes de chauffage sont déjà en marche dès le mois de septembre. Sur le plan quotidien, l’impression est que nous vivons bel et bien un refroidissement climatique, quoi qu’en disent les Al Gore et d’autres qui semblent vivre dans un autre monde que celui que nous avons sous les yeux.


Une nouvelle période de glaciation s’annonce : au cours des prochaines années, les températures moyennes risquent de baisser de quelques degrés dans plusieurs villes européennes. Le Royaume-Uni doit se préparer à des décennies d’hivers rigoureux, lit-on dans le Mirror.

Des climatologues promettent aux habitants du «Vieux continent» des baisses des températures hivernales. Le Royaume-Uni risque d’être le plus touché par ce phénomène. Même la Tamise qui ne gèle plus depuis près de deux siècles pourrait se couvrir d’une épaisse couche de glace.

« Cette situation climatique sérieuse […] n’est pas susceptible de changer du jour au lendemain, car une réévaluation des cycles passés et d’autres facteurs affectant l’activité solaire actuelle et la fréquence des taches solaires nous montrent de manière absolument convaincante que nous nous approchons de quelque chose comme le minimum de Maunder [époque, approximativement située entre 1645 et 1715, durant laquelle le nombre de taches solaires et son activité de surface était significativement plus faible qu’aujourd’hui, ndlr] », estime James Madden, expert en climatologie, dans son commentaire au Mirror.

Ce dernier augure pour des décennies à venir une période où la Tamise gèlerait régulièrement ou bien une ère glaciaire de pleine échelle.

Comme l’explique à l’édition Alex Sosnowski, météorologie en chef d’AccuWeather, « les températures de surface océaniques peuvent largement affecter celles des zones riveraines ».

Le climat dans la région, notamment à Londres, à Amsterdam, à Paris et à Lisbonne, peut se refroidir de quelques degrés alors que le réchauffement touche globalement la planète, ajoute-t-il.

Ce phénomène est facile à expliquer, estime pour sa part Nikolaï Doronine, de la faculté de géographie de l’Université d’État de Moscou. Dans son commentaire à Vetcherniya Moskva, il souligne que la cause principale de ce genre de changements climatiques est la fonte des glaces arctiques.

Selon M. Doronine, ce nouveau facteur a perturbé le mouvement des masses atmosphériques, si bien qu’elles ne suivent plus l’axe «ouest-est», mais «nord-sud» ce qui provoque la baisse des températures et des froidures anomales en hiver.

http://www.comite-mfga.fr/rechauffement-climatique-le-monde-au-seuil-dune-periode-glaciaire-baisse-de-temperature-a-paris-tamise-gelee/

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11372
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par El seductor le Jeu 21 Sep - 18:57

Et paf ! Quand je le disais qu'on nous bassinait avec ce prétendu "réchauffement climatique" !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Kirov le Jeu 21 Sep - 20:09

LOL
avatar
Kirov
Postulant
Postulant

Messages : 277
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

une alerte générale

Message par aPOTRE le Mar 14 Nov - 0:04

avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2379
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Merl1 le Mar 14 Nov - 0:08


«il est également temps de réexaminer nos comportements individuels», que ce soit «en limitant notre propre reproduction»

foufou



_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11372
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par El seductor le Mar 14 Nov - 8:16

Non, le réchauffement climatique n'est pas du à l'activité humaine, ou tellement peu que ce ne peut être que négligeable. Il y a le fait que nous ne sommes qu'une toute petite planète tributaire d'un système qui est le système solaire, toute petite galaxie d'une système encore plus gigantesque... Il y a donc des tas de facteurs qui nous échappent, dont l'influence des explosions solaires sur le "réchauffement" de notre planète ! Et puis il y a les périodes, tantôt glacières, tantôt estivales qui modifient le climat dont nous ne sommes que les jouets !
Alors arrêtons de terroriser les gens avec ces histoires de CO2 ! D'ailleurs, le CO2 est vital pour la nature !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Merl1 le Mar 14 Nov - 13:39

Une mini-période glaciaire pourrait toucher la Terre à partir de 2030


Tamise 1677


D'après des scientifiques britanniques, le Soleil pourrait être confronté, dès 2030, à un phénomène appelé « minimum de Maunder ». Celui-ci pourrait provoquer une nette baisse des températures sur Terre.

La Terre va-t-elle connaître de nouveau un «petit âge glaciaire»? D'après une étude menée par la Royal Astronomical Society, un organisme de recherche astronomique britannique, l'activité du Soleil pourrait brutalement chuter de 60% d'ici les années 2030-2040, provoquant une baisse de température généralisée comme de 1645 à 1715. Une période appelée «Minimum de Maunder», se traduisant par un nombre de taches solaires - de petites régions sombres où la température est plus basse que celle de son environnement - très faible.

Pour avancer cette hypothèse, l'organisme se base sur la mise au point d'un nouveau modèle des cycles solaires qui permet «des prédictions d'une précision sans précédent», commente l'organisme. Le modèle repose sur l'analyse de la circulation des champs magnétiques à l'intérieur et à la surface du Soleil, un phénomène appelé «effet dynamo».

«Nous avons remarqué que les deux vagues magnétiques qui circulent à l'intérieur du Soleil ont pour origine deux différentes couches de matière. Elles ont toutes deux une fréquence d'environ 11 années, même si elles sont légèrement différentes et sont parfois décalées. Au cours d'un cycle, les vagues fluctuent entre les hémisphères nord et sud du Soleil. En combinant les effets des vagues et en les comparant avec les données réelles du cycle du soleil, nos prévisions montrent une exactitude de 97%», a expliqué le professeur Valentina Zharkova, lors d'une présentation devant l'Assemblée nationale de l'astronomie à Llandudno, au nord du Pays de Galles.

Pour Etienne Parizot, professeur à l'université Paris Diderot et astrophysicien au laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC), cette découverte est à prendre avec des pincettes. «Ce nouveau modèle est intéressant puisque le groupe de scientifiques a manifestement identifié un niveau de complexité supérieur par rapport aux précédents modèles. Mais de là à prédire un petit âge glaciaire, restons prudents», commente-t-il. «L'étude du Soleil est une science complexe. L'activité magnétique a certes une incidence sur les rayons cosmiques, c'est certain. Mais est-ce que les rayons cosmiques ont une incidence sur le climat et les températures? C'est moins sûr, des expériences sont en cours à ce propos, et les résultats sont semi-concluants», explique l'astrophysicien.

Un minimum de Maunder d'ici quinze ans

Toutefois pour le groupe de scientifiques britanniques, les prochaines prévisions sont sans équivoque. «Lors du 26eme cycle, qui couvre la décennie 2030-2040, les deux vagues magnétiques seront complétement désynchronisées et cela va provoquer une réduction significative de l'activité solaire. Les deux champs magnétiques se reflèteront exactement. Il y aura un pic d'activité en même temps dans les deux hémisphères opposés (…). Nous prévoyons que cela va conduire à des propriétés d'un «minimum de Maunder», a déclaré Zharkova.

En 2014, la NASA alertait déjà sur la possibilité d'un tel phénomène mais avec beaucoup moins de certitude. Les scientifiques estimaient à 20% «la probabilité que les températures évoluent vers des ‘modifications majeures'», révélait Atlantico. «Nous allons tout droit vers des hivers très rudes, vers un mini âge de glace» confiait Richard Harrison du Rutherford Appleton Laboratory à la BBC, s'appuyant sur la nette diminution des taches solaires depuis 2011.

Le précédent «minimum de Maunder» remonte à la période de 1645 à 1715. A l'époque les hivers étaient tellement rudes que certains fleuves d'Europe, comme la Tamise ou bien la Seine, et d'Amériques avaient entièrement gelé. «Plusieurs peintures de l'époque montrent la Tamise gelée», raconte Etienne Parizot et ajoute: «Pendant plusieurs décennies les températures ont été plus froides que la moyenne». En France durant cette période, les températures pouvaient descendre jusqu'à -25°C.

http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php


Dernière édition par Merl1 le Mar 14 Nov - 18:57, édité 1 fois

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11372
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par omega95 le Mar 14 Nov - 13:46

Heeuuuu, ça veut dire qu'il faut qu'on réémette plus du CO2 ?
avatar
omega95
Habitué
Habitué

Messages : 97
Date d'inscription : 21/10/2017
Localisation : Oise

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par aPOTRE le Mar 14 Nov - 14:10

omega95 a écrit:Heeuuuu, ça veut dire qu'il faut qu'on réémette plus du CO2 ?
je croyait que le dopage est banni et interdit !!! zinck fou palm1 merlin
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2379
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par El seductor le Mar 14 Nov - 16:12

Non, mais cela signifie simplement que nous sommes tributaires de ce qui se passe sur le soleil ! Quelque soit le niveau de CO2 dans l'atmosphère ...
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Merl1 le Mar 14 Nov - 20:48

1) Désolé j'avais oublié de mettre la source, çà m'arrive trop souvent (là, les sources sont sur les graphiques).
omega95 a écrit:Heeuuuu, ça veut dire qu'il faut qu'on réémette plus du CO2 ?
2) Non et je serais le premier à être pour que l'Homme ait le moins d'impact possible sur la planète : pollution de l'eau, gaz à effets de serre, déforestation, chlorofluorocarbures etc....
3) Mais je suis persuadé que tous les combustibles fossiles seront exploités tant que çà sera rentable.
4) Je suis loin d'être convaincu que la totalité du réchauffement climatique observé soit entièrement du aux activités humaine.



_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11372
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par aPOTRE le Mar 14 Nov - 20:56

très intéressant !!!!Nicolas Hulot devrait vous écoutez Merl1 !
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2379
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Robinson le Mar 14 Nov - 21:49

Le dossier que tu présentes explique justement que cette augmentation n'est pas naturelle.

LIEN à CLIQUER

(Citation de l'article): Dans les centaines de milliers d’années passées, le moteur des changements de température ont été des phénomènes astronomiques liés au soleil, qui ont modifié la température, puis la concentration en CO2 – le tout très lentement ;
actuellement, au contraire, la hausse des température se fait à une vitesse jamais vue, qui n’est pas naturelle ; elle est essentiellement (mais pas seulement) due au CO2 – indubitable gaz à effet de serre, dont la concentration augmente régulièrement…

La production de CO² provoquant un effet de serre, qui fait augmenter la température et donc alimente l'accélération de la production de CO² est un cercle vicieux. La vitesse ahurissante à laquelle cela se produit empêche les espèces de s'adapter, d'évoluer. La cause est le mode de vie de l'Homme.
On peut retourner le problème dans tout les sens, torturer les chiffres, les données, les expertises, il n'en reste pas moins que l'Homme a provoqué et entretient cette montée du mercure hors norme jamais produite à ce jour.
avatar
Robinson
Postulant
Postulant

Messages : 200
Date d'inscription : 18/08/2015

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par aPOTRE le Mar 14 Nov - 21:56

Robinson a écrit:Le dossier que tu présentes explique justement que cette augmentation n'est pas naturelle.

LIEN à CLIQUER

(Citation de l'article): Dans les centaines de milliers d’années passées, le moteur des changements de température ont été des phénomènes astronomiques liés au soleil, qui ont modifié la température, puis la concentration en CO2 – le tout très lentement ;
actuellement, au contraire, la hausse des température se fait à une vitesse jamais vue, qui n’est pas naturelle ; elle est essentiellement (mais pas seulement) due au CO2 – indubitable gaz à effet de serre, dont la concentration augmente régulièrement…

La production de CO² provoquant un effet de serre, qui fait augmenter la température et donc alimente l'accélération de la production de CO² est un cercle vicieux. La vitesse ahurissante à laquelle cela se produit empêche les espèces de s'adapter, d'évoluer. La cause est le mode de vie de l'Homme.
On peut retourner le problème dans tout les sens, torturer les chiffres, les données, les expertises, il n'en reste pas moins que l'Homme a provoqué et entretient cette montée du mercure hors norme jamais produite à ce jour.
suite aux graphiques que Merl1 a mis en ligne , je vois cycle ,similaire au cycle d'une femme ! bien sur que l'homme  crée de la pollution dans l'environnement  , mais des toxines  sur toutes les espèces , plantes , animaux et nous même , comme dans la mer avec les déchets plastique  ! mais selon moi rien à voir avec le réchauffement climatique, qui lui est naturel selon moi !


Dernière édition par aPOTRE le Mar 14 Nov - 22:55, édité 1 fois
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2379
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Merl1 le Mar 14 Nov - 22:32

Je n'ai jamais dit que le réchauffement climatique n'avait rien à voir avec les activités humaine.
Merl1 a écrit:4) Je suis loin d'être convaincu que la totalité du réchauffement climatique observé soit entièrement du aux activités humaine.
On était déjà dans une phase de réchauffement cyclique depuis environ 25 000 ans, ce qui n'est jamais dit quand il est question de réchauffement climatique.
C'est pas de bol faut avouer.
Mais qui sait comment va réagir le système climatique planétaire ? Il n'y a aucune certitude sur le sujet. Les défenseurs d'une accélération du réchauffement ne sont pas d'accord sur leurs modèles climatiques et ceux qui osent relativiser ou évoquer des scénari alternatifs sont traiter de "climatosceptiques" ce qui revient à être royaliste en 1793...

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11372
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Robinson le Mar 14 Nov - 22:55

C'est pas le problème du cycle de réchauffement, c'est le problème du facteur temps qui interdit aux espèces de s'adapter et de produire de nouvelles espèce. Si l'on enlève le produit CO² de l'activité humaine, àa monte quand même, mais 1000 fois plus lentement, ce qui permet à la faune et à la flore de s'adapter.
avatar
Robinson
Postulant
Postulant

Messages : 200
Date d'inscription : 18/08/2015

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Merl1 le Mar 14 Nov - 23:47

Vous croyez à la sélection naturelle de Darwin, non ?

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11372
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par El seductor le Mer 15 Nov - 9:09

IL y a eut des périodes de réchauffement climatique qui ont fait fondre, entre autres, les glaciers qui s'étendaient jusque dans la vallée du Rhône, périodes qui étaient bien sur à l'écart de toute activité industrielle humaine !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Merl1 Hier à 2:08

Il y a bien longtemps, ce fut plus que çà :

Terre boule de neige

La glaciation Varanger est une longue période de glaciation de la Terre, à l'époque du Cryogénien.

Une théorie soutient que la quasi-totalité de la surface de la Terre était recouverte de glace pendant cette glaciation ; cette théorie développée par le géologue Paul F. Hoffman est connue sous le nom de snowball Earth, c'est-à-dire Terre boule de neige (terme impropre qu'il serait plus juste d'appeler iceball Earth, c'est-à-dire Terre boule de glace).

La fixation des dates limites de cet évènement est encore sujette à discussion. Selon les auteurs, les durées de longueurs variables s'étendent depuis au plus tôt - 900 Ma (millions d'années) pour le début jusqu'à - 540 Ma pour la fin.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Glaciation_Varanger


Vue d'artiste bien entendu...

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11372
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Andrea Nicole Hier à 17:58

Robinson a écrit:C'est pas le problème du cycle de réchauffement, c'est le problème du facteur temps qui interdit aux espèces de s'adapter et de produire de nouvelles espèce. Si l'on enlève le produit CO² de l'activité humaine, àa monte quand même, mais 1000 fois plus lentement, ce qui permet à la faune et à la flore de s'adapter.

Oui je suis tout à fait d'accord !!
avatar
Andrea Nicole
Habitué
Habitué

Messages : 56
Date d'inscription : 04/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Merl1 Hier à 23:21

Rien ne permet de dire qu'il n'y a pas eus de changement climatique plus rapide dans le passé, les méthodes d'évaluation de la température sur de longues périodes ne sont pas assez précise.
Il y a eus des extinctions massives dans le passé, une météorite ou les centrales à lignite allemandes qu'elle différence.
La planète s'en sortira avec ou sans les hommes.

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11372
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ? Le monde au seuil d’une période glaciaire ; baisse de température à Paris, Tamise gelée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum