Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Un 8 mai 1945 en bavière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que fallait-il faire de ces français, sous uniforme allemand, le jour de la fin de la guerre ?

75% 75% 
[ 3 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

Un 8 mai 1945 en bavière

Message par Merl1 le Dim 1 Oct - 13:33

8 mai 1945, Bad Reichenhall en Bavière:

Petit rappel : Le 8 mai 1945 est la date de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe marquée par l'annonce de la capitulation de l'Allemagne. Ce jour est appelé par les anglophones le Vee-Day-Europe ou VDE pour « Jour de la Victoire en Europe », « vee » étant la prononciation de la lettre V en anglais ; le mot Europe est ajouté par les Américains pour le différencier du VDA, le Vee-Day-Asia qui correspond au 2 septembre 1945, jour de la signature de la capitulation du Japon.

Ce même 8 mai 1945 des soldats français de la division Charlemagne se rendent aux américains, embarrassés de ces soldats français sous uniforme officiel allemand ils les livrent à la compagnie du général Leclerc qui se trouve toute proche.


Attardons nous sur ce "général": Philippe de Hauteclocque, dit « Leclerc », est un militaire français, né le 22 novembre 1902. Il décédera, lors d'une mission d'inspection militaire, le 28 novembre 1947 dans un accident d'avion. Il est issu d'une famille d'Action française. Lui-même lit l'Action française, sans adhérer à l'ensemble de la doctrine, appréciant surtout l'exaltation des valeurs de la France monarchique contenues dans ce journal et le fait qu'il fonde sa politique sur cette notion : « Le présent vient du passé ». Chevauchant à la tête de son escadron lors de la revue du 14 juillet 1936, et passant devant la tribune officielle où se tiennent Léon Blum et Édouard Daladier, il aurait brocardé ce dernier d'un « Pour le fusilleur, tête droite ! ». Il prends ses distances avec l'Action française en 1940, jugeant que le mouvement trahit ses idées et fourvoie les élites qui le suivent. Pourtant on trouvera des membres restés fidèles à l'AF dans la résistance, comme dans le soutient au régime pétainiste il est vrais. Après la guerre, il n'évoquera plus Charles Maurras que pour juger sa philosophie critiquable. Il fera détruire les exemplaires du journal qu'il avait conservés, pourquoi ? Par honte de son adhésion ou par honte que se soit rendu publique trop tôt ? Se présentant comme de tradition catholique, fervent pratiquant, il a manifesté toute sa vie son attachement à sa foi. On verra que c'est assez discutable. Il fut l'un des principaux chefs militaires de la France libre durant la Seconde Guerre mondiale ; ses fonctions au sein des Forces françaises libres l'amenèrent notamment à commander la 2e division blindée. « Leclerc » fut tout d'abord son nom de guerre au sein des Forces françaises libres pour protéger sa famille restée en France, avant d'être ajouté à son patronyme légal : il a été autorisé à se nommer Leclerc de Hauteclocque par décret du 17 novembre 1945. Il a été élevé à titre posthume à la dignité de maréchal de France.

Donc ce 8 mai 1945 (jour de la fin de la guerre en Europe) les soldats français de la division Charlemagne sont à la main de la compagnie du général Leclerc. Que faire d'eux ? En faire des prisonniers de guerre au même titre que des soldats européens sous uniforme allemands ? Les faire juger par une cour martiale pour trahison ? Les exécuter sur place ?
C'est la troisième solution que ce, "fervent catholique", "héro de guerre" retient, le jour de la fin de la guerre...

Les 12 soldats français de la 33 Waffen-Grenadier-Division der SS "Charlemagne" (französische Nr. 1) sont donc exécutés par des éléments de la 4e compagnie du Ier bataillon du Régiment de Marche du Tchad de la 2e DB du général Leclerc.

Serge Krotoff 33 ans, Raymond Daffas 37 ans, Paul Briffaut 26 ans, Raymond Payras 22 ans, Jean Robert 30 ans et sept autres de leurs camarades non identifiés ont donc payés de leur vie leur choix idéologique. Ils n'étaient pas sous uniforme américain comme Philippe de Hauteclocque, ils étaient sous uniforme allemand çà leur a couté la vie. La guerre était finis, ils s'étaient rendus, ils n'auraient peut-être pas du...



Dernière édition par Merl1 le Dim 1 Oct - 13:45, édité 2 fois

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11415
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un 8 mai 1945 en bavière

Message par Invité le Dim 1 Oct - 13:37

Dans tous les cas ne pas les faire exécuter sur place.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un 8 mai 1945 en bavière

Message par El seductor le Lun 2 Oct - 9:47

C'est à la suite d'une réflexion de l'un de ces prisonniers, répondant au général Leclerc qui leur reprochait d'avoir choisi l'uniforme allemand, que lui-même avait bien choisi l'uniforme américain, que cette décision fut prise...
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2232
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un 8 mai 1945 en bavière

Message par Pierre Lequédec le Sam 7 Oct - 1:40

Je suis opposé à la peine de mort. M'enfin ... toute règle à ses exceptions. Ces putain de nazi, et tous les collabos, ils méritaient une balle dans le dos. Rien d'autre.
avatar
Pierre Lequédec
Postulant
Postulant

Messages : 444
Date d'inscription : 13/08/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un 8 mai 1945 en bavière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum