Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par Invité le Mer 11 Oct - 15:40

Alstom risque des milliers de suppressions de postes

11/10/2017 à 06h14




[*]

 
Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire chez Alstom le 29 septembre dernier - FRANCOIS LO PRESTI / AFP



Le marché ferroviaire français va s’effondrer de 30% d’ici 2020. Le mariage d’Alstom et Siemens pourrait générer entre 2000 et 3000 doublons entre les deux entreprises.

L’avenir s'assombrit pour Alstom. Le marché français du ferroviaire entame cette année une dégringolade plus forte que prévu. Il y a un an, les industriels du secteur, parmi lesquels Alstom, Bombardier et Siemens, anticipaient une baisse de 20% des commandes de trains, métros et tramway à horizon 2020. Une forte baisse pourtant atténuée par les commandes de l’État pour alimenter l’usine d’Alstom à Belfort. Mais ces prévisions s’avèrent aujourd’hui trop optimistes. Retards d’appels d’offres de RER, commandes non sécurisées de trains régionaux… Bruno Le Maire a souligné que les 20 locomotives que SNCF Réseau devait commander n’étaient toujours pas financées.
Les mauvaises nouvelles s’accumulent. Au point que la Fédération des industries ferroviaires (FIF) publiera dans quelques semaines une forte révision de ses perspectives. Elle anticipe désormais une baisse d’au moins 25% et jusqu’à 30% à l’horizon 2020. Une chute vertigineuse qui a sûrement poussé Alstom à accélérer son mariage avec Siemens. Et qui fait peser une réelle menace sur l’emploi.

D’importantes synergies sur les effectifs

La réalité est bien là: "Il y aura évidemment des réductions de postes car le marché est en crise pour les dix prochaines années, confie un proche d’Alstom. C’est pour cela que les deux groupes se sont engagés à maintenir l’emploi en France et en Allemagne pendant quatre ans". Entre 2000 et 3000 postes pourraient être touchés selon le niveau de charge des usines en France, estime cette source. À ce jour, la charge est assurée pour les deux années à venir, notamment grâce aux commandes de 15 TGV de l’État il y a un an. "Nous saurons en 2019 quelle sera la charge des usines à l’horizon 2022", explique un autre cadre d’Alstom. 2022 sera la date limite de l’engagement du groupe pour préserver les sites français.
Les ambitions financières d’Alstom et Siemens parlent d’elles-mêmes. Les fameuses synergies cachent inévitablement des coupes dans les emplois. "L’essentiel des 470 millions d’euros de synergies seront réalisées sur les baisses d’effectifs, décrypte un bon connaisseur. À 150.000/200.000 euros d’économies de coûts par poste supprimé, on atteint vite les 2000 suppressions de postes". En ligne de mire, la pérennité de l’usine de Belfort n’est toujours pas assurée. Il y a un an, Alstom prévoyait de transférer la production de ce site à Reichshoffen, en Alsace. "Depuis, l’activité s’est dégradée, note un proche du groupe. Il n’y a pas de raison que ce projet ne se justifie plus".

Des départs volontaires

Il y a deux semaines, le PDG d’Alstom s’est engagé à ne pas licencier pendant quatre ans. "Mais en fonction des plans de charge, l’emploi pourrait baisser dans certains sites, a reconnu Henri Poupart-Lafarge sur BFM Business. Si ça arrive, nous le ferons de manière volontaire et pas forcée". Auditionné ce mercredi à l’Assemblée nationale et au Sénat, il répondra aux parlementaires, échaudés par le vif échange entre Bruno Le Maire et le député de gauche Boris Vallaud, mercredi dernier.
Le ministre de l’Économie avait assuré début octobre lors d’un déplacement sur un site d’Alstom à Valenciennes qu’il n’y aurait "aucune suppression d’emplois et aucune fermeture de site". Une promesse que le député de gauche Boris Vallaud a farouchement critiquée. "Il y a des études à Bercy qui chiffrent précisément le nombre d’emplois potentiels menacés" a lâché celui qui était directeur de cabinet d’Arnaud Montebourg entre 2012 et 2014 puis secrétaire général adjoint de l’Elysée. "Les vrais doublons sont davantage avec Bombardier qu’avec Siemens" a répondu Bruno Le Maire, sous-entendant qu’il y en avait tout de même avec le groupe allemand.
Matthieu Pechberty

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par itsmeagain le Mer 11 Oct - 16:41

comment il s appelait deja l ex ministre qui avait promis "pas de licenciement" ??? un certain macron je crois aujourd hui devenu jupiter !!!!!

itsmeagain
Habitué
Habitué

Messages : 164
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par Merl1 le Mer 11 Oct - 16:48

Le TGV est allemand....

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 11504
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.

http://www.comite-mfga.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par Invité le Mer 11 Oct - 18:32

bonjour ,
dans le ferroviaire français il y avait aussi la Sté Jeumont Schneider traction et signalisation rachat par Alstom (1988) , la fusion Alstom et Siemens m'inquiète , maintenant qu'il y a le CETA ne pas oublier la Sté Bombardier qui se trouve au Canada , à suivre .
il y avait aussi les chantiers de l'atlantique ( Alstom ) STX maintenant.

cordialement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par aPOTRE le Mer 11 Oct - 22:03

andre 41 a écrit:bonjour ,
dans le ferroviaire français il y avait aussi la Sté Jeumont Schneider traction et signalisation rachat par Alstom (1988) , la fusion Alstom et Siemens m'inquiète , maintenant qu'il y a le CETA ne pas oublier la Sté Bombardier qui se trouve au Canada , à suivre .
il y avait aussi les chantiers de l'atlantique ( Alstom ) STX maintenant.

cordialement  
au lieu qu'à l'Allemagne , l'U.E sont des bon à rien au lieu de dire faut concurencer nos concurrents , par un TGV made in U.E ! ça sert à quoi l'U.E si la France vend à l'Allemagne et non pas dans le partage avec l'U.E ,,,???
bref c'est pas U.E là que la France pratique , les chinois vont rire au nez de l'U.E
Le TGV chinois est-il plus fort que le TGV français ?
Publié le 23/12/2016 à 16h37 Mis à jour le 23/12/2016 à 17h39

©️Tous droits réservés
Un fabricant chinois de trains va vendre des rames de TGV à la République tchèque. Le premier contrat ferroviaire d’un acteur de l’Empire du milieu dans l’Union européenne. Alstom a-t-il du souci à se faire ?
Grande première. CRRC Zhuzhou Locomotive a signé un accord pour vendre 3 rames automotrices électriques de TGV à la République tchèque, le premier accord de ce genre entre un fabricant chinois de trains et un pays membre de l'Union européenne (UE), rapporte l’agence Chine nouvelle. Ce contrat de 20 millions d'euros a été signé avec l'opérateur ferroviaire tchèque Leo Express.
Ces trains sont compatibles avec les chemins de fer en République tchèque, en Slovaquie et en Pologne, a indiqué Liao Hongtao, directeur général adjoint du groupe chinois. La première rame doit être livrée mi-2018. L'UE possédant des normes strictes sur la sûreté et la fiabilité des trains, "cette vente à la République tchèque représente une reconnaissance du marché international à l'égard des fabricants chinois", a estimé M. Liao. Le tragique accident ferroviaire de Wenzhou en 2011, qui a fait près de 40 morts et 200 blessés, paraît bien loin…


A lire aussi
La France vend enfin ses TGV aux Etats-Unis
Depuis, le pays a connu une montée en gamme. CRRC vend actuellement des TGV qui n’ont a priori rien à envier à ceux de notre fleuron Alstom, tant en termes de vitesse que de capacité. Alors que les modèles Pendolino, Avelia Liberty et AGV du groupe tricolore peuvent transporter jusqu’à 500 passagers, les modèles CRH380A et B du chinois affichent des capacités de 494 et 551 sièges. Quant aux trains CRH380BL et CL de CRRC, ils peuvent transporter près de 1.050 passagers, une capacité inférieure de seulement 17% à celle de l’Euroduplex d’Alstom (1.268 passagers).
Pour ce qui est de la rapidité, les TGV chinois ont un léger avantage : 350 km/h pour les CRH380A et B et 380km/h pour les CRH380BL et CL, à comparer avec les 320, 350 et 360 km/h affichés par les Euroduplex, Avelia Liberty et AGV d’Alstom. Enfin, les trains chinois sont plus compétitifs que ceux d’Alstom, grâce à l’accès à une main d’œuvre et un acier moins chers. Le TGV français n’a qu’à bien se tenir…
A lire aussi
Découvrez en images l'Hyperloop, ce train supersonique qui séduit la SNCF
A lire aussi
> ALSTOM a reçu la commande des 15 TGV "Belfort" de la part de la SNCF
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2599
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par FAB42 le Ven 13 Oct - 20:51

Alstom ça fait 6 ans que ça dure et aucun gouvernement n'a prit les mesures ad hoc...
avatar
FAB42
Chef
Chef

Messages : 1431
Date d'inscription : 17/08/2013
Localisation : SAINT-ETIENNE

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par Pierre Lequédec le Mer 18 Oct - 2:50

C'est ce qu'on appelle la mondialisation, on dirait que Lysliane découvre le processus. Bah bien sûr que des emplois disparaitrons, c'est inéluctable. Mais ils seront remplacés par de nouveaux emplois dans de nouveaux secteurs.
avatar
Pierre Lequédec
Postulant
Postulant

Messages : 444
Date d'inscription : 13/08/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par aPOTRE le Mer 18 Oct - 8:49

Pierre Lequédec a écrit:C'est ce qu'on appelle la mondialisation, on dirait que Lysliane découvre le processus. Bah bien sûr que des emplois disparaitrons, c'est inéluctable. Mais ils seront remplacés par de nouveaux emplois dans de nouveaux secteurs.
je te recyclerait bien dans le nettoyage des fosses septiques et crois moi là il y a du boulot  !
je suis dans le concept un travail fait avec amour est plus rentable que un travail fait à la dégouté
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2599
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par Pierre Lequédec le Jeu 19 Oct - 1:18

aPOTRE a écrit:
je te recyclerait bien dans le nettoyage des fosses septiques et crois moi là il y a du boulot  !
je suis dans  le concept un travail fait avec amour est plus rentable que un travail fait à la dégouté

C'est du soviétisme ton truc. aPOTRE président et c'est tout le monde aux travaux forcés. Belles perspectives ...
avatar
Pierre Lequédec
Postulant
Postulant

Messages : 444
Date d'inscription : 13/08/2017

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par aPOTRE le Jeu 19 Oct - 8:05

Pierre Lequédec a écrit:

C'est du soviétisme ton truc. aPOTRE président et c'est tout le monde aux travaux forcés. Belles perspectives ...
bin déjà le cas dans le programme d'emmanuel macron les travaux forcé  et  les classes pauvres , modéré et  moyenne connaissent la récession façon ultra soviétique de nicolas Sarkozy à Emmanuel macron qui frappe plus fort aussi sur les retraité(e)s   ,  par des impôts  et contribution sociale très  élever , pour élever le porte monnaie des ultra riche , des banquier et des élites de emmanuel macron ; de 8 million de misérables en France c'est passé à 9 millions , et je parie qu'il passera à 11 million dans 5 ans !bref ton EM  c'est création  de la pauvreté et précarité  à l(exception  des ultra riche , des banquier et des élites )
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2599
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alstom risque des milliers de suppressions de postes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum