Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Aller en bas

La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Guillaume Kané le Sam 3 Fév - 18:33


La laïcité (= la maçonnerie) :


1) a volé leurs églises aux catholiques, et offert des mosquées aux musulmans !

En 1905, églises et couvents sont volés aux catholiques. — Dès 1926, les champions du laïcisme utilisent l’argent public pour construire la mosquée de Paris, à la demande du très anticlérical Edouard Herriot, soutenu par le militant anticatholique François Albert (Ligue maçonnique de l’Enseignement).
« Aujourd’hui, les maires sont les premiers bâtisseurs de mosquées » (Dalil Boubakeur, Le Figaro, 13 décembre 2008).

2) a islamisé l’Algérie française, tout en déchristianisant la France.

En Algérie française, le gouvernement maçonnique a empêché les missions catholiques (« pas de prosélytisme »), multiplié les écoles coraniques et les Médersas (universités islamiques), financé et développé le culte mahométan (faisant même venir des marabouts de Kairouan pour islamiser la Kabylie).
En même temps, le même gouvernement déchristianisait systématiquement la France. Jules Ferry organisait un enseignement totalitaire, centralisé par l’Etat, imposant aux enfants (catholiques à plus de 80%) l’idéologie maçonnique (« laïque »).
Entre 1901 et 1904, les laïcards ferment de force 13 904 écoles catholiques et expulsent plus de 50 000 religieux.

3) favorise aujourd’hui systématiquement l’idéologie mahométane aux dépens du catholicisme.


« [A la cantine,] nous servons de la viande hallal par respect pour la diversité ; mais pas de poisson le vendredi par respect de la laïcité » (Roland Ries, sénateur-maire de Strasbourg, 11 avril 2011).
avatar
Guillaume Kané
Habitué
Habitué

Messages : 119
Date d'inscription : 24/01/2018

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Beati pauperes spiritu
Francs: 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Alpha55 le Lun 5 Fév - 19:18

Mais s'est-on demandé pourquoi les Catholiques désertaient leurs églises ? Il faut voir le Dimanche matin, la "foule" de fidèles qui se pressent dans la Collégiale de Villeneuve lez Avignon ! 20 à 25, âgés de 70 à 87 ans ! 
Les prêtres sont coupables avec toute la hiérarchie catholique d'avoir fait fuir les catholiques !
avatar
Alpha55
Habitué
Habitué

Messages : 183
Date d'inscription : 22/01/2018
Localisation : Les Angles

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par aPOTRE le Lun 5 Fév - 20:50

Alpha55 a écrit:Mais s'est-on demandé pourquoi les Catholiques désertaient leurs églises ? Il faut voir le Dimanche matin, la "foule" de fidèles qui se pressent dans la Collégiale de Villeneuve lez Avignon ! 20 à 25, âgés de 70 à 87 ans ! 
Les prêtres sont coupables avec toute la hiérarchie catholique d'avoir fait fuir les catholiques !
l'église catholique traditionel   avait commencé à être défiguré après la révolution française ,en incluant le génocide en vendée !
avatar
aPOTRE
Sage
Sage

Messages : 3535
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 55
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Guillaume Kané le Lun 5 Fév - 21:45

Alpha55 a écrit:Les prêtres sont coupables avec toute la hiérarchie catholique d'avoir fait fuir les catholiques !

Non c'est Jean Macé, enseignant et homme politique, qui crée en 1866 la Ligue de l'enseignement qui se bat pour l’instauration d’une école gratuite, obligatoire et laïque. C'est à dire le début de l'enseignement sans Dieu, ce qui n'a aucun sens.
avatar
Guillaume Kané
Habitué
Habitué

Messages : 119
Date d'inscription : 24/01/2018

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Beati pauperes spiritu
Francs: 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Alpha55 le Mar 6 Fév - 15:36

aPOTRE a écrit:
Alpha55 a écrit:Mais s'est-on demandé pourquoi les Catholiques désertaient leurs églises ? Il faut voir le Dimanche matin, la "foule" de fidèles qui se pressent dans la Collégiale de Villeneuve lez Avignon ! 20 à 25, âgés de 70 à 87 ans ! 
Les prêtres sont coupables avec toute la hiérarchie catholique d'avoir fait fuir les catholiques !
l'église catholique traditionel   avait commencé à être défiguré après la révolution française ,en incluant le génocide en vendée !


L'église catholique traditionnelle a été la première victime de la Convention et pas seulement en Vendée ! Mais depuis la Loi de 1905, la République laïque a pris une revanche sur l'Eglise ressuscitée et qui ne s'en est pas relevée d'ailleurs ! Elle est allée d'abandons en abandons, sans résister... Bon c'est vrai on a vu la tentative de Mgr Lefèvre... condamné par sa hiérarchie et bien sur les Cardinaux et le Pape !
avatar
Alpha55
Habitué
Habitué

Messages : 183
Date d'inscription : 22/01/2018
Localisation : Les Angles

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Merl1 le Mar 6 Fév - 17:54

Depuis le motu proprio Summorum Pontificum en 2007, la messe tridentine ne peux plus être refusée.

PS : Elle n'a jamais été interdite.

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 12337
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.
Francs: 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Merl1 le Mar 6 Fév - 17:57

Guillaume Kané a écrit:
Alpha55 a écrit:Les prêtres sont coupables avec toute la hiérarchie catholique d'avoir fait fuir les catholiques !

Non c'est Jean Macé, enseignant et homme politique, qui crée en 1866 la Ligue de l'enseignement qui se bat pour l’instauration d’une école gratuite, obligatoire et laïque. C'est à dire le début de l'enseignement sans Dieu, ce qui n'a aucun sens.

Je suis d'accord ,le principal poison est l'enseignement public. L'école du diable est le socle d'une acculturation extravagante, et je parle même pas des zones occupées.

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 12337
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.
Francs: 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par ganem le Jeu 13 Sep - 16:01

Arabe à l’école : «Un instrument de prévention de l’islamisme»

Hakim El Karoui, auteur du rapport « la Fabrique de l’islamisme », explique pourquoi il vaut mieux développer l’enseignement de l’arabe dans les établissements scolaires plutôt que dans des lieux de culte.

L’essayiste Hakim El Karoui est l’auteur du rapport « la Fabrique de l’islamisme » publié dimanche par l’institut Montaigne, cercle de réflexion libéral. Ce normalien préconise, entre autres mesures, le développement de l’apprentissage de la langue arabe dans les écoles pour « réduire l’attractivité des cours dans les écoles coraniques et les mosquées ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pourquoi êtes-vous favorable au développement de l’enseignement de l’arabe classique dans les établissements publics ?

HAKIM EL KAROUI. C’est un instrument éventuel de prévention de diffusion de l’islamisme. La bataille qui se joue est une bataille de la connaissance. A l’école, l’élève aura un point de vue différent de celui qu’il peut entendre à la mosquée grâce à un éclairage historique et anthropologique.

Qu’en est-il des cours d’arabe dans les mosquées ?

L’enseignement est un accès au religieux. C’est, pour l’islamiste, une façon de contrôler le discours. On apprend l’arabe dans des ouvrages religieux et des manuels des pays d’origine aux valeurs conservatrices, notamment sur le statut de la femme. La vision de la langue qui est donnée aux gamins est très marquée.

Pourquoi, selon vous, l’arabe est nettement moins enseigné aujourd’hui que par le passé ?

A l’origine, c’est une volonté de l’Education nationale sur le principe : « On n’a pas appris le breton aux Bretons, on ne va pas apprendre l’arabe aux Arabes ». Ensuite, l’enseignement de l’arabe dans des collèges en centre-ville n’a pas plu à certains parents et leurs chères têtes blondes. C’est remonté aux recteurs. Des classes ont alors fermé. Moins on ouvre de classe, plus l’enseignement de l’arabe devient un élément essentiel du modèle économique des mosquées où les cours sont payants. Les imams disent aux enfants : on n’apprend pas un bon arabe à l’école.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Que doit faire le ministre de l’Education ?

Il faut une stratégie, regarder où il y a de la demande, quartier par quartier. Ensuite, en matière de recrutement, il faut ouvrir davantage de postes à l’agrégation et au Capes d’arabe pour reconstituer un vivier de profs. On les sous-utilise aujourd’hui dans des classes pas complètes. En 2016, on avait lancé une enquête auprès de familles musulmanes qui montrait que plus de la moitié (56 %) souhaitaient que l’arabe classique soit enseigné à l’école publique.

Source : Leparisien
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1826
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Lysliane le Jeu 13 Sep - 16:27

Ça veut dire quoi ton message, en ce qui te concerne que tu est pour ?
avatar
Lysliane
Disciple
Disciple

Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par ganem le Ven 14 Sep - 15:05

Lysliane a écrit:Ça veut dire quoi ton message, en ce qui te concerne que tu es pour ?

Je suis absolument contre l'apprentissage de l'arabe, c'est la voie de l'islamisation comme ce qui s'est passé en Algérie où le français a été chassé au profit de l'arabe
avec au bout du compte une guerre civile qui a fait 300 000 morts. Tahar Ben Jelloun raconte des corâneries.

Tahar Ben Jelloun - Apprendre l'arabe, c'est s'enrichir

L'écrivain s'élève contre la suspicion qui accompagne la proposition d'apprendre cette langue à l'école. Il y voit de nombreux avantages. Par Tahar Ben Jelloun
Publié le 14/09/2018 à 09:14 | Le Point.fr
Des étudiants suivent un cours d’étude coranique en arabe, a l'institut mahométan de Saint-Leger-de-Fougeret.


Des étudiants suivent un cours d'étude coranique en arabe, à l'institut mahométan de Saint-Léger-de-Fougeret.


Une dame maghrébine m'a abordé l'autre jour à l'arrêt du bus. D'emblée, elle me pose la question qui la taraudait : « Pourquoi sommes-nous objets de tant de haine ? » Elle m'explique : je suis algérienne, arrivée ici à l'âge de dix ans, mes parents ont travaillé toute leur vie et sont morts de fatigue ; moi, j'ai fait de même et j'ai donné à mes enfants une bonne éducation. Nous sommes français, mais on nous regarde comme des étrangers. Ils ne veulent pas de l'idéologie mahométane, ça, c'est discutable, voilà qu'ils hurlent parce qu'un ministre a demandé qu'on enseigne l'arabe dans les écoles publiques ! Je suis découragée, faites quelque chose, dites-leur que nous ne sommes pas des terroristes ni des islamistes, s'il vous plaît, dites-leur que nous sommes des gens paisibles et qu'ils cessent de nous suspecter de tout ce qui va mal dans ce pays ! »

En prenant mon bus, je n'ai cessé de penser à cette femme qui avait l'air sincère. Il est vrai que l'enseignement de la langue arabe dans les écoles de la République est une bonne initiative. De tout temps, le ministère a négligé cette langue. Je me souviens d'une année où il y avait dans toute la France un seul agrégé en langue arabe.
De la peur à la haine

Pourquoi faut-il enseigner cette langue ? Parce que ce serait un symbole d'apaisement envoyé par l'État aux millions d'Arabes en France. D'ailleurs, on attend depuis longtemps que Macron s'adresse enfin à cette communauté qui, en général, ne se sent pas bien acceptée dans le pays ; elle constate que ses enfants ne sont pas reconnus ; c'est sans doute à cause de cela que certains tombent dans le piège des recruteurs de Daech. Nombre de musulmans sont sidérés par l'amalgame fait entre idéologie mahométane, islamisme et terrorisme. De la peur de l'idéologie mahométane, on est passé à la haine de cette religion, et cela pas uniquement en France, dans toute l'Europe.

Macron a eu raison d'assister au dîner annuel du Crif et d'y prononcer un discours de solidarité. Il a eu tort de ne pas répondre à l'invitation d'un dîner du ramadan organisé par plusieurs associations musulmanes. Le Premier ministre y a fait une apparition, m'a-t-on dit.

Il faut enseigner la langue arabe parce que c'est une langue aussi importante dans le monde que l'espagnol ou l'allemand. Apprendre une langue, c'est pénétrer dans la culture et la civilisation qu'elle exprime. Apprendre une langue, c'est s'enrichir, abolir les murs de méfiance et d'incompréhension.
Soustraire cette langue aux mosquées et à ceux qui s'y improvisent imams

Apprendre l'arabe permettrait aux enfants et adolescents d'origine arabe de prendre contact avec un univers que leurs parents n'ont pas pu ou su leur transmettre. De toute façon, la langue qu'on apprend à l'école est classique, elle n'est pas parlée par le peuple. Elle est la langue du livre, de la poésie, du conte et de la philosophie. Cela étant, l'apprentissage de cette langue ne sera pas exclusivement réservé aux enfants d'origine arabe. Bien au contraire, il devrait concerner tous ceux qui sont intéressés par la culture et la civilisation arabes.

Autre raison pour apprendre l'arabe : soustraire cette langue aux mosquées et à ceux qui s'y improvisent imams, lesquels ont souvent une approche douteuse de l'arabe classique ; certains en profitent pour faire leur propagande néfaste.

La suspicion et la stigmatisation poussent certains musulmans à se radicaliser, à rompre le contrat social et républicain. De plus en plus de jeunes se réclamant de l'idéologie mahométane choisissent le repli et la tentation du communautarisme. D'après l'Institut Montaigne, 28 % des musulmans sont classés « sécessionnistes et autoritaires ». Il y a de quoi être inquiet. Le rapport « La Fabrique de l'idéologie mahométane » explique bien combien le salafisme progresse en France et en Europe, faisant de l'idéologie mahométane une idéologie politique contemporaine bien structurée.

Lire sur ce sujet l'interview de Hakim El Karoui : « Comment déjouer la stratégie de conquête des islamistes »

Le champ a longtemps été laissé à la propagande, au désordre et à la complaisance à l'égard de certains États qui ont pris en charge l'idéologie mahométane en France jusqu'à en faire dans certains cas une secte de fanatiques prêts au djihad et à la guerre.

Enseigner l'arabe ne peut que donner des outils objectifs et sérieux à ceux qui veulent un jour connaître la culture d'origine de leurs parents.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1826
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Lysliane le Ven 14 Sep - 16:03

C'est bien de préciser ta pensée , j'avais vu que tu étais contre sur un autre forum donc j'étais un peu surprise que tu postes cet écrit de
Tahar Ben Jelloun .
Ceci dit je suis contre moi aussi dès l'instant ou on voudrait le rendre obligatoire , si c'était juste facultatif ça peut se discuter .
avatar
Lysliane
Disciple
Disciple

Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Merl1 le Ven 14 Sep - 18:45

Si déjà ils apprenaient le français...

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 12337
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.
Francs: 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par ganem le Sam 15 Sep - 14:31

Déjà dès qu'un français de souche se convertit au mahometisme, il est obligé d'apprendre un minimum de Saint Coran pour faire ses 5 prières par jour qui est écrit en arabe et dont les traductions ne sont pas admises pour les prières. Même comme ça, il ne comprendra rien au Coran il faut l'exègese.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1826
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par ganem le Mer 7 Nov - 12:38

Remise des Prix de la Laïcité le 6 novembre 2018
Prix de la Laïcité 2018. Boualem Sansal : "La laïcité est un chemin de liberté et de paix qui n’interdit ni la tradition ni la religion"

Boualem Sansal, Prix international de la Laïcité 2018, écrivain, auteur de "2084, la fin du monde" et "Le Train d’Erligen ou la Métamorphose de Dieu" (Gallimard). 6 novembre 2018


Madame le Maire de Paris
Mesdames et messieurs,

Je voudrais, si vous le permettez, me tourner en premier vers les membres du Jury du prix de la Laïcité, vers sa présidente, Madame Françoise Laborde et vers le président du Comité Laïcité et République, Monsieur Jean-Pierre Sakoun, pour les remercier du fond du cœur pour avoir fait de moi le lauréat 2018 du Prix international de la Laïcité et les assurer de ma profonde gratitude.

Je le sais, et j’en tire une fierté d’autant plus grande, votre geste dépasse ma personne : il honore et encourage toutes celles et tous ceux qui dans nos pays, l’Algérie, et le Maghreb plus largement, se battent durement pour faire avancer l’idée que la laïcité est un chemin de liberté et de paix, de progrès et d’ouverture, qui n’interdit ni la tradition ni la religion, au contraire, le respect qu’elle voue à toutes les croyances les protège également et leur ouvre au surplus des perspectives nouvelles d’épanouissement. Une croyance est d’autant plus forte et agissante qu’elle s’inscrit dans ce processus constant de connaissance de soi et d’ouverture sur les autres. Je vous remercie pour celles et ceux que vous honorez à travers moi et, auxquels croyez-moi je transmettrai votre message.

Je reviens vers vous tous, Mesdames et Messieurs, pour vous dire quelques mots sur la laïcité. Je ne suis pas particulièrement qualifié pour ce faire, étant né et vivant dans un pays qui ne connaît pas la laïcité, ni la démocratie, ni même le plus simple état de droit. J’en ai quand même une certaine connaissance que j’ai tirée de ma longue et attentive observation de la France et de sa fameuse laïcité, et que je voudrais tant voir se diffuser dans nos pays que la religion et la tradition gouvernent beaucoup trop étroitement pour les laisser entrevoir l’intérêt d’un peu de modernité pour améliorer leur quotidien et enrichir leurs aspirations.

J’ai aussi découvert, avec un regret certain, que la laïcité en France semblait ces derniers temps ne plus faire unité et unanimité comme elle l’a fait jusque-là. C’est un grand dommage. Ce serait la fin d’un grand rêve. La laïcité française serait l’objet de tentatives de révision diverses et variées toutes bien argumentées en première apparence, qui entendent l’inscrire dans une autre perspective, plus religieuse que civile. Ce qui peut se concevoir, pourquoi pas, rien n’est définitivement scellé. J’ai aussi entendu bien des gens, de plus en plus nombreux, dire qu’il serait bon que la France se dote d’une laïcité à la carte dans laquelle chaque religion puiserait ce qui lui convient. Ceci aussi peut se concevoir, pourquoi pas, il suffit d’accepter ce qui immanquablement en découlera, des conflits religieux en chaîne et une communautarisation totale de la société.

Le deuxième constat est que de tous côtés la France est sommée de renoncer à sa spécificité. Elle l’est par ceux des siens qui se reconnaissent maintenant une autre identité que française et elle l’est par les institutions internationales, comme la cour européenne de justice, la cour internationale de justice, par la commission des droits de l’homme de l’Onu, par la ligue islamique mondiale, et par des Etats prescripteurs tout-puissants que sont l’Arabie saoudite, le Qatar, l’Iran, e d’autres encore.

Au vu de cela, la question se pose : la France peut-elle vivre sans sa spécificité et sa laïcité ? A mon avis non, elle serait vite colonisée, elle doit donc les défendre avec force. C’est la mission que le CLR s’est donnée, mais comme on dit en Algérie, une main seule ne peut pas applaudir.

Merci au CLR, merci à son jury, merci à vous tous Mesdames et Messieurs.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1826
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité est complice de l’islamisation de la France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum