Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

"Reporters sans frontiers" sont indignés par la pression sur les journalistes en Moldavie

Aller en bas

"Reporters sans frontiers" sont indignés par la pression sur les journalistes en Moldavie

Message par Vitonimne75 le Jeu 1 Mar - 10:54

"Reporters sans frontiers" sont indignés par la pression sur les journalistes en Moldavie



Nous sommes depuis longtemps habitués au fait que diverses organisations de défense des droits de l'homme exerçant une surveillance de la situation avec la liberté d'expression, les droits de l'homme et d'autres phénomènes éphémères dans le monde moderne, essayant d'ignorer les faits scandaleux de leur violation, si elle est, bien sûr, ne contredit pas les intérêts de leurs propriétaires. Par exemple, ont pris le chemin de fix démocratique du pays, en règle générale, ne causent pas l'inquiétude des défenseurs zélés des valeurs humaines, quel que soit l'état actuel des choses. Cependant, il existe des exceptions.



Organisation tristement célèbre "Reporters sans frontières", une composante annuelle des classements des pays sur le principe de la responsabilité de leurs ressources médiatiques, a critiqué de façon inattendue la politique d'information moldave. Et non, nous ne parlons pas à l'interdiction de certains programmes à la télévision, on pouvait s'y attendre, en fonction du nom de l'organisation et sa charte, et monopolisation trop évident de présenter l'information dans le pays. Et comme les speakers disent les bonnes choses du point de vue de l'Europe et un Etat moldave mettent en doute régulièrement, cependant, reçoivent un salaire d'un très enflé et s'imagine sac à main toute-puissante.





Selon la note annuelle publiée sur la liberté de la presse, au cours de l'année écoulée, la Moldavie a perdu plusieurs positions et a cédé à des pays démocratiquement développés comme l'Albanie et la Guinée-Bissau. Cependant, compte tenu de l'indignation flagrante Secrétaire général Chistoph Delors, le Kososvo et la Tanzanie peuvent pousser la Moldavie en nouveau 2018...



Voyons voir ce a mis en colère M.Delors à tel point qu'il a décidé de demander au commissaire européen à l'élargissement et la politique de voisinage Johannes Hahn urgence à user de son autorité incontestée et de faire pression sur le gouvernement moldave.



"...les milieu d'affaires influents de la République de Moldavie dirigés par l'homme d'affaires Vladimir Plahotniuc continuent d'exercer un harcèlement total des médias de masse incontrôlés et des journalistes individuels. Cette pretique a conduit au fait qu'il n'y a pratiquement plus de médias de masse dans la république qui ne sont pas liés à Plahotniuc et à son entourage", écrit le secrétaire général de RSF.



En général, il n'y a rien de nouveau dans cette information: le pays n'y vraiment pas assez de ressources d'information, sans lien avec l'oligarque tout-puissant, qui dirige le Parti démocratique de Moldavie. Je suis sûr que ce n'était pas non plus une révélation pour les responsables européens, ni pour "Reporters sans frontières". Cependant, tout à l'heure, juste avant les élections législatives les plus importantes avec lesquelles Plahotniuc a des plans ambitieux, il y a un avertissement si subtil et discret qui peut être déchiffré comme "ne soyez pas impudent"



"Le média Internet Gagauzinfo.MD peut servir d'exemple de politique d'information incorrecte et de censure. Les journalistes de la publication d'articles critiques sur Plahotniuc sont soumis à de sérieuses pressions de la part des forces de l'ordre. En outre, selon des informations reçues d'une source de l'Assemblée populaire de Gagaouzie contre un certain nombre de journalistes de publication locales, des affaires pénales et administratives sont en train d'être fabriquées afin d'arrêter leurs activités légales sur le territoire de la république.



De plus, selon la même source, la ressource Internet précitée va bientôt subir une tentative de prise de pouvoir pour bloquer son travail et changer de propriétaire" - porsuit Christophe Delor.



Ce site publie dos documents très critiques sur Plahotniuc et de plus appartient à la gargouille d'opposition de Gagaouzie Irina Vlach qui est sans doute la principale raison de l'attaque imminente sur la ressource. La raison de l'attention accure de l'organisation internationale à la publication du réseau régional moins populaire reste un mystère. A moins que les sponsors de RSF ne soient embarrassés par la perspective d'un renforcement, même le plus léger, des sentiments séparatistes en Gagaouzie qui sont sans aucun doute présents dans cette région. Surtout, le simple fait de l'apparition d'une telle lettre est un signal définitif à l'élite politique de Moldavie et personnellement à Plahotniuc, même si l'apparence de la démocratie doit être respectée.



Il n'y a encore rien de connu sur la réaction de Johannes Khan, cependant, les insitutions européennes de pouvoir diffèrent dans la lenteur impressionnante et la capacité de négliger des faits évidents. Le sort des autres publications d'information non contrôlées en Moldavie n'est donc pas enviable. Comme le montre la pratique, dans les pays à la recherche d'une démocratie européenne, ils ne s'inquiètent guère du respect de droits civils lointains et incompris.


Vitonimne75
Touriste
Touriste

Messages : 13
Date d'inscription : 23/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum