Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Les Lumières, cette nouvelle religion obscurantiste

Aller en bas

Les Lumières, cette nouvelle religion obscurantiste

Message par Merl1 le Dim 4 Mar - 0:48


Le philosophe Bertrand Vergely, normalien, agrégé de philosophie et théologien, vient de publier Obscures Lumières, dans lequel il remet en cause l'apport des Lumières à la pensée. Il est interrogé dans Le Figarovox. Extraits :

"La religion est ce qui relie les hommes à Dieu. Vivre religieusement conduit à élever sa conscience au plus haut niveau qui soit. Mais les hommes peuvent détourner le religieux, et quand c'est le cas, cela donne les tyrannies et les sectes qui font basculer le religieux dans la violence. La bonne réponse à l'obscurantisme religieux consiste à revenir au religieux authentique, celui de l'homme profond se purifiant de la soif de pouvoir afin de faire vivre une conscience transformée. Au XVIIIe siècle, lors de la Révolution Française, c'est l‘inverse qui s'est produit. Sous prétexte de libérer la société de l'obscurantisme, les révolutionnaires opposent au pouvoir de l'obscurantisme religieux le pouvoir non religieux dit des Lumières. Ils ne suppriment pas la soif de pouvoir, ils la déplacent seulement de son expression cléricale vers une expression laïque. Pour ce faire, ils mettent en place une idolâtrie, celle de l'homme total contrôlant la nature et l'homme par la raison humaine. Au XVIIIe siècle cette idolâtrie débouche sur la Terreur, au XIXe siècle sur le nihilisme intellectuel, au XXe siècle sur le totalitarisme. Être philosophe, c'est tenter de dire et de vivre la vérité. Les Lumières sont à l'origine d'une idolâtrie qui a asservi les hommes et qui les asservit encore. À qui demande de devenir un adorateur de cette idolâtrie, je dis non. Sans moi. [...]

Comment expliquez-vous que le siècle des Lumières se soit achevé sous le règne de la Terreur?


Sous couvert de vouloir lutter contre l'injustice, les penseurs des Lumières ont en réalité voulu créer une humanité entièrement nouvelle. Quand on a comme projet de transformer ce qui fait l'essence de l'humanité, que peut-il se passer? Sur un plan théorique et culturel, on est obligé de se prendre pour Dieu en remplaçant la loi divine par la loi humaine qui devient une nouvelle loi divine. Hobbes dans le Léviathan réécrit le livre de la Genèse en faisant naître l'homme du contrat social et, derrière lui, du Droit humain. Résultat: c'est désormais l'État qui garantit le Droit, devenant en quelque sorte le nouveau Dieu sur terre. Ce qui est l'essence du totalitarisme. Par ailleurs, pratiquement, quand on prétend être la vraie humanité qui va bâtir la nouvelle humanité, on est obligé d'éliminer par la terreur les représentants et les symboles de l'ancienne société et de l'ancienne humanité, l'ancien ne pouvant pas cohabiter avec le nouveau. C'est exactement ce qui s'est passé. Depuis la Révolution Française, tous les régimes révolutionnaires ont été des régimes de terreur dans lesquels on liquidait dans la violence les nobles, les prêtres, les riches, les intellectuels etc …

Vous dites aussi que les Lumières, avec les droits de l'homme, sont la source d'une morale nouvelle qui se substitue à la morale chrétienne. Mais, dans une société sécularisée comme aujourd'hui, n'a-t-on pas besoin d'une forme de «morale laïque» pour maintenir l'ordre face à l'obscurantisme de l'idéologie mahométane radical par exemple?

La morale qu'ont inventée les Lumières est une morale libertine, dont j'ai montré qu'elle pouvait être illustrée par trois visages: la critique intellectuelle, Don Juan, et le Marquis de Sade. Cette nouvelle morale repose donc sur un triptyque: Liberté d'esprit - Séduction - Transgression. On retrouve ces valeurs, très présentes, en art contemporain! C'est exactement ce triptyque moral que les droits de l'homme ont pour but de protéger. Comme le dit très bien Albert Camus, le Droit et le libertinage ont été les deux leviers de la Révolution Française. Mais je crois, précisément, que la vraie «morale laïque» n'existe même plus aujourd'hui. Dans mon enfance, à l'école de la République, il y avait des leçons de morale! Cette morale n'était pas une morale libertine héritée des valeurs des Lumières protégées par les droits de l'homme, mais c'était la morale chrétienne laïcisée. Elle n'existe plus. À l'époque de mon enfance, le mot «morale» n‘était pas un mot honteux.

Qu'oppose-t-on vraiment à l'idéologie mahométane radical aujourd'hui? La morale «Charlie Hebdo», c'est-à-dire le vieux fond anticlérical révolutionnaire revendiquant le «ni Dieu ni maître» de l'anarchisme, sur fond de droit au blasphème! Ce n'est pas ça, la morale laïque. Je suis d'accord pour opposer une morale face à la violence islamiste. Mais quand commence-t-on? Sur la base de quel enseignement, et de quelles valeurs? [...]"

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 12337
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.
Francs: 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lumières, cette nouvelle religion obscurantiste

Message par Lysliane le Ven 31 Aoû - 11:27

Bonjour Merl1

Hum vous avez lu le livre ?L'entretien m'a interpellé favorablement et puis j'ai lu cet extrait https://books.google.fr/books/about/Obscures_lumi%C3%A8res.html?id=sUdLDwAAQBAJ&printsec=frontcover&source=kp_read_button&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false ...
Pas plus les "lumières" que la religion ne me parait sacré pour lui ou alors j'ai pas compris .
C'est cette phrase qui me gène dans son brillant exposé .
:"Ainsi ,les lumières ont assurément été animées par le souci de lutter contre l'obscurantisme religieux, la violence politique et les systèmes de domination .
avatar
Lysliane
Disciple
Disciple

Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lumières, cette nouvelle religion obscurantiste

Message par ganem le Ven 31 Aoû - 14:07

Voltaire n'était pas anti Dieu, il était anti religions, aucune religion n'a trouvé grâce à ses yeux et même sa pièce Mahomet ou le fanatisme était dirigée contre le catholicisme de l'époque même s'il l'a dédiée au pape.
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1826
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lumières, cette nouvelle religion obscurantiste

Message par Lysliane le Ven 31 Aoû - 15:48

La je parle de Bertrand Vergely pas de Voltaire.
avatar
Lysliane
Disciple
Disciple

Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lumières, cette nouvelle religion obscurantiste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum