Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

France : comment le maoïsme a séduit une partie de la jeunesse des années 68

Aller en bas

France : comment le maoïsme a séduit une partie de la jeunesse des années 68

Message par Merl1 le Dim 11 Mar - 6:43


Dans le sillon de Mai 68, une partie de la jeunesse et de l’élite intellectuelle a fondé dans la Révolution culturelle chinoise ses espoirs de renversement du capitalisme. L’historien François Hourmant nous plonge dans l’univers mental de ce courant d’extrême gauche français aux multiples facettes, explorant ses aveuglements, ses contradictions et son héritage.

En se fondant sur les récits écrits à chaud et surtout rétrospectivement par des maoïstes – tous repentis, et pas forcément les plus connus, comme Pierre Rigoulot, Philippe Sollers, Jean-Pierre Le Dantec, Rony Brauman ou encore Serge July –, l’auteur montre comment cette sphère d’influence s’est répandue dans de nombreux champs – artistiques, politiques, intellectuels.

“La GP [Gauche Prolétarienne] a su jouer sur le ressort de la médiatisation, et ce n’est pas un hasard si nombre de ses leaders ont d’ailleurs fini par s’intégrer dans le système médiatique et à y occuper des positions centrales”

Le 4 mars 1972, 200 000 personnes convergent vers le Père-Lachaise. Dans la foule de sept kilomètres qui chemine en silence jusqu’au cimetière, on aperçoit Jean-Paul Sartre et Michel Foucault. Ils sont là pour témoigner de leur solidarité avec Pierre Overney, un ouvrier maoïste de 24 ans abattu quelques jours plus tôt par le chef du service de sécurité de l’usine Renault Billancourt, Antoine Tramoni. […]

“Au faîte du mouvement, entre 1969 et 72, leur nombre n’aurait pas excédé en France sept mille militants, toutes tendances confondues”, relève François Hourmant. Mais ces obsèques populaires témoignent de la sympathie qu’il inspire. “La séduction maoïste a fourni des images et des scènes qui appartiennent désormais au panthéon du roman national”, écrit le spécialiste de l’histoire des intellectuels, qui rend compte dans son ouvrage de l’univers mental de ces militants qui ont fondé dans le maoïsme leurs espoirs de soulèvement hexagonal. […]
France: How People Get The New iPhone 8 For Only 1€
First News
Ads by Revcontent

Les Inrocks



Que sont-ils devenus ? (Article de 1993)

Barret Philippe (Dirigeant maoïste): Conseiller de Chevènement, inspecteur général de l’Education nationale (47 ans).
Barret-Kriegel Blandine (Maoïste): Ecrivain, professeur de philosophie politique. Légion d’honneur (49 ans).
Castro Gilbert (Maoïste, Secours rouge): Producteur de pop music (50 ans).
Castro Roland (Maoïste): Urbaniste, responsable de Banlieues 89, ex-proche de Mitterrand (53 ans).
Frydman René (Maoïste, Mlac, Médecins sans frontières): Chef de service (maternité
Gambier Dominique (Maoïste): Député PS. Palmes académiques (45 ans).
Geismar Alain (SNE-Sup, maoïste, fondateur de la Gauche prolétarienne): Inspecteur général de l’Education, dir. du cabinet du sec. d’Etat Jean Glavany
(53 ans).

Grumbach Tiennot (Maoïste, dirigeant de l’UJC (ml)): Avocat, ancien bâtonnier du barreau de Versailles. Légion d’honneur (53 ans).
Karmitz Marin (Maoïste): Cinéaste, producteur. Légion d’honneur et Mérite
(54 ans).
Le Bris Michel (Maoïste, directeur de «La Cause du peuple»): Ecrivain, éditeur (49 ans).
Le Dantec Jean-Pierre (Maoïste, directeur de «La Cause du peuple»): Professeur à l’école d’architecture de la Villette (51 ans).
Miller Gérard (Maoïste): Psychanalyste (43 ans).
Rolin Olivier (Maoïste, membre fondateur de la Gauche prolétarienne (branche militaire): Ecrivain, éditeur au Seuil (45 ans).
Truchot Didier (Maoïste): PDG de l’institut de sondage Ipsos (46 ans).

_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 12267
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.
Francs: 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: France : comment le maoïsme a séduit une partie de la jeunesse des années 68

Message par ganem le Dim 11 Mar - 16:52

Philippe Sollers entre autres
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1782
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:
Francs: 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: France : comment le maoïsme a séduit une partie de la jeunesse des années 68

Message par Merl1 le Mar 13 Mar - 23:53

La liste est longue, ils vont devenir vraiment vieux bientôt, mort se serait mieux. Cette génération de connards communistes a foutu la France à genou.

Occident !!!!



_________________
ultima ratio regum
   
avatar
Merl1
Vénérable
Vénérable

Messages : 12267
Date d'inscription : 12/07/2011
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation: Catholique romain, Royaliste, Breton, amateur de rock alternatif et de RIF.
Francs: 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: France : comment le maoïsme a séduit une partie de la jeunesse des années 68

Message par Camarade Beria le Dim 15 Avr - 13:23

Occident, c'est pas les baltringues qui se sont fait bolosser par genre l'UNEF en voulant dégager la Sorbonne ? Ces guignols, tu parles des "maoïstes" de 68 qui se sont rangé du côté du pouvoir, quand on voit le nombre de cadres d'Occident qui ont fini ranger dans la bourgeoisie, dans les partis politiques de droite ou dans la haute administration... lool

Parlons même pas de la branlée d'Ordre Nouveau à la Mutualité...


Bref... lool

Faudrait peut-être parler de ceux/celles qui ont pas "trahi", ce serait bien aussi. La liste est longue, mais je pense par exemple à Robert Linhart qui est resté Établi par exemple et la multitude de militants/militantes qui ont soit continué dans la scène marxiste-léniniste anti-révisionniste, en finissant pro-albanais (Bête pour eux) ou en basculant dans l'autonomie prolétarienne (NAPAP etc. et ce qui donnera notamment Action Directe). C'est pas nouveau que la petite-bourgeoisie dans une période de crise aiguë, peut se retrouver à avoir des positions "gauchistes" et finalement quand tout retombe, reprendre l'itinéraire de leur classe. Michael Christofferson l'explique assez bien dans son bouquin "Les intellectuels contre la gauche".




Camarade Beria
Habitué
Habitué

Messages : 54
Date d'inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: France : comment le maoïsme a séduit une partie de la jeunesse des années 68

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum