Forum politique France online
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Désislamisation de la terre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désislamisation de la terre ?

Message par ganem le Sam 11 Mar - 13:13


PBSL a dit: "mariez vous, faites des enfants. Que je puisse submerger les nations mécréantes du fruit béni de vos entrailles

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par ganem le Dim 12 Mar - 13:56

J'ai lu le livre de Hamza Boubekeur, le père de Dalil Boubekeur. C'est un livre d'humour.

Pour lui, Victor Hugo est musulman, Gérard de Nerval est musulman, Lamartine est musulman, Arthur Rimbaud est musulman.

Il n'a pas osé dire que Renan, Vigny, Flaubert étaient musulmans.

L'islamisme ne peut exister que comme religion officielle; quand on le réduira à l'état de religion libre et individuelle, il périra. L'islamisme n'est pas seulement une religion d'État, comme l'a été le catholicisme en France, sous Louis XIV, comme il l'est encore en Espagne, c'est la religion excluant l'État... Là est la guerre éternelle, la guerre qui ne cessera que quand le dernier fils d'Ismaël sera mort de misère ou aura été relégué par la terreur au fond du désert. L'Islam est la plus complète négation de l'Europe; l'Islam est le fanatisme, comme l'Espagne du temps de Philippe II et l'Italie du temps de Pie V l'ont à peine connu; L'Islam est le dédain de la science, la suppression de la société civile; c'est l'épouvantable simplicité de l'esprit sémitique, rétrécissant le cerveau humain, le fermant à toute idée délicate, à tout sentiment fin, à tout recherche rationnelle, pour le mettre en face d'une éternelle tautologie : Dieu est Dieu...
Ernest Renan

L’Islamisme est le culte le plus immobile et le plus obstiné : il faut bien que les peuples qui le professent périssent
Alfred de Vigny

« Je demande, au nom de l’humanité, à ce qu’on broie la Pierre-Noire, pour en jeter les cendres au vent, à ce qu’on détruise la Mecque, et que l’on souille la tombe de Mahomet. Ce serait le moyen de démoraliser le Fanatisme. » (Lettre du 19 janvier 1878 adressée à madame Roger des Genettes).
Flaubert

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par El seductor le Dim 12 Mar - 14:28

+100 !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par ganem le Mer 15 Mar - 10:43

La haine folle de Caroline Fourest contre moi ... 3 eme partie


Suite des articles suivants :
http://elisseievna.blogspot.fr/2017/03/la-haine-folle-de-caroline-fourest-2.html  
la haine folle contre moi, pourquoi
et ... pas seulement contre moi :
http://elisseievna.blogspot.fr/2017/02/caroline-portraituree-par-la-revue-du.html


Ainsi donc Caroline Fourest se plaint de ce que je parle de collaboration avec les militants pro-charia. Bouh, je serais coupable d'avoir voulu l'insulter ... alors que je ne nomme ni ne désigne personne de reconnaissable par le public. Caroline m'accuse. Alors que la seule victime c'est moi et la seule agresseuse, c'est elle. Nième manipulation des faits par Caroline ... Mais ce ne serait pas le plus dégoutant. Non, le plus dégoutant concerne le sujet de la délation.


autre exemple de sa manipulation de l'histoire à des fins de propagande, Caroline publiait dans sa revue ce texte :
 

Heureusement que la loi sur le délit d'entrave numérique ne s'applique pas dans tous les domaines à toutes les " diffusion ou transmission d’allégations ou d’indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur ...en exerçant des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d’intimidation à l’encontre des personnes cherchant à s’informer sur ..."
par exemple dans le but de dissuader d'utiliser un terme, d'organiser son "bannissement symbolique" ou de salir ses utilisateurs.
Car oui le mot "islamophobie a une histoire, qui date de l'époque coloniale, quand déjà, il s'agissait d'oublier le contenu de l'islam pour imposer une colonisation sans évangélisation. ( ex : Alain Quellien, La politique musulmane dans l’Afrique occidentale française, Paris, Émile Larose, 1910, p. 133. :  « L’islamophobie – Il y a toujours eu, et il y a encore, un préjugé contre l’Islam répandu chez les peuples de civilisation occidentale et chrétienne. Pour d’aucuns, le musulman est l’ennemi naturel et irréconciliable du chrétien et de l’Européen, l’islamisme est la négation de la civilisation, et la barbarie, la mauvaise foi et la cruauté sont tout ce qu’on peut attendre de mieux des mohamétans.»

Mais le plus abject est ceci :
Caroline devrait m'approuver et condamner les délateurs au lieu de cela, elle me dénonce à la Justice pour avoir critiqué dans un texte de 2015 où je ne citais aucun nom mais seulement des types de conduites de collaboration objective ou volontaire avec les militants de l'islam, dont la délation :
elle devrait me soutenir puisqu'elle sait parfaitement le danger mortel de signer des textes critiques de l'islam ...
la preuve : elle explique elle-même ce danger mortel et la réalité du caractère mortel dans ce texte de 2005 sur Ayaan Hirsi Ali ...
Sa plainte contre moi est une abjection, produit de sa haine folle contre moi.

[ c'est moi qui souligne en rouge ]

Extraits de :
http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2005/05/25/510-ayaan-hirsi-ali-linsoumise-par-caroline-fourest
Ayaan Hirsi Ali, l'insoumise (par Caroline Fourest)
(portrait paru dans Charlie Hebdo et ProChoix en 2005)
La députée hollandaise d'origine somalienne, Ayaan Hirsi Ali, vit sous protection policière depuis qu'elle a osé se proclamer athée et critiquer l'archaïsme de la religion musulmane. Les meurtriers de Théo Van Gogh veulent la tuer pour son film « Soumission ». Elle se réaffirme « Insoumise » dans un livre qui vient de paraître en français*. Caroline Fourest l'a rencontrée.
La première que j'ai rencontré Ayaan, nous devions intervenir ensemble à un colloque sur les victimes de l'islamisme à Genève. Elle a parlé en premier et elle m'a demandé : « As-tu reçu des menaces pour ton livre sur Tariq Ramadan ? ». La scène avait quelque chose d'assez surréaliste. Car de tous les participants à ce colloque — une Iranienne torturée sous les mollahs, un ancien esclave chrétien soudanais, moi et d'autres — Ayaan Hirsi Ali était de loin la plus menacée d'entre nous... Nous nous sommes revues à Paris pour son livre, Insoumise. Jamais titre n'a trouvé meilleure ambassadrice. Pas seulement parce qu'Ayaan est une femme magnifique, mais parce qu'elle incarne mieux que personne la résistance à l'intégrisme.

« Le multiculturalisme est un système raciste »
Moins d'une semaine plus tard, son histoire la rattrape et la percute en même temps que les Twin Towers. Horrifiée par les crimes commis une fois de plus au nom de l'islam, elle intervient dans le débat public. Elle se proclame « athée » et dénonce l'« archaïsme » de la religion au nom de laquelle on a toujours voulu la dresser. Les menaces fusent de partout, de son clan, de la communauté musulmane qui ne lui pardonne pas cette « trahison ». Depuis Londres, son père lui reproche de « souiller » l'islam. On craint pour sa vie. Elle est désormais placée sous haute surveillance et ne peut plus se déplacer sans ses gardes du corps, fournis par l'etat Hollandais. Mais ce n'est pas le pire. Son droit à l'inventaire n'est pas seulement refusé par les fanatiques. Les relativistes, pleins de bonnes intentions paternalistes à l'égard des minorités, se disent gênés. Surtout au sein de son parti. « Au début, ils étaient contents que je parle. Mais ils ne voulaient pas que je critique l'islam en tant que religion. Ils mettaient tout sur le compte de la pauvreté ou de la colonisation. Mais j'ai grandi avec l'islam, j'ai appris le monde à travers ses yeux. C'est au nom de cette religion qu'on m'a appris à haïr les non musulmans : les Juifs, les homosexuels, les athées... »
Rien ne l'agace plus que cette façon de tuer l'esprit critique envers la religion au nom du respect quasi folklorique des cultures : « L'enfer est pavé de bonnes intentions... » Elle s'explique : « Le multiculturalisme aujourd'hui signifie réguler les gens en fonction de leur communauté, de leur religion et de leur culture. Très bien. Mais que fait-on des individus ? Les gays, les femmes, les enfants ? Ceux qui ne veulent pas suivre les lois de la communauté ? Ce système est un cauchemar pour les femmes comme moi qui se sont enfuis de pays où le système les subordonne aux hommes et qui viennent dans cette société pour être égales. Soudainement, les multicuturalistes vous rappellent à l'ordre et vous disent non pas vous ! Vous, vous devez rester avec votre communauté et écoutez votre père, votre frère, votre mari. On ne vous aidera pas... C'est ça l'égalité ? Quand on y réfléchit, le multiculturalisme est un système purement raciste ».
Depuis janvier 2003, date de son entrée au Parlement, elle se bat pour faire voter des amendements contre les mutilations sexuelles et les mariages forcés. Inlassablement. Elle désespère du parti travailliste Hollandais. En tant que défenseur du système multiculturel, donc communautaire, la gauche dépend du vote musulman : une communauté d'un million de votants dont beaucoup votent sur consignes pour le parti travailliste... Privée de sa liberté de parole à gauche, elle a donc choisi de continuer à se battre depuis le parti libéral, centre droit mais plus soucieux des libertés individuelles : « le parti auquel j'appartiens désormais ne raisonne pas en termes de communautés mais d'individus et pour moi c'est une question centrale ». Et pourtant, même là, on lui demande mettre en sourdine ses griefs contre l'islam. L'avant-propos de son livre, par exemple, celui où elle raconte avoir été élevée dans la haine des non musulmans au nom de la religion ne figure que dans les versions hors Hollande. Trop subversif.
Le meutre de Van Gogh
En assassinant Théo Van Gogh, les islamistes ont commis une grave erreur : on commence enfin à l'écouter. Le meurtre de Van Gogh ou la désillusion multiculturaliste Elle a fait la connaissance du réalisateur maudit en 2003, par le biais de journalistes qui voulaient faire un film sur elle. Quelque temps plus tard, Van Gogh s'est vu refusé d'animer un débat au dernier moment sur pression d'un islamiste belge venu l'intimider avec son clan. Une humiliation publique, à laquelle ont pris part plusieurs élus socialistes, et qu'il n'a pas supporté. « Il était mortifié, il n'arrêtait pas de m'appeler ». À peine rentrée de New-York, la députée tente de le calmer : « Pourquoi es-tu si en colère ? Tu es réalisateur, non ? Fait un film là-dessus au lieu de te mettre en colère ? » Le réalisateur accepte... à condition qu'elle lui écrive le script.
Ce sera Soumission, un texte qu'ayaan Hirsi Ali a écrit à l'origine pour une pièce de théâtre. Quatre femmes victimes de la religion, du voile, du viol et des châtiments corporels, avec pour seule consolation des versets du Coran tatoués sur leurs corps. Une pièce hantée par son histoire mais aussi par les récits qu'ayan devait traduire du temps où elle faisait l'interprète pour les réfugiés, de 1995 à 2001. Comme ce jour où elle a dû apprendre à une femme que son mari lui avait transmis le Sida. Son mari, qui la trompait avec des prostituées, n'arrêtait pas de répéter : « C'est impossible. Je suis musulman ». Van Gogh veut porter ce texte à l'écran, mais Ayaan le met en garde : « C'est dangereux ». Elle ne veut pas avoir sur la conscience la mort d'actrices que les islamistes pourraient reconnaître. Le réalisateur lui propose de filmer de façon à garantir leur anonymat et donc leur sécurité. Et eux ? Elle-même accepte de mettre son nom, mais elle prévient de nouveau Van Gogh : « tu es fou de signer. C'est dangereux. Tu as des enfants. Tu ne peux pas faire ça. » Il ne veut rien entendre : « Si je fais un film en Hollande en 2004 sur lequel je ne peux pas mettre mon nom sans mourir, cela veut dire que nous vivons en pleine barbarie »...
Théo Van Gogh est mort le 2 novembre 2004, assassiné d'un coup de couteau en pleine rue par un militant appartenant à un réseau islamiste.Sous le couteau, un papier rappelait la menace de mort à l'encontre de Hirsi Ali, obligée de partir de cacher dans une base militaire. Elle et Van Gogh avaient tenté d'imaginer d'où viendrait la menace : « Quand cela va-t-il arriver ? Comment ? Est-ce que ce sera avec un couteau ou avec une bombe ? Est-ce que ce sera un homme ou une femme ? » Cette question a trouvé une réponse. Reste à savoir où va maintenant le modèle néerlandais, passablement ébranlé ? « Nous avons des francophiles qui veulent suivre l'exemple français, à l'image de la loi sur les signes religieux. Et nous avons des anglophiles qui veulent rester au modèle communautaire ». Ayaan Hirsi Ali, qui a appris les langues comme autant de passeport vers la liberté, va peut-être se mettre au Français : « Je ne sais dire qu'un seul mot en Français, mais c'est mon mot préféré... Laïcité ».
Caroline Fourest

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par El seductor le Mer 15 Mar - 11:23

"Car oui le mot "islamophobie a une histoire, qui date de l'époque coloniale, quand déjà, il s'agissait d'oublier le contenu de l'islam pour imposer une colonisation sans évangélisation. ( ex : Alain Quellien, La politique musulmane dans l’Afrique occidentale française, Paris, Émile Larose, 1910, p. 133. :  « L’islamophobie – Il y a toujours eu, et il y a encore, un préjugé contre l’Islam répandu chez les peuples de civilisation occidentale et chrétienne. Pour d’aucuns, le musulman est l’ennemi naturel et irréconciliable du chrétien et de l’Européen, l’islamisme est la négation de la civilisation, et la barbarie, la mauvaise foi et la cruauté sont tout ce qu’on peut attendre de mieux des mohamétans.»

Si cela avait été le cas, la "colonisation" aurait éradiqué l'islam dans ses colonies, en Afrique du Nord particulièrement. Or qu'en a-t-elle fait ? Elle a promulgué un "Statut coranique" qui protégeait les Musulmans en leur laissant leurs Droits politiques et religieux ! Les Médersas étaient tolérées et les Oummas (Docteurs de la Foi) avaient tout pouvoir en cette matière !
Et justement la colonisation sans évangélisation a été imposée, laissant l'Islam prêcher pour l'exclusion des colonisateurs !
Alain Quellien est un gros menteur !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par ganem le Sam 18 Mar - 13:36

El seductor a écrit:"Car oui le mot "islamophobie a une histoire, qui date de l'époque coloniale, quand déjà, il s'agissait d'oublier le contenu de l'islam pour imposer une colonisation sans évangélisation. ( ex : Alain Quellien, La politique musulmane dans l’Afrique occidentale française, Paris, Émile Larose, 1910, p. 133. :  « L’islamophobie – Il y a toujours eu, et il y a encore, un préjugé contre l’Islam répandu chez les peuples de civilisation occidentale et chrétienne. Pour d’aucuns, le musulman est l’ennemi naturel et irréconciliable du chrétien et de l’Européen, l’islamisme est la négation de la civilisation, et la barbarie, la mauvaise foi et la cruauté sont tout ce qu’on peut attendre de mieux des mohamétans.»

Si cela avait été le cas, la "colonisation" aurait éradiqué l'islam dans ses colonies, en Afrique du Nord particulièrement. Or qu'en a-t-elle fait ? Elle a promulgué un "Statut coranique" qui protégeait les Musulmans en leur laissant leurs Droits politiques et religieux ! Les Médersas étaient tolérées et les Oummas (Docteurs de la Foi) avaient tout pouvoir en cette matière !
Et justement la colonisation sans évangélisation a été imposée, laissant l'Islam prêcher pour l'exclusion des colonisateurs !
Alain Quellien est un gros menteur !



Aquila: l’interview exclusive #2
On 17 mars 2017 par Pour une opposition constructivedans TRIBUNE LIBRE


» C’est quoi le voile islamique ? C’est tout simplement un contrôle phénoménal… »

TRIBUNE
Aquila: l’interview exclusive #2
Par Eric Muth

» C’est quoi le voile islamique ? C’est tout simplement un contrôle phénoménal, un contrôle vestimentaire basé sur le sexe « .

Aquila: l’interview exclusive 2
Aquila, une Algérienne réfugiée en France témoigne : « Pour moi, l’Islam est une gigantesque manipulation
c’est un viol de l’esprit !
« D’un petit village de Kabylie à une île perdue dans l’océan Pacifique le voyage a été long et éprouvant, il a duré 40
ans, un exil puis un autre, loin, très loin de l’Islam et de sa violence millénaire… » Ainsi comme commence les premières
lignes de son livre « Pour un monde sans Islam « paru en Juillet 2016, et qui ne cesse de faire parler de lui, tant les
propos sur l’Islam de cette jeune algérienne nous interpellent. Sans détour, l’auteur nous montre comment elle a forcé
son destin en quittant l’Algérie à 30 ans pour une terre non musulmane : la France.
Aquila, votre ouvrage « Pour un monde sans Islam « est un livre choc. De nombreux auteurs avant vous
ont déjà parler de l’Islam sans vraiment faire bouger les choses ? Votre message, cette fois-ci, a-t-il été
entendu ? Sinon, que comptez-vous faire ?
Ce livre est mon témoignage et expérience de ma vie de non-musulmane, dans une société musulmane, mais surtout l’expérience de vie dans une guerre civile au nom d’Allah.
Il n’est pas le premier livre sur le sujet et ne sera pas le dernier, tant que le totalitarisme islamique en temps de paix comme en temps de Jihad règne sur la terre.
Il y aura des personnes non-musulmanes comme moi pour le dénoncer, elles ne sont pas légion mais elles existent, ces personnes sont des sentinelles, des lanceurs d’alerte. Au début on refuse le message en tuant le messager, mais le même message réel continue d’arriver par d’autres messagers. Libre à chacun d’écouter ce message ou de l’ignorer.
Je ne force personne à m’écouter ou à me croire, mon livre-alerte-message est là, disponible pour tous, l’alerte est imminente, le danger réel, ma parole est libre et publique, à chacun de le prendre ou de le laisser.
Comme un facteur qui distribue le courrier, mon devoir est de transmettre le message aux destinataires. Le courrier est dans leur boite aux lettres, voudront-ils l’ouvrir ou pas ? C’est chacun avec sa conscience, je ne pourrais l’ouvrir et le lire à leur place.
En 2004, personne ne croyait aux tsunamis, les gens sur la plage de Phuket voyaient de loin une grosse vague arriver sur leur plage paradisiaque, beaucoup ( naïfs ou tétanisés) sont restés là à la regarder passer ou arriver, d’autres ont compris le danger et ont couru par réflexe de survie se réfugier dans les montagnes. C’est la même chose avec le chaos islamique qui se profile à l’horizon, sauf que là, ça ne sera pas une vague d’eau salée mais de sang.
Les vagues de migrants clandestins et hors-la-loi européenne qui arrivent par milliers sur nos plages et rivages, distribués et imposés à nos villes, augurent comme dit dans mon livre-message, d’un gros carnage.
70 ans de vie en temps de paix ont tué tout réflexe de défense ou de survie des Occidentaux, l’objectif est de réveiller en eux ce réflexe vital de survie.
Vous affirmez dans votre livre « Je n’ai jamais eu à me convertir à l’Islam « , à quel moment de votre vie, avez-vous pris conscience de l’importance du Christ, qu’il était la solution à votre souffrance ? Et que représente-t-il pour vous aujourd’hui ?
Dans mon livre je dis ceci : « …Je n’ai jamais eu à me convertir à l’Islam en prononçant cette profession de foi. Je suis née dans ce monde de fous, le monde musulman, cette terre si belle et généreuse infectée et souillée par l’Islam. Je me suis retrouvée là par dessein ou par hasard, je ne sais trop, je n’ai jamais franchi aucune porte, on m’a fait naître
dedans « . P63
Je voulais dire par là que bien que née dans une famille et une société musulmanes, mais sur une terre autrefois chrétienne ( Saint Augustin était un berbère d’Algérie), à aucun moment de ma vie je ne me suis considérée musulmane. Je ne le criais pas sur les toits, mais je n’ai jamais accepté de prononcer la profession de foi musulmane, tout simplement parce que je ne souhaitais pas le devenir. Je ne peux reconnaître Allah comme Dieu ni Mahomet comme son messager, on peut dire que ma rébellion anti-Islam et mon acte de résistance commencèrent par ce refus d’accepter et de me soumettre à ce premier pilier de l’Islam.
Assez tôt dans ma vie, j’ai eu conscience de l’existence d’un créateur, d’un père qui n’est pas Allah, qui ne peut-être Allah. J’étais un peu comme un enfant qu’on a adopté, à qui on ment en lui disant matin et soir que « ce père totalitaire, méprisant, injuste et colérique est ton vrai père ». Mais l’enfant sait, il sent au fond de lui-même qu’on lui ment. Pour moi c’était pareil : cela a commencé par du ressenti, et puis, au fil des années et de mes observations de la société, je réalisais que ce monstre ne peut être mon père !
On juge un arbre à ses fruits, je réalisais que je vivais dans une société totalitaire, liberticide, injuste, minée par la haine, la violence, et l’ignorance, et en même temps, je voyais principalement via mon père qui vivait en Europe, et via la petite fenêtre sur le monde qu’était la télé, les signaux de l’existence d’un autre monde, un monde meilleur, libre, où la femme n’est pas un sous-homme, un monde évolué qui innove, qui crée ; un monde intelligent, prospère, et qui respire le bonheur, un monde qui visiblement échappe au règne totalitaire d’Allah Akbar.
J’étais envahie par la joie de savoir qu’un tel monde existe, c’était inespéré. De mon village perdu de Kabylie, les brillantes étoiles de la nuit et les avions qui traversent par dizaines à très haute altitude le ciel du jour, m’ont fait comprendre que le monde ne se limite pas à l’horizon lugubre de mon goulag islamique où Allah fait sa loi, ni aux interminables et insupportables « Allah Akbar « des mosquées et slamaleks des hommes en babouches, ni aux youyous stridents des femmes cloîtrées et au braiment des ânes en liberté de mon village.
Et concrètement, j’ai découvert le Christianisme indirectement via des films occidentaux diffusés en Algérie, où malgré la censure, on pouvait voir des scènes chrétiennes comme la série culte : « La Petite Maison dans la Prairie « . Des scènes de vie quotidienne de prière à table ou avant de dormir, messe et prière à l’église avec toute la famille réunie sand discrimination de genre. Je voyais leur célébration d’un baptême ou d’un mariage à l’église, je découvrais par ces images une autre civilisation, une autre culture, une autre religion, une autre manière de vivre qui me paraissait plus saine que celle que je vivais.
Il faudrait également ajouter à cela le fait que mon père avait l’habitude de nous ramener des livres de France. Il était quasiment analphabète, mais il connaissait la valeur des livres, et parmi ces livres qu’il prenait au hasard, il y avait les grands classiques de la littérature française, mais aussi une Bible pour enfants illustrée. Je maîtrisais à peine le français, mais je les dévorais.
La découverte la plus drôle, ce fut à l’école, lors d’un cours d’éducation islamique. On nous parla d’un certain Issa, fils de la vierge Myriam, mais pas fils de Dieu, monté au ciel mais jamais crucifié, qui reviendra en tant que musulman ( c’est-à-dire soumis aux lois d’Allah), et appellera les autres à embrasser l’Islam et rejettera tous ceux qui l’ont considéré comme
étant autre chose qu’un simple messager du Dieu Unique. Selon l’Islam, Jésus est né musulman, reviendra et mourra en tant que tel. Cette présentation islamique de Jésus comme étant musulman m’avait fait éclater de rire en plein cours d’éducation islamique. J’étais la seule à trouver cela ridicule, cela reviendrait à dire que moi aussi je suis musulmane. Après ce cours j’ai compris que l’Islam est l’un des visages de l’Anti-Christ.
Et puis, vers quatorze ans, je fis une rencontre assez bouleversante d’un point de vue spirituel, j’ai eu une connexion avec mon créateur, je compris soudain beaucoup de choses que je ne comprenais pas du tout auparavant, cela me donna une force et une foi incroyables, ce qui m’aida à surmonter bien des épreuves. Pour moi, Jésus est amour, il est le salut, le sauveur.
En 2005, vous habitez au cœur de Paris, inscrite à la Sorbonne pour un master, et puis, en fin d’année, vous changez de cap, vous changez carrément de pays. « Très déçue de la France, de ce qu’elle devenait, une république islamo-gauchiste « Vous maintenez ces propos ?
Après avoir vécu 30 ans en Algérie dont 10 ans de guerre civile sanglante au nom d’Allah, un an à Nice ( je résidais à la Promenade des Anglais) et un an à Paris rive gauche, je compris dans quel pays je me trouvais. La France me paraissait sans jeux de mots, comme une véritable poudrière. Moi qui connaît très bien la genèse d’une guerre civile, je voyais là en France, tous les signaux faibles d’un malaise profond, et tous les ingrédients d’une violence extrême en gestation.
Je rappelle qu’en 2005, Paris et la région parisienne connurent des émeutes et des violences urbaines sans précédent. Je fus scandalisée à la fois par l’attitude ingrates et intolérables des enfants de l’immigration envers leur pays d’accueil et d’adoption la France, mais j’étais tout aussi scandalisée par l’attitude molle et complaisante envers ces racailles du pouvoir en place, et de la classe politique de gauche comme de la pseudo droite. Je me rendis compte que ces petites racailles de banlieue ne saisissaient pas la chance inouïe qu’elles ont de naître et de vivre en France, et puis, si leur pays d’origine, leurs racines sont mieux, pourquoi s’obstinent-ils à rester ici, personne ne les retient en France. Et je rappelle au passage qu’en Algérie tout le monde veut partir, quitter cet enfer et venir en France.
Donc, devant ce constat et ce climat délétères, ne voulant pas de par mon faciès, mes origines, et mon passeport étranger être associée de près ou de loin à cette racaille musulmane qui détruit la France, et ne supportant pas le laxisme, la culpabilisation et l’aplaventrisme des gauchistes, j’ai préféré quitter la France en 2006. Je suis partie en Espagne, puis en Grande-Bretagne, où je découvrais avec stupeur que l’immigration musulmane dans les deux pays était tout aussi importante. Sa visibilité est plus marquée en Angleterre avec des femmes et des gamines d’à peine 6 ans vêtues comme en Arabie ou en Iran, en burka et voile intègrale au cœur de Londres, toute la misère du Commonwealth était là.
En Espagne, je voyais les nouvelles vagues de Maures et d’Africains clandestins arriver sans discontinuer. Je voyais une réislamisation en douce de l’ancienne Andalousie, une sorte de reconquête islamique qui ne dit pas son nom. Je voyais une Europe blanche et chrétienne ouverte à tous les envahisseurs d’Afrique et des pays arabo-musulmans, dont la culture et la religion sont en complète opposition avec la culture et la civilisation européenne. J’assistais là en direct à un suicide collectif des européens ! Je voyais avec stupeur une Europe rongée par les marxistes qui ouvrent la voie aux islamistes. Le résultat est là, des mosquées et des écoles coraniques sont ouvertes chaque jour pendant que les églises se vident. Des abattoirs hallal, des femmes et des fillettes voilées ; des départs au jihad en série ; des guet-apens tendus à la police, aux pompiers ; des agressions et des violences quotidiennes dans les cités et les grandes villes envers tout ce qui symbolise l’Etat, l’autorité, la loi, le christianisme, la liberté, l’école…Ils s’attaquent aux touristes, aux communautés non musulmanes ( les asiatiques, les juifs). L’anarchisme islamique avance à grand pas, l’Etat de droit recule tout autant.
Une élection présidentielle aura lieu en France, en mai 2017, voyez-vous, parmi tous les candidats, un qui pourrait sortir du lot et éradiquer le terrorisme ?
Cette marche à double sens de la France est visible à tous dans le quotidien, mais est-ce le non-retour ? Personnellement je pense qu’il reste très peu de temps pour renverser la vapeur avant que la cocotte n’explose. Les élections n’y changeront rien. Pourquoi ce constat ? Parce que nous ne sommes plus en démocratie. Le système est verrouillé, la liberté d’opinion bâillonnée, la menace n’est pas seulement celle des atroces coupeurs de têtes, elle est aussi celle des sournois coupeurs de langues, celle qui vous empêche de parler, de nommer les choses. En France, la parole est verrouillée, muselée. Le Front national fait depuis des années office de soupape de sécurité du système pour canaliser les ressentiments divers, et le système électoral est fait de telle sorte que le pouvoir reviendra ( comme c’est le cas depuis des années) toujours au fameux « Front républicain « , « l’Unité nationale « . L’oligarchie du système fera barrage comme à chaque rendez-vous électoral, mais les français continuent de croire qu’ils sont en démocratie
Vous avez eu des difficultés à vous convertir au christianisme, vous dites même qu’il y a des prêtres en France qui ont une vision erronée de l’Islam. Et qu’ils prétendent qu’il existe bien deux coran ?
Non, je suis désolée, pour moi il n’y a qu’un seul coran, qu’il soit de la Mecque ou de Médine, c’est le même corpus. Mettre artificiellement en opposition les versets de la Mecque et ceux de Médine aboutit à avaliser le discours hypocrite et mortel sur l’islam religion de paix, de tolérance et d’amour, vecteur de l’islamisation de l’Europe, processus vers un Etat Islamique.
Ma conversion au Christianisme s’est faite par étapes. Je me suis toujours sentie chrétienne, je n’étais ni musulmane, ni athée, je croyais en un créateur, un père spirituel qui est amour, mais j’avais besoin de le connaître. J’ai cru en un premier temps que pour mieux le connaître il fallait que je franchisse la porte d’une église catholique et que je demande ma conversion. En 2008, je me suis sentie prête à faire le pas, ma rencontre avec un prêtre d’une église catholique parisienne assez connue est relatée dans mon livre. Une scène surréaliste où j’apprends par ce prêtre que le Dieu des chrétiens et le Allah des musulmans est le même, et par conséquent, selon lui, il ne sert à rien que je me convertisse au christianisme parce que, me dit-il, l’islam est une magnifique religion d’amour, de paix et de tolérance ! J’avais failli tomber de ma chaise quand il m’a dit cela. Je sortis de cette église catholique sonnée, mais moins bête que je n’y étais entrée. Je compris à ce moment-là que cette liberté, cette paix, cette tranquillité ne va pas durer. Une gigantesque tempête se pointe à l’horizon, je ne la vis qu’en sortant de cette église.
J’ai donc assisté au travers de cette scène surréaliste avec c e prêtre islamophile, à une grave dérive religieuse et éthique qui s’est infiltrée et diffusée au sein de l’Eglise catholique, tandis qu’à son sommet, le Pape lui-même, et certains hauts prélats, soutiennent ouvertement et publiquement la légitimité de l’islam en tant que religion, et accréditent Mahomet comme un prophète. A sa base, d’autres prêtres et curés transforment des églises et des paroisses en salles de prière et en lieux de rassemblement d’intégristes et d’extrémistes islamiques qui poursuivent avec lucidité et infatigablement la stratégie de conquête du territoire et des esprits d’un Occident chrétien qui se hait lui-même. Cela est-il étonnant, vu qu’il est idéologiquement malade de nihilisme, de matérialisme, de consumérisme, de relativisme, du complexe de l’islamiquement correct, d’angélisme, de laïcisme, de subjectivisme juridique, de masochisme, d’indifférentisme, et de multiculturalisme.
Mais il y a beaucoup plus grave, le Pape, chef de l’Eglise catholique a déclaré dans un de ses discours, ce qui n’a pas été relevé, mais qui est explosif, que « La renaissance de l’Europe, l’âme de l’Europe (…), ses racines chrétiennes, (…) irriguées par l’eau pure de l’Evangile ». reposaient sur l’accueil sans limites de tous les migrants. Autrement dit, le salut (moral) de l’Europe repose sur son invasion religieuse et ethnique acceptée. Folie douce et absurdiité ; cela s’appelle du nihilisme.
Donc pour moi, la menace ne vient pas que de l’islam, mais aussi des dirigeants de l’Eglise catholique actuelle et des politiques et associations gauchistes de tous bords qui, comme ce prêtre, ont érigé le mensonge et le politiquement correct en précepte de foi islamique, facilitant et donnant naissance à un Etat islamique au sein de l’état de droit, une terre jadis chrétienne.
En France, on a parlé il y a quelques mois de changer la nature même de l’Islam pour une meilleure entente. Que les musulmans de France s’intègrent au nom de la laïcité. Qu’en pensez-vous ?
L’Islam, c’est l’Islam, inspiré du Coran, un livre considéré par un milliard et demi de musulmans, comme incréé et sacré depuis 1400 ans. Les musulmans pratiquent l’islam comme Allah et Mahomet le leur ont demandé de le faire. Français ou pas français, il y a un seul islam, il n’y a pas d’islam français, algérien, marocain, tunisien, saoudien : c’est le même partout.
L’Islam est la deuxième religion de France, après le laïcisme, dans la typologie actuelle. Le christianisme n’existe pratiquement pas dans le débat public, il est supplanté par la laïcité. Avec quelle légitimité un gouvernement élu par des hommes et des femmes pour cinq ans, viendraient-ils confectionner et imposer un islam laïcisé et sur mesure aux musulmans de France ? La réponse est aucune.
Déjà, il faut savoir que le Coran est considéré par les musulmans comme la parole d’Allah, donc intouchable, in-critiquable, irréformable, même pas la moindre virgule, c’est à prendre tel quel ou à laisser. Jouer les apprentis sorcier et vouloir prendre des ciseaux et tailler un islam compatible avec les valeurs démocratiques et laïques française, c’est jouer avec le feu. Les musulmans se considèrent avant tout musulmans avant d’être des français, leur nationalité importe peu par rapport à leur foi. Et puis, comment peut-on imposer une foi, un dogme à quelqu’un si ce n’est en utilisant les mêmes méthodes barbares des musulmans vis-à-vis des non-musulmans ?
L’inégalité homme/ femme, le voile islamique, la ségrégation des sexes, la polygamie, le mariage forcé, les crimes d’honneur, l’égorgement de moutons sur la voie publique, les appels publics à la prière obligatoire cinq fois par jour, et l’imposition du hallal partout, sont entre autres les pierres angulaires de la foi musulmane. Comment un gouvernement français pourra-t-il leur dire que l’Islam de France doit laisser tomber toutes ces horreurs qui sont partie intégrante de l’identité musulmane, et de leur mode de vie ?. Il ne faut pas avoir peur de le dire : pour que les musulmans s’intègrent en France ils sont obligés de se libérer et de se désintégrer de l’Islam, il ne faut pas être schizophrène, on ne peut pas être à la fois un citoyen français qui croit à la liberté, à l’égalité et à la fraternité, et pratiquer une religion inégalitaire, liberticide et intolérante. C’est soit l’un soit l’autre. Il faut choisir son camp pendant qu’il est encore temps, parce qu’il arrivera un temps où vous n’aurez plus le choix, la situation dans laquelle se trouvera la France choisira pour vous.
La seule manière de se réveiller à la vie et de revenir à l’amour de son prochain c’est de quitter la religion de haine qu’est l’Islam pour rejoindre le christianisme. Il n’y a jamais eu d’enracinement de l’Islam en France, Manuel Valls vous ment, la France est bien une terre aux racines chrétiennes.
Ne pas oublier que l’Europe est née sur les ruines de l’empire romain dont le christianisme était devenu la religion officielle à la suite de la conversion de Constantin en 312. Elle est issue d’une longue épreuve d’affrontement entre des peuples germains convertis au christianisme pour la domination politique sur le continent. Le baptême de Clovis en 498, puis l’alliance des Carolingiens avec le pape ont constitué des étapes décisives de l’apparition de l’Europe. L’empire de Charlemagne, proclamé en 800, qui couvre un territoire correspondant à l’Europe occidentale, se confond avec la chrétienté. Il en est le protecteur et le bras armé. Il se donne pour objectif la conversion des peuples voisins ( saxons, frisons, Avars) et le début de la reconquista de l’Espagne musulmane.

Vous avez pris d’énormes risques en publiant « Pour un monde sans Islam « . Pensez-vous être en sécurité aujourd’hui ?
Publier un livre anti-Islam ou tout autre critique de l’Islam ( caricature, article, enquête, reportage, film…) est un grand risque en soi. Mais le plus gros et réel risque de nos jours est plutôt de ne rien faire, de se terrer la tête dans le sable, et de taire cette ignominie qu’est l’Islam sur terre. J’ai vécu 30 ans dans la terreur islamique sous toutes ses formes, y compris la guerre civile de dix ans avec plus de 200 000 morts tués à la méthode Daesh, donc ce n’est pas aujourd’hui que je vais avoir peur de cette idéologie totalitaire. Si je ne la combats pas aujourd’hui je ne vois pas d’autres raisons nobles pour moi de vivre en cette époque précise et charnière de l’histoire humaine. Je vis au quotidien sous protection spirituelle rapprochée, je suis protégée par ma Foi chrétienne.
209Interview réalisée par Eric Muth

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par ganem le Jeu 10 Aoû - 13:35

https://youtu.be/-Paul Duke le magnifique

[youtube]-Paul Duke le magnifique[/youtube]

Il faut revoir la censure

https://youtu.be/-hp.DDUx850s

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par Berthe Comchou le Jeu 10 Aoû - 14:53

Pas au point.
avatar
Berthe Comchou
Postulant
Postulant

Messages : 362
Date d'inscription : 07/11/2016

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par El seductor le Jeu 10 Aoû - 15:37

Non pas au point. Ce lien est inaccessible !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par Napoléon III le Jeu 10 Aoû - 20:48

J'ai supprimé la censure, comme ça y'a pas de problème.

_________________
"L'Empire c'est la paix"   NAPOLÉON III

avatar
Napoléon III
Chef
Chef

Messages : 1246
Date d'inscription : 24/04/2014
Age : 18

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par El seductor le Ven 11 Aoû - 7:33

Et non ! "404. no found" ! Voilà ce qui apparait !

Cela dit, la Conférence Islamique Mondiale qui est un peu ce qu'est l'ONU pour nous, a édité une petit opuscule de 117 pages intitulé "Stratégie de l'Action Islamique Culturelle à l'extérieur du Monde islamique", suite à la 9ème Conférence au Sommet tenue à Doha, état du Qatar en 2000 et édité en 2009 en Français par l'ISESCO.
Très instructif !
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par ganem le Ven 11 Aoû - 14:33

El seductor a écrit:Non pas au point. Ce lien est inaccessible !

https://youtu.be/-hpDDUx850s


_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par El seductor le Ven 11 Aoû - 16:38

Avant de deslamiser l'Europe, encore faudrait-il connaître les objectifs de l'Islam au sujet des pays "non islamisé".
Je recommande la lecture de "La stratégie de l'Action islamique Culturelle à l'extérieur du monde islamique"
Un opuscule de 117 pages édité en langue française en 2009 par l'ISESCO, Organisation islamique pour l'Education les Sciences et la Culture, texte adopté par la Conférence islamique au Sommet qui s'est tenue à Doha, Etat du Qatar, en 2000.
Très révélateur sur l'entrisme islamique actuel qui se produit chez nous en dehors des "excès" du terrorisme...
À la base de ces travaux, l'Organisation islamique Mondiale qui est un peu ce qu'est l'ONU pour nous.
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par Invité le Lun 14 Aoû - 10:29

Mais parfois certains ici et ailleurs sont plus royalistes que le roi ...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par El seductor le Lun 14 Aoû - 11:45

Et voilà ! De la bouche de ce pratiquant de la tak'hia, cela est un aveu qui vaut cher ! L'islam est une IDEOLOGIE, plus qu'une religion !


Dernière édition par El seductor le Mar 15 Aoû - 8:14, édité 1 fois
avatar
El seductor
Maître
Maître

Messages : 2217
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : Avignon

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par aPOTRE le Lun 14 Aoû - 22:39

El seductor a écrit:Et voilà ! De la bouche de ce pratiquant de la tak'hia, cela est un aveu qui vaut cher ! L'islam est une IDEOLOGIE, plus d'une religion !

idéologie à l'animalisme (vue que le viole, l'esclavagisme , pénétrer une chienne par Muhammad du coran , manger la viande hallal , par l'exemplarité de leur mentor est toléré , bref conduite d'impur et de le rester )c'est le culte vouez à LA Bête ET NON PAS AU Véritable Dieu des Juifs et des Chrétien(ne)s , bref signe de la Bête dans l'âme du prophète de la Bête (Muhammad )ET LES preuves n'en manque pas des signes de la bête dans le culte vouez à Muhammad !bref animaliser l'être humain(e) !!
avatar
aPOTRE
Maître
Maître

Messages : 2389
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 54
Localisation : saint Etienne

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par ganem le Mar 15 Aoû - 14:47

Saint Thomas d'Aquin a dit dans son livre Somme contre les  gentils

homines bestiales in desertis morantes

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par ganem le Mar 17 Oct - 13:30

Le livre « Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam » est désormais accessible en ligne gratuitement  

 

 
 L'auteur a terminé récemment cet ouvrage qui ne sera publié que sur le web, du moins jusqu’à son interdiction…
 Préfacé par Sami Aldeeb, c’est un ouvrage participatif à caractère universel et encyclopédique qui traite de l’islam depuis sa création jusqu’à nos jours sous ses différents aspects.
 Un livre de plus sur l’islam, dira-t-on.
 Oui, sans doute. Mais comme il semble que le monde n’ait toujours pas compris ce qu’est l’islam, je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose d’en parler encore et encore.
 
 Le livre en lecture en ligne ou en téléchargement est accessible à cette adresse : http://jenmore.free.fr/index.htm
 
 Bonne lecture.

_________________

Signature
avatar
ganem
Chef
Chef

Messages : 1452
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)
Courte présentation:

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désislamisation de la terre ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum